Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Actualité de l'Allemagne en 2017...
Connexion S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés FAQ Membres Rechercher Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Actualité politique » Actualité de l'Allemagne en 2017...
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant 
Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Dim 15 Jan - 19:15:11 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_ Un député allemand, opposé à la politique migratoire, quitte le parti de Merkel.


                                       

                                       Erika Steinbach

  Les patriotes n’ont plus de place dans la formation politique de la chancelière.

Lionel Baland
Écrivain et journaliste belge francophone
  
Un député, en désaccord profond sur la politique migratoire, quitte le parti de la chancelière allemande Angela Merkel tout en gardant son mandat.
Le député de la CDU Erika Steinbach claque la porte, car elle est en désaccord profond avec la politique d’ouverture des frontières de la chancelière Angela Merkel. Représentante de l’aile nationaliste de la CDU, Erika Steinbach reproche également au parti sa dérive vers les idées ambiantes de gauche.


Dans une interview accordée au Welt am Sonntag, elle déclare : « Voterais-je actuellement pour la CDU ? Non. Entrerais-je de nos jours à la CDU ? Non. Par conséquent, je ne peux honnêtement que tirer la conclusion de quitter la CDU. » Elle estime qu’en ouvrant les frontières en 2015, Angela Merkel a bafoué les règles juridiques : « Le fait que durant des mois des personnes non-identifiées aient franchi les frontières en bus ou en train n’était pas une exception, mais une mesure volontaire allant à l’encontre de nos règles légales et des traités européens. L’Office fédéral pour la migration et les réfugiés a identifié des milliers de passeports comme étant falsifiés, sans que les conséquences juridiques prévues en soient tirées.

Aucune autorité fédérale ne se permettrait de sa propre initiative une telle ignorance de notre droit. Une volonté politique se trouve là derrière. » Erika Steinbach estime qu’Angela Merkel n’a pas respecté la loi également dans le domaine de sauvetage de l’euro et du tournant énergétique.

Elle ne désire pas rejoindre, pour le moment, le parti patriotique Alternative pour l’Allemagne (AfD) mais espère que cette formation politique entrera au sein du parlement national à l’issue des élections législatives de septembre 2017.

Madame Steinbach est née en 1943, en tant que Erika Hermann. En 1972, elle a épousé le chef d’orchestre Helmut Steinbach et a adhéré à la CDU en 1974. Elle siège depuis 1990 au parlement en tant que député d’une circonscription de Francfort sur le Main, la capitale de la Hesse. En 1991, elle a voté contre la reconnaissance de la ligne Oder-Neiße comme frontière avec la Pologne et a déclaré : « On ne peut pas approuver un traité qui sépare une partie de notre patrie. » Entre 1998 et 2014, elle a dirigé l’Association des personnes déplacées qui se donne pour vocation de défendre les intérêts des personnes expulsées des territoires de l’est au sortir de la Seconde Guerre mondiale.

Erika Steinbach s’est distinguée au cours des derniers mois par ses prises de positions ainsi que par un Tweet portant l’inscription « Deutschland 2030 » (Allemagne 2030), accompagné d’une photo montrant un enfant blanc entouré d’enfants de couleur qui lui demandent « D’où viens-tu donc ? ».

Le départ de ce député bénéficie à l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) qui compte en son sein de nombreux déçus de la CDU et qui voit ainsi confirmer le fait que les patriotes n’ont plus de place dans la formation politique de la chancelière. Le député européen de l’AfD Beatrix von Storch invite sur Twitter Erika Steinbach à rejoindre l’AfD.

http://www.bvoltaire.fr/lionelbaland/depute-allemand-oppose-a-politique-mig…

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Publicité
MessagePosté le: Dim 15 Jan - 19:15:11 (2017)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Sam 21 Jan - 04:22:09 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Les patriotes ont-ils de la place dans quelque parti que ce soit ???

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Dim 19 Fév - 12:03:33 (2017) Répondre en citant
possum
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 23 901
Localisation: Dans le Sud, bien sûr !




