Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Balade dans Paris 4e itinéraire
Connexion S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés FAQ Membres Rechercher Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Images de notre doulce France » Balade dans Paris 4e itinéraire Aller à la page: 1, 2  >
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant 
Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Ven 27 Jan - 23:41:51 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_  Les 5 ponts les plus insolites de Paris.


À Paris, il y a les ponts majestueux, riches témoins de notre histoire, comme le Pont Alexandre III, le Pont des Arts ou Le Pont Neuf et il y a les ponts plus insolites, absents des guides touristiques, qui méritent pourtant toute notre attention ! Voici 5 ponts parisiens à la forme incongrue ou à l’histoire incroyable à connaître et à faire connaître à ses amis pour les impressionner.
           Le pont levant de la rue de Crimée
                


Si vous allez vous balader sur les rives du Canal de l’Ourcq, vous aurez toutes les chances de tomber nez à nez avec le pont levant de la rue de Crimée, qui n’est autre que le dernier pont levant de Paris ! Situé à l’intersection du Canal avec le bassin de la Villette, il permet de prolonger la rue de Crimée et de passer en voiture ou à pieds du quai de l’Oise au quai de la Marne, ou inversement ! Plusieurs fois par jour, cet édifice d’acier se soulève grâce à l’énergie hydraulique pour laisser passer les péniches et les bateaux. La manœuvre, qui bloque la circulation durant plus d’une minute, a d’ailleurs le don de surprendre (et parfois d’agacer) les passants ! Car malgré un poids de 85 tonnes et un système de roues hydrauliques assez voyant, il est assez facile de sous-estimer le pont. Beaucoup ignorent également que l‘édifice datant de 1885 est inscrit au titre des monuments historiques…

 Et pour voir les autres : http://www.pariszigzag.fr/paris-insolite-secret/ponts-parisiens-insolites

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Publicité
MessagePosté le: Ven 27 Jan - 23:41:51 (2017)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Sam 28 Jan - 23:05:49 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_   Hidalgo maire de Paris condamnée — Il faut lire la presse Suisse ! Parce que la presse Française ne dit rien !


  La Mairie de Paris condamnée à dédommager les contribuables parisiens pour ses aides déguisées à l’Institut des Cultures d’Islam : 14 millions plus les réparations !
  Article publié le 22.10.2016
  L’Institut des Cultures d’Islam a couté 14 millions aux contribuables parisiens, mais un Parisien a porté plainte pour ce détournement d’argent public et la Cour d’appel a cassé le bail, annulé les contrats, et demandé des réparations.
  Voir copie du verdict ci-dessous :
  « La Société des Habous et des Lieux Saints de l’Islam avait réussi à obtenir un bail emphytéotique de la Mairie de Paris, en contravention avec la loi de 1905 sur la laicité. »
  « Un contribuable a attaqué les décisions du Conseil de Paris des 22 et 23 avril 2013 – et a gagné en appel – en affirmant que :
  le bail signé pour 1 euro par la Mairie est une subvention déguisée pour l’exercice d’un
culte.

 la suite : https://ns2017.wordpress.com/2016/12/12/hidalgo-maire-de-paris-condamnee-il…

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Lun 30 Jan - 01:35:22 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Il faut être patient, avoir un bon avocat, et être à la retraite.

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Lun 30 Jan - 02:04:10 (2017) Répondre en citant
Granada
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 22 399
Localisation: Paris




caporal_épinglé a écrit:
*
_  Les 5 ponts les plus insolites de Paris.


À Paris, il y a les ponts majestueux, riches témoins de notre histoire, comme le Pont Alexandre III, le Pont des Arts ou Le Pont Neuf et il y a les ponts plus insolites, absents des guides touristiques, qui méritent pourtant toute notre attention ! Voici 5 ponts parisiens à la forme incongrue ou à l’histoire incroyable à connaître et à faire connaître à ses amis pour les impressionner.

