Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: 3e Régiment étranger d'infanterie
Connexion S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés FAQ Membres Rechercher Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Le Salon courtois » 3e Régiment étranger d'infanterie Aller à la page: <  1, 2, 3
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant 
3e Régiment étranger d'infanterie
MessagePosté le: Mar 3 Juil - 15:45:39 (2018) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 40 447
Localisation: Au pays des cigales




"Qui sait si l'inconnu qui dort sous l'arche immense
Mêlant sa gloire épique aux orgueils du passé
N'est pas cet inconnu devenu fils de France
Non par le sang reçu mais par le sang versé".

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Publicité
MessagePosté le: Mar 3 Juil - 15:45:39 (2018)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

3e Régiment étranger d'infanterie
MessagePosté le: Lun 23 Juil - 22:45:25 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 36 708
Localisation: Paris




*
Une TDM chez les légionnaires.    

Armée de Terre·Mardi 17 juillet 2018




Capitaine Domytille, pourriez-vous nous raconter un peu votre parcours professionnel depuis votre départ de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr ?
Après Saint-Cyr, j’ai intégré la division d’application artillerie à Draguignan de 2011 à 2012 avant de rejoindre le 1er RAMa à Châlons-en-Champagne en tant que chef de section MISTRAL, puis chef de section en CFIM (centre de formation initiale des militaires du rang).

A l’été 2015, je suis partie faire un séjour de 2 ans à Mayotte. En 2017, j’ai été mutée au 3e RAMa où j’y ai débuté mon temps de commandement.

Pourquoi avoir choisi une carrière professionnelle dans l’armée de Terre ?

Pour ses valeurs comme l’esprit de cohésion, le don de soi et le goût de l’effort, mais avant tout pour servir la France.

Pourquoi avoir choisi le corps des troupes de marine ?

Avant tout pour les traditions, l’inter-culturalité et le coté familiale coloniale ! J’ai fait ce choix en m’appuyant sur les personnes TDM que j’avais pu rencontrer en école. En outre-mer, en raison de l’éloignement géographique les troupes de marine sont comme une deuxième famille. J’ai ensuite été conforté dans ce choix lors de mon séjour à Mayotte où j’y ai particulièrement apprécié l’état d’esprit.

Sur quels théâtres d’opérations avez-vous été engagée jusqu’à présent ?
J’ai été engagée sur trois missions de courtes durées (MCD) : deux missions en tant que chef de section à Djibouti de décembre 2012 à mars 2013 puis en Guyane de septembre 2013 à janvier 2014. De retour en Guyane, je termine actuellement ma troisième MCD mais cette fois-ci en tant que commandant d’unité. J’ai également été déployée sur l’opération SENTINELLE en août et septembre 2017.

Une MCD en Guyane, pour quelle mission ?
Lors de mes deux MCD en Guyane, j’étais affectée à la compagnie d’appui du 3e régiment étranger d’infanterie. Cette compagnie est principalement déployée dans le cadre de l’opération TITAN et selon les disponibilités sur HARPIE, opération visant à lutter contre l’orpaillage illégal.
L’opération TITAN consiste à assurer la protection du centre spatial guyanais. La compagnie d’appui a pour mission d’assurer la défense antiaérienne en complémentarité avec l’armée de l’air pendant les phases de vulnérabilité du tir fusée. Pour cela, elle dispose de plusieurs pièces MISTRAL disposées autour de la zone de lancement.

Comment s'est passée l'intégration au 3e REI pour la batterie ?
Y’avait-il une appréhension de la part des bigors ?
L’adaptation a-t-elle été immédiate ?
L’intégration s’est très bien passée pour l’ensemble de la batterie. La plupart des cadres connaissaient déjà le 3e REI ainsi que les règles et traditions légion. Ces derniers, ont pu briefer les plus jeunes. De plus, la batterie, a vraiment été impliquée dans toutes les activités de cohésion ou de tradition comme la fête des rois, Camerone, ou les journées famille. L’adaptation s’est donc faite assez rapidement.

Y a-t-il un choc des cultures entre les troupes de marine et la Légion étrangère ?
Non pas de choc des cultures car autant au sein de la Légion que chez les troupes de marine, les traditions sont très fortes avec une identité très marquée mais, même si elles ne sont pas matérialisée de la même manière, elles se rejoignent sur l’esprit et les valeurs de fraternité d’armes et d’inter-culturalité.
Pour les militaires du rang de moins de cinq ans de service, les règles Légion liées au port des tenues lors des sorties hors quartier, ou celle relatives à la prise de la garde sont plus difficile à intégrer. D’habitude, ils sont plus libres.
De façon plus générale, le 3e RAMa fait partie de la 6e brigade légère blindée, une brigade comportant quatre régiments de la Légion étrangère. C’est donc un régiment qui a l’habitude de travailler avec les légionnaires.

Être une femme chez les troupes de marine est-ce compliqué ?
Pas particulièrement. Je pense que, comme pour tout jeune officier direct, il faut faire ses preuves au début, surtout lors des premières mises en situations et épreuves physiques, mais on n’est rapidement intégré et globalement tout se passe très bien. Je pense que c’est pas plus compliqué chez les troupes de marine, qu’ailleurs.