C'est vrai qu'elle a morflé la "Führieuse" Mr. Green



_________________
La rue appartient à celui qui y descend...

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Dim 19 Fév - 20:40:20 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




L'avantage de ce modèle, c'est qu'on peut l'enfermer dans un garage...

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Sam 25 Fév - 22:57:28 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Citation:
Allemagne: une voiture fonce sur des passants, trois blessés

La police sur le site où une voiture a foncé sur des passants à Heidelberg, en Allemagne, le 25 février 2017

Trois personnes ont été blessées samedi à Heidelberg, lorsqu'une voiture a foncé sur eux en pleine rue, a indiqué la police allemande qui a maitrisé et blessé le conducteur du véhicule.

Vers 16H00 locales (15H00 GMT), un homme au volant d'une voiture sombre a foncé dans un groupe de personnes dans cette ville du sud de l'Allemagne. L'un des blessés est gravement touché.

La police a indiqué ne pas être en mesure de dire s'il s'agissait d'un acte intentionnel ou non.

"Nous continuons à enquêter. Dès que nous en saurons plus, nous informerons le public", a précisé un porte-parole de la police contacté par l'AFP.

Après l'incident, "le suspect est sorti du véhicule et s'est éloigné à pied, armé d'un couteau", ont par ailleurs expliqué dans un communiqué les services de police.

Alerté par des témoins, une patrouille a pu localiser l'individu. Lors de l'interpellation les "fonctionnaires ont fait usage de leurs armes à feu".

"Le suspect est grièvement blessé et se trouve à la clinique de Heidelberg", est-il ajouté.

La police a également publié sur son compte Twitter une photo montrant des enquêteurs s'affairant autour d'une voiture de couleur sombre.

Selon le quotidien populaire allemand Bild, l'homme souffrait de troubles psychiatriques. Les autorités n'ont elles donné aucune indication à ce sujet.

Les autorités allemandes sont sur le qui-vive en raison de la menace jihadiste pesant sur l'Allemagne, particulièrement depuis l'attentat au camion-bélier en décembre à Berlin (12 morts) revendiqué par le groupe Etat islamique.

La mouvance jihadiste a connu ces deux dernières années un essor croissant dans le pays.

Les services de renseignement intérieur estiment à environ 10.000 le nombre d'islamistes radicaux dans le pays dont 1.600 soupçonnés de liens avec le "terrorisme".

Outre l'attaque au camion-bélier sur le marché de Noël de la capitale, l'EI a revendiqué en 2016 un meurtre à Hambourg, un attentat à la bombe (15 blessés) et une attaque à la hache (5 blessés).

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Dim 26 Fév - 00:00:02 (2017) Répondre en citant
Saint-Louis
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 1 787
Localisation: South




Encore un déséquilibré récemment divorcé...!!! Rolling Eyes

_________________
Le beau est la splendeur du vrai

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Dim 26 Fév - 18:46:39 (2017) Répondre en citant
ozone
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 15 Avr 2008
Messages: 3 586




Et aussi a Londres et New Orleans aussi


Le hasard semble expliquer ses concordances.  


https://fr.sputniknews.com/international/201702261030234520-londres-voiture-attaque/

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Lun 27 Fév - 09:15:40 (2017) Répondre en citant
possum
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 23 901
Localisation: Dans le Sud, bien sûr !




C'est à cause de la multiplication des divorces (surtout que le "mariage" zarbi en a forcément augmenté le nombre) ! 

_________________
La rue appartient à celui qui y descend...

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Mer 8 Mar - 01:24:05 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Il y a quelques temps, une société de construction a dû rapidement démonter une section de son dallage et la refaire.
Forcément, ça faisait désordre...


_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Sam 11 Mar - 14:59:51 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_ J'adore l'humour mal tourné... Sieg !

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Sam 11 Mar - 15:04:18 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_ L'armée allemande à bout de munitions...

© Photo. capture d`écran:Youtube
International
09:08 06.03.2017(mis à jour 09:12 06.03.2017) URL courte
               

 Les stocks de munitions de l'armée allemande sont extrêmement limités, rapporte lundi le journal Die Welt citant des sources militaires.