Si vous allez vous balader sur les rives du Canal de l’Ourcq, vous aurez toutes les chances de tomber nez à nez avec le pont levant de la rue de Crimée, qui n’est autre que le dernier pont levant de Paris ! Situé à l’intersection du Canal avec le bassin de la Villette, il permet de prolonger la rue de Crimée et de passer en voiture ou à pieds du quai de l’Oise au quai de la Marne, ou inversement ! Plusieurs fois par jour, cet édifice d’acier se soulève grâce à l’énergie hydraulique pour laisser passer les péniches et les bateaux. La manœuvre, qui bloque la circulation durant plus d’une minute, a d’ailleurs le don de surprendre (et parfois d’agacer) les passants ! Car malgré un poids de 85 tonnes et un système de roues hydrauliques assez voyant, il est assez facile de sous-estimer le pont. Beaucoup ignorent également que l‘édifice datant de 1885 est inscrit au titre des monuments historiques…

 Et pour voir les autres : http://www.pariszigzag.fr/paris-insolite-secret/ponts-parisiens-insolites


Très intéressant, j'ignorais complètement l'existence de ce pont levant ...

Merci Caporal !

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Lun 30 Jan - 08:01:14 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_ Et pourtant, il mérite le détour...

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 18:23:23 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_  Insécurité à Paris 13e : l’INALCO demande à ses élèves de ne plus utiliser leur téléphone dans la rue.

 Par Francois le 09/02/2017

               

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Ven 17 Mar - 01:34:48 (2017) Répondre en citant
TanNoni
Membre (modérateur du tchat)

Hors ligne
Inscrit le: 06 Sep 2007
Messages: 2 275
Localisation: Paris




caporal_épinglé dans un fil fermé a écrit:

*

_  TRAVAUX ETE RER A _ Cette année, le trafic sera interrompu entre La Défense et Nation du 29 juillet au 27 août inclus car nous devons encore renouveler des voies. Désagréable 
😟... Oui, mais indispensable 
😏 !


                                         http://travaux-ete-rera.ratp.fr/fr/



C'est comme l'été dernier... Pourraient pas entretenir les voies régulièrement plutôt que de fermer un mois entier ?

_________________
« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. »
Chamfort (1740-1794)

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Mer 22 Mar - 15:39:22 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_  L’île disparue de Paris.



                                  


 Aujourd’hui, la ville de Paris compte pas moins de deux îles naturelles, l’île de la Cité et l’île Saint-Louis, auxquelles s’ajoute une île artificielle : l’île aux Cygnes. Toutefois, on oublie souvent qu’autrefois, d’autres îles ont existé au sein de la capitale. Parmi elles, l’île Louviers dont on se propose de retracer l’histoire dans cet article…

                                  



De l’île aux Javiaux à l’île Louviers
En amont de l’île Saint-Louis, entre le quai Henri IV et le boulevard Morland, l’île aux Javiaux était une sorte d’amas de sable et de limon (le « javeau »), amenés par la Seine et la Bièvre. Au début du 15ème siècle, elle prend le nom de Nicolas de Louviers, le prévôt des marchands (dont la fonction était proche de celle d’un maire aujourd’hui), qui en avait la jouissance.

                                   


                                    Ancien plan de l’île Notre-Dame (actuelle île Saint-Louis)
L’entrepôt des marchands de bois
Lorsque la Ville de Paris la rachète en 1700, l’île Louviers est simplement couverte de pâturages. On décide alors de la louer à des marchands de bois qui s’en serviront comme lieu de stockage. Les Frères Savary nous en donnent un aperçu dans le « Dictionnaire universel de Commerce » (1750) :
« Les marchands de bois – outre les chantiers attenant leurs maisons, qu’ils ont en plusieurs lieux de la Ville de Paris, pour les bois légers -, ont aussi un lieu au dessous de l’Arsenal, au bout du quai des Célestins, où ils font aborder et gardent les bois carrés trop pesants et trop incommodes pour être transportés ; comme sont les poutres, poutrelles, poinçons, pannes, chevrons, sablières, etc. Ce lieu s’appelle L’Île Louviers. On y entre par un pont de bois, qui porte, d’un bout, sur le bas du quai des Célestins et, de l’autre, sur l’île. »