Et être une femme troupe de marine chez les légionnaires est-ce compliqué ?
Dans la spécialité sol-air, les missions au 3e REI sont régulière et encore une fois, au 3e RAMa, on a l’habitude de travailler avec la légion. Pleinement intégrée et considérée comme un capitaine commandant d’unité au sein du 3e REI, ni le fait d’être une féminine ou ni d’être une troupe de marine ne m’a porté préjudice.

Quel souvenir garderez-vous de cette mission en Guyane ?
Mon premier lancement Ariane ! Je n’avais été déployée qu’à l’occasion d’un lancement Soyouz en 2013 et comme chef de section. Cette-fois ci, le fait d’être détachée au sein de l’armée de l’Air et d’avoir une vue d’ensemble du dispositif de protection a été l’un de mes meilleurs souvenirs.
Le fait d’avoir pu rejoindre mes sections engagées en forêt ou en stage au CEFE a également été tout particulièrement bénéfique et une excellente expérience.
Les autres très bons souvenirs sont les activités de cohésion officier ou régimentaire, en fait j’ai plein de bons souvenirs !
Quel est votre prochain gros rendez-vous pour la batterie après le retour en métropole ?
Le 14 juillet, la batterie défilera en véhicule sur les Champs-Elysées. Ce seront quatre pièces MISTRAL qui seront présentées. Par la suite nous reprendrons le cycle formations / SENTINELLE.



https://www.facebook.com/3eREIofficiel/posts/1957870180968249

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

3e Régiment étranger d'infanterie
MessagePosté le: Lun 23 Juil - 22:52:03 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 36 708
Localisation: Paris




*
_
 
  3e Régiment étranger d'infanterie
3 h ·

Adieux aux armes du CNE Bruno NICOLLE
« Officiers, sous-officiers, caporaux-chefs, caporaux, clairons, et légionnaires du 3e régiment étranger d’infanterie,

Le capitaine Bruno NICOLLE quitte aujourd’hui le 3e Etranger et met un terme à plus de 37 années passée au service militaire de la France, dont 15 années vécues dans les rangs de la Légion étrangère. »


                      


Le 16 juillet, au cours d’une cérémonie sobre et forte de sens, le CNE NICOLLE a fait ses adieux aux armes. Ayant servi dans un premier temps dans les troupes alpines – 7e BCA, EMHM et 27e BCA – il rejoint le 2e REI en 2003 et tient les fonctions de directeur du cercle mess, fonction qu’il occupera successivement à la 13e DBLE, au 4e RE puis au 3e REI. Il a commandé également la compagnie de recrutement du GRLE de 2011 à 2013.
« Mon cher Bruno, dans quelques heures il sera temps pour vous de quitter le quartier Forget, en portant, comme le veut la tradition pour les officiers qui quittent la Légion étrangère, le képi blanc et cette musette qui vous permettront d’aborder l’avenir avec sérénité. Après 37 années au service des armes de la France vous pouvez être fier du chemin parcouru et partir avec la satisfaction du devoir accompli. Une page se tourne vers un autre moment de votre vie : je ne doute pas que vous le vivrez, en famille, avec la même passion et le même enthousiasme, fidèle à la devise du 3e Etranger : en avant toujours, en avant » !

Après le traditionnel BVB (boudin-vin blanc) pris avec les officiers et les sous-officiers, le CNE NICOLLE a passé le piquet d’honneur en revue, occasion de faire retentir les refrains de chacun des régiments dans lesquels il a servi, puis a définitivement quitté le quartier Forget, salué par les cadres.


                      

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

3e Régiment étranger d'infanterie
MessagePosté le: Sam 11 Aoû - 18:30:43 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 36 708
Localisation: Paris




*

_  
  3e Régiment étranger d'infanterie





Décès d’un légionnaire du 3e Régiment étranger d’infanterie en Guyane
Armée française - Opérations militaires·Vendredi 10 août 2018



Vendredi 10 août 2018 en Guyane, aux environs de 13h50 heure locale, lors du retour d’un exercice de tir et alors qu’il rejoignait sa base de Kourou, un camion du 3e régiment étranger d’infanterie avec à son bord 14 légionnaires a fait une sortie de route. Le caporal-chef Ibrahima Camara est malheureusement décédé dans cet accident, cinq autres militaires ont été blessés gravement et huit autres plus légèrement.
Les forces armées en Guyane, en liaison avec la préfecture, ont immédiatement dépêché sur place un hélicoptère PUMA afin d’évacuer les blessés.
Une enquête, dirigée par la brigade de gendarmerie nationale de Regina , est diligentée pour déterminer les circonstances de l’accident.
Le caporal-chef Ibrahima Camara aura servi la France pendant plus de 9 ans. Originaire de Conakry (Guinée), il était marié et père de quatre enfants.

Les armées présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches et les assurent de leur entier soutien.


État-major des armées Facebook.com/Armeefrancaise Twitter.com/EtatMajorFR


Pris sur Facebook...

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

3e Régiment étranger d'infanterie
MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:29:05 (2018)
Contenu Sponsorisé





3e Régiment étranger d'infanterie
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Le Salon courtois
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 3 sur 3  
Aller à la page: <  1, 2, 3
  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database
Traduction par : phpBB-fr.com