 Selon le quotidien Die Welt, les réserves de munitions destinées à certains types d'armes utilisées par l'armée allemande ne suffiront que pour quelques jours en cas de conflit militaire. Dans ce contexte, la Bundeswehr a l'intention d'acheter 25 millions de cartouches supplémentaires pour les fusils d'assaut G36.
Un contrat conclu à cet égard indique qu'il doit s'agir de munitions « écologiques » avec une teneur minimale en substances nocives pour l'environnement.

Les nouvelles munitions destinées aux fusils G36 et les mitrailleuses MG-4 devront être fournies d'ici novembre prochain. Les détails du contrat, dont son coût total, ne sont pas disponibles pour le moment.
En mai 2016, l'armée allemande a pris la décision de renforcer ses effectifs pour la première fois depuis 25 ans. Le nombre de soldats va augmenter de 14 300 dans les sept ans à venir, celui des employés civils de 4 400. En outre, l'armée bénéficiera de crédits supplémentaires à hauteur de cinq milliards d'euros.

https://fr.sputniknews.com/international/201703061030340755-allemagne-armee…


                     

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Dim 4 Juin - 23:23:55 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_  Allemagne: un ressortissant afghan tue un garçon russe de 5 ans en Bavière.

23:43 03.06.2017(mis à jour 18:16 04.06.2017)

Un ressortissant afghan a agressé samedi en Bavière un enfant russe de cinq ans et sa mère au couteau. Le mineur a succombé des suites de blessures reçues, informe la police locale. La mission diplomatique russe en Allemagne procède à une vérification des faits.
Un homme originaire d’Afghanistan a assassiné un garçon russe dans un camp de réfugiés en Bavière (Allemagne), rapporte le portail Nordbayern.de.

L’incident s’est produit dans la commune d’Arnschwang. Selon la source, un Afghan de 41 ans a pris l’enfant en otage avant de l’assassiner. L’assaillant a en outre grièvement blessé la mère de l’enfant.
Dépêchée sur place, la police a éliminé l’agresseur.
Les forces de l'ordre allemandes ont confirmé les faits. Selon les sources policières, l'Afghan a attaqué l'enfant et sa mère, citoyenne de Russie, au couteau. Âge de six ans, le second enfant de la victime est sain et sauf.
Aucune donnée sur les motifs de l'assaillant n'est disponible dans l'immédiat.
L'ambassade et le consulat de Russie en Allemagne vérifient pour le moment les informations.
« L'ambassade de Russie en Allemagne et le consulat général de Russie à Munich vérifient les informations sur l'incident impliquant présument des citoyens russes », a annoncé à Sputnik le porte-parole de la représentation diplomatique Denis Mikerine.

https://fr.sputniknews.com/international/201706031031679080-allemagne-assas…

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Jeu 13 Juil - 23:53:25 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_  Une police de la vertu islamique terrorise Berlin...

Redactie Express Business 11 juillet 2017

 
 Une centaine d’islamistes tentent d’imposer ouvertement la charia dans les rues de Berlin. La police locale enquête sur une série d’attaques violentes dans la capitale allemande.
 Cette police de la morale autoproclamée serait composée de salafistes de  Tchétchénie, une région à majorité musulmane sunnite dans la Fédération de Russie, explique le journal Tagesspiegel. Le groupe serait dirigé par les ex-soldats armés qui ont servi sous Djokhar Doudaïev, le premier président tchétchène (séparatiste), assassiné en 1996.

Citation:


Ces « justiciers» utilisent la menace pour dissuader les immigrés tchétchènes de s’intégrer dans la société allemande et ils souhaitent aussi introduire un système juridique islamique parallèle en Allemagne.