                                 

                                 Détail du tableau d’Antoine Perrot : vue de l’île Louviers ; effet de neige (1830), Musée Carnavalet.

http://www.pariszigzag.fr/histoire-insolite-paris/ile-disparue-de-paris

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Mar 28 Mar - 19:12:45 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_  Contre l'implantation du Carrefour, pour une autre affectation des locaux du Rectorat (Paris 20) !

          
Ça a le mérite d'être clair, mais il ne faut pas lâcher l'affaire !
 

                                            https://www.youtube.com/watch?v=Ng692X3wTMs

            
   

            

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Sam 8 Avr - 12:59:21 (2017) Répondre en citant
Lycaon75
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 3 917
Localisation: Paris et Sud IDF




Pourquoi postez vous sur le 3e qui est verrouillé ? On ne peut pas répondre .. Pour le phare breton, ce n'est pas un monument historique, c'est deja bien. Et des logements pour sdf ? On ne s'occupe que des neo arrivants. La maire a les pleins pouvoirs de destruction massive sur Paris.. Je vis a 10' du centre saturé de la Chapelle.

_________________
Preservons la faune et la flore

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Sam 8 Avr - 14:03:15 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_  Quand Paris décide de démolir son phare breton pour construire des studios pour migrants.

 Par Koba le 31/03/2017

  L’unique phare de Paris a été démoli. Le Gwenn ha du (drapeau breton) qui y trônait a été descendu. Vous ne le saviez peut-être pas, mais la capitale française possédait son propre phare, implanté rue Castagnary, dans le XVe arrondissement. Construit dans les années 90, l’ouvrage surplombait une poissonnerie, aujourd’hui fermée.

                     


http://www.fdesouche.com/837877-quand-paris-decide-de-demolir-son-phare-bre…

 Bien vu, une erreur de clic, trop haut ou trop bas, je rectifie afin que vous commentiez librement... 

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Sam 8 Avr - 16:44:48 (2017) Répondre en citant
Lycaon75
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 3 917
Localisation: Paris et Sud IDF




Merci, mais apparemment ce serait un "fake news" a suivre donc

_________________
Preservons la faune et la flore

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Jeu 13 Avr - 15:36:08 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_  Voici la nouvelle place de la Nation 

 02h11, le 9 avril 2017, modifié à 14h54, le 11 avril 2017
La place de la Nation, deuxième plus grande place de Paris lance cette semaine une "expérimentation grandeur nature" avant réaménagement définitif.


                  

    Sur cette vue d'artiste, les huit files de circulation automobile en giratoire (26 m de large) passeront à quatre (12 m). Plusieurs contre-allées seront piétonnisées et 1.800 arbustes ou vivaces seront plantés. (APUR/PARIS)

Comment transformer un rond-point géant de 250 m de diamètre en lieu de destination pour les piétons, les cyclistes et les jardiniers amateurs? C'est le défi que s'est lancé la Mairie de Paris avec la place de la Nation, l'une des plus grandes de la capitale (5 hectares), derrière la Concorde et devant l'Etoile. Elle figure parmi les sept places que la maire Anne Hidalgo souhaite réaménager pendant sa mandature*. Et les restrictions de circulation automobile commencent dès cette semaine, ainsi que le dévoile le JDD. Dans la nuit des 11, 12 et 13 avril, des blocs de béton – appelés glissières en béton adhérent (GBA) – seront installés sur la voirie afin de dessiner physiquement les futurs tracés. "Cette préfiguration est une première en France, et peut-être même en Europe, du moins sur un aussi grand espace. Times Square à New York avait utilisé cette méthode mais sur une surface moindre", observe Christophe Najdovski, maire adjoint EELV chargé de la voirie et des déplacements.