Les autorités allemandes ont jusqu’à présent échoué à arrêter le groupe, principalement parce que les victimes de ce gang n’osent pas porter plainte.
« Nous avons prêté serment d’allégeance au Coran, nous prenons la rue »
Depuis le mois de mai, une vidéo circule sur WhatsApp, dans laquelle le groupe menace de mort les autres Tchétchènes résidant en Allemagne qui ne respectent pas les lois coraniques.
Citation:


« Frères et sœurs musulmans. Ici, en Europe, certaines femmes tchétchènes et hommes tchétchènes qui ressemblent à des femmes font des choses inimaginables. Vous le savez, je le sais, tout le monde le sait. Par conséquent, nous disons, à cet instant, nous sommes près de 80. Mais davantage veulent se joindre à nous. Celles qui ont perdu leur ‘nohchalla’ [c’est-à-dire, leur identité nationale et leur mentalité, ndlr], qui flirtent avec des hommes d’autres groupes ethniques et se marient avec eux, les femmes tchétchènes qui ont choisi la mauvaise voie, et ces créatures qui se font appeler des hommes tchétchènes – si on nous en laisse la chance, nous les remettrons sur le droit chemin. Nous avons prêté serment d’allégeance au Coran, nous prenons la rue. Ceci est notre déclaration d’intention : ne dites pas que vous n’avez pas été averti ; ne dites pas que vous ne saviez pas. Puisse Allah nous donner la paix et engager nos pieds sur le chemin de la justice ».




Le site Meduza , animé par une société de médias indépendante russophone de Lettonie, affirme que tous les Tchétchènes résidant à Berlin qu’elle a interrogés sont au courant de l’existence de ce groupe.
Selon les statistiques officielles, plus de 60 000 Tchétchènes résident en Allemagne, mais leur nombre réel pourrait être beaucoup plus élevé. Au cours des cinq dernières années, plus de 40 000 Tchétchènes ont demandé l’asile politique. Beaucoup d’entre eux ont franchi illégalement la frontière polonaise avec l’Allemagne.


              https://fr.express.live/2017/07/11/berlin-police-morale-musulmane-charia-be…

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Sam 15 Juil - 22:14:46 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_ Défense : les pièges de la relation franco-allemande... 

La coopération entre Paris et Berlin a connu des avancées, mais les cultures militaires restent opposées. Ce sera la troisième fois en deux mois qu’ils se livrent à l’exercice. Après Berlin, le 15 mai, et à Bruxelles, le 23 juin, Emmanuel Macron et Angela Merkel tiendront une conférence de presse commune, jeudi 13 juillet, à l’Elysée, à l’issue du premier conseil des ministres franco-allemand organisé depuis l’élection présidentielle française.



                                  





L’occasion pour « M&M », comme les a surnommés la presse, de mettre en scène leur volonté de donner un nouvel élan à la coopération entre les deux pays, en insistant cette fois sur un domaine où Paris et Berlin peuvent afficher une entente relative : celui de la défense. Face aux dossiers économiques et à ceux de la zone euro, « c’est le sujet qui fâche le moins », estime Barbara Kunz, chercheuse à l’Institut français des relations internationales.
En France, où l’on attend depuis des années que l’Allemagne s’investisse davantage dans ce domaine, le gouvernement veut croire qu’il existe « une vraie opportunité » pour « une feuille de route très concrète ». « Le pouvoir actuel à Berlin est très désireux de faire des choses, et le Brexit va en rendre d’autres possibles », estime-t-on au ministère des armées, où l’on pense que l’administration Trump va « pousser les Européens à prendre davantage en main leur sécurité ». En Allemagne, les récentes déclarations d’Angela Merkel semblent aller dans ce sens : « Nous ne savons pas si nous pouvons ou devons, à l’avenir, nous reposer sur les Etats-Unis, ne sachant pas s’ils sont prêts à s’investir autant qu’avant (…) dans la politique de sécurité européenne et dans les missions de maintien de la paix en Afrique », a expliqué la chancelière, le 5 juillet, dans un entretien à Die Zeit.

Base commune à Evreux
La coopération bilatérale de défense a connu quelques avancées récentes. En Afrique, l’Allemagne a renforcé son soutien à la formation des soldats de la force de l’ONU au Mali, la Minusma, contribuant à soulager les opérations françaises. Les deux pays poussent à l’installation d’un vrai QG européen des opérations civilo-militaires. Après l’achat du fusil allemand HK416, qui a remplacé le Famas national, et la fusion des fabricants de blindés KMW et Nexter sont évoqués à Paris des projets communs dans les domaines des drones ou de la santé militaire. Une base commune, à Evreux, va soutenir les avions de transport C130 achetés par les deux pays. Des mutualisations s’organisent autour de l’Airbus A400M.

Mais de lourds obstacles demeurent. La rencontre de jeudi cadre mal avec le calendrier politique ­allemand, à deux mois et demi des élections législatives du 24 septembre. « Pour les annonces de projets tangibles et surtout pour leur mise en œuvre, il faut attendre que le nouveau gouvernement allemand se mette en place, ce qui veut dire que peu de choses concrètes seront décidées, au mieux avant la fin de l’année », reconnaît Claudia Major, chercheuse à l’Institut allemand de politique internationale et de sécurité.

Berlin attend certes un engagement politique de Paris, un mois après le départ précipité du ministère des armées de la très germanophile et européenne Sylvie Goulard. « En Allemagne, la nomination de Mme Goulard avait été accueillie avec enthousiasme. Avec Florence Parly, qui lui a succédé, les choses sont moins claires, nous sommes dans l’attente », explique Christian Mölling, responsable des questions de défense au DGAP, un think tank berlinois spécialisé dans l’étude des relations internationales.

Mais, au-delà des calendriers politiques, les visions stratégiques ne convergent pas. Les deux pays ont chacun leur partenaire de défense privilégié : le Royaume-Uni pour la France, les Etats-Unis pour l’Allemagne. « Pour la France, le préambule atlantiste du traité franco-allemand de 1963 [rappelant que le but était de réaliser la défense commune dans le cadre de l’OTAN] a tué la relation bilatérale et, pour l’Allemagne, les décisions de De Gaulle ont tué les projets d’armée commune en 1964-1965 », souligne Diego Ruiz Palmer, adjoint au secrétaire général de l’OTAN.

Ainsi, au sein de l’Alliance atlantique, l’Allemagne s’investit dans le concept de « nation cadre » qu’elle a fait adopter en 2014, alors que la France le boude. Il s’agit de réunir des petits pays autour d’un leader, et Berlin travaille ainsi avec quinze alliés, sur des QG déployables, la défense antimissile ou la logistique.

Sur la Russie et l’Afrique, deux sujets sécuritaires majeurs, la France et l’Allemagne ont des approches différentes. Pour Paris, la relation avec Moscou doit rester pragmatique, guidée par les intérêts nationaux. Pour Berlin, elle s’inscrit dans la défense territoriale et l’architecture de sécurité européenne, elle-même fondée sur des règles intangibles, contenues notamment dans la Charte de Paris pour une nouvelle Europe de 1990. Ainsi, pour l’Allemagne, l’envoi de troupes en Lituanie au nom des mesures de réassurance de l’OTAN prises depuis l’annexion de la Crimée est une priorité. Ce n’est pas le cas pour la France.

« Réticences »
Concernant l’Afrique, Paris privilégie une approche sécuritaire pour répondre aux menaces terroristes et au défi migratoire. A Berlin, l’accent est mis sur l’aide au développement. « L’Allemagne comprend qu’il existe des menaces en Afrique, mais elle se méfie toujours du caractère va-t-en-guerre, trop volontiers interventionniste, de la France », note Mme Kunz. A Berlin, le fait de s’être laissé entraîner dans l’intervention européenne en République démocratique du Congo, en 2006, est un mauvais souvenir. A Paris, le blocage allemand des Awacs de l’OTAN pour la Libye en 2011 démontre le manque de fiabilité de son allié.

« L’Allemagne a beaucoup changé en quelques années, poursuit Claudia Major. Quand elle a décidé d’envoyer des armes aux peshmergas kurdes en Irak, pour combattre l’organisation Etat islamique, en 2014, il n’y a pas eu de débat, ce qui aurait été impensable il y a dix ans. Cela dit, s’ils sont beaucoup plus prêts qu’avant à prendre leurs responsabilités pour protéger l’ordre mondial, les Allemands ont encore des réticences, par exemple à l’idée de combattre seuls sur un théâtre d’opération extérieur. »

Ces différences de culture, héritées de l’histoire, expliquent que, sur le terrain, le hiatus reste total, notamment en raison des règles très restrictives d’engagement de la Bundeswehr : « Pour nous aider vraiment, il faudrait que les avions allemands aient le droit de voler la nuit et au-dessus des populations civiles, et que les militaires allemands puissent ouvrir le feu », résume ironiquement un officier français. Paris déploie 30 000 soldats en opération, Berlin 3 300. C’est plus dans une claire répartition des rôles que la relation pourrait avancer : le G5 Sahel poussé par Paris entre dans l’optique de l’Allemagne, qui soutient des actions de formation et d’entraînement.

« Problème de confiance »
Reste le terrain industriel. Comme l’a montré la vente de sous-marins à l’Australie, en 2016, les deux pays sont en rude concurrence. Les rapprochements sont restés limités. En Allemagne, les industries de défense, relevant du pur secteur privé, sont moins sensibles aux injonctions d’Etat. En outre, les règles d’exportation y sont beaucoup plus strictes qu’en France. Ces dernières années, plusieurs contrats français, des missiles pour le Qatar ou des blindés pour l’Arabie saoudite, ont buté sur des veto allemands mis à l’exportation de composants, en violation de l’accord Debré-Schmidt (1972) qui les a proscrits. Le patronat allemand du secteur (BDSV) a proposé un nouvel accord, mais les idées concrètes manquent.

« Cela pose un réel problème de confiance pour les projets communs », souligne Barbara Kunz. En cherchant des réalisations concrètes en matière de défense, conclut-elle, la France et l’Allemagne font « le deuxième pas avant le premier », alors qu’il faudrait « commencer par reposer la question stratégique : que veut-on faire dans le monde, avec qui et pourquoi » ?
 
Article paru dans Le Monde.fr, 12 juillet 2017. Par Thomas Wieder (Berlin, correspondant) et Nathalie Guibert.

https://www.ifri.org/fr/espace-media/lifri-medias/defense-pieges-de-relatio…

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Jeu 27 Juil - 15:59:28 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
Deux Casques bleus allemands sont morts mercredi 26 juillet 2017 dans le crash vraisemblablement accidentel de leur hélicoptère dans le nord du Mali, ont annoncé les Nations unies et Berlin, alors que de nouveaux affrontements étaient signalés dans ce pays particulièrement instable du Sahel.


                

L'hélicoptère faisait partie du contingent allemand de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma).
"Nou
s avons la triste certitude que deux soldats de la Bundeswehr (armée allemande, ndlr) ont donné leur vie pour notre pays", a indiqué la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, lors d'une courte déclaration prononcée dans la soirée à Berlin.
Dans un communiqué, la Minusma avait auparavant annoncé "avec consternation la survenue d'un crash d'hélicoptère de la mission onusienne (...) au sud de Tabankort dans la région de Gao".
"L'hélicoptère avait à son bord deux Casques bleus constituant l'équipage et qui, malheureusement sont tous décédés", selon ce texte.



Citation:



"Am 26. Juli 2017 gegen 14.20 Uhr Mitteleuropäischer Sommerzeit ist ein Kampfhubschrauber Tiger aus bislang ungeklärter Ursache circa 70 km nordöstlich von Gao in Mali abgestürzt. An Bord des Hubschraubers befanden sich zwei Besatzungsangehörige, die bei dem Absturz ums Leben gekommen sind. Die Familienangehörigen der beiden Soldaten wurden informiert. Die Untersuchungen zu dem Vorfall dauern an."


(Quelle: Bundeswehr)



vu sur fb

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Actualité de l'Allemagne en 2017...
MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:46:02 (2017)
Contenu Sponsorisé





Actualité de l'Allemagne en 2017...
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Actualité politique
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database
Traduction par : phpBB-fr.com