Il restera quatre files en giratoire sur les huit actuelles
"L'idée est de tester in vivo la conversion de ce lieu de passage en lieu de vie, marchable [sic] et végétalisé. Ce dispositif provisoire permettra de voir comment ça fonctionne et de réajuster le projet si nécessaire, avant de lancer le chantier d'aménagement", ajoute Jean-Louis Missika, adjoint en charge de l'urbanisme. La préfecture de police ayant donné un avis favorable, l'expérimentation grandeur nature durera un an. De même que les travaux, qui démarreront au printemps 2018 pour une livraison "au plus tard" mi-2019. Le budget global pour les sept places ne dépasse pas les 30 millions d'euros.
En attendant le grand lifting de l'ancienne place du Trône – puis du Trône-Renversé après la Révolution – et le remplacement du bitume par de la végétation, le trafic automobile sera impacté dès à présent. Du jour au lendemain, les voitures vont perdre 57% de l'espace qui leur est aujourd'hui dévolu, soit 7.000 m² "rendus aux piétons et aux cyclistes". La maire PS du 12e, Catherine Baratti-Elbaz, se réjouit : "Nous allons faire la démonstration, à moindre coût, qu'il est possible pour les riverains de se réapproprier peu à peu l'espace public sans congestionner l'Est parisien. Nous avançons pas à pas, sur un modèle collaboratif, car il faut faire preuve d'humilité face au gigantisme de la place de la Nation."
Faut-il craindre des embouteillages? Pas le moins du monde, assure la Mairie. Le rond-point est aujourd'hui "surdimensionné" pour le trafic automobile, soutient Jean-Louis Missika, qui pense que "ce sera plus compliqué pour la place de la Bastille". Christophe Najdovski, lui, précise que "deux files de circulation suffiraient largement" pour écouler les quelque 1.500 véhicules par heure qui circulent ici lors des pics de trafic. Or, sur les huit files en giratoire actuelles, il en restera quatre de 3 m chacune. "Cela reste très généreux pour les voitures", juge l'écologiste.
1.000 m² de trottoirs livrés à une "demolition party"
L'anneau central doit considérablement s'agrandir, réduisant la chaussée de 26 à 12 m de largeur. Les portions finales de trois avenues débouchant sur la place – Bouvines, Dorian et Bel-Air – seront piétonnisées. Quatre contre-allées, réservées aux piétons, vélos (dans les deux sens) et véhicules d'urgence, seront "neutralisées" par des potelets, autorisant l'accès aux secours. Certains arrêts de bus seront déplacés, des panneaux de signalisation installés. Et trois nouvelles traversées piétonnes s'ajouteront aux deux existantes ; plus courtes, de fait, elles permettront de rejoindre le terre-plein central sans faire une halte sur un îlot au milieu des voitures.
Une "demolition party" est prévue mi-avril : les habitants pourront alors se défouler en détruisant 1.000 m² de trottoirs en mauvais état. Mais dès le 14 avril, de nouveaux usages commenceront à s'implanter sur la place "reconquise". Le collectif Coloco and co – regroupant des paysagistes, urbanistes, architectes, ingénieurs, botanistes et artistes – est chargé d'"accompagner la mutation", en lien étroit avec les riverains et les usagers – 40.000 personnes entrent et sortent chaque jour du métro Nation. Coloco proposera des "ateliers de coconception" deux fois par semaine, des "débats en marchant" et des moments festifs. Mais aussi la possibilité de "jardiner par petites unités" : au nom du "permis de végétaliser" délivré par la Ville, les habitants repiqueront "1.800 plantes adaptées au biotope parisien" (900 vivaces et 900 arbustes) et créeront ainsi une "constellation de jardins" en lieu et place de l'asphalte.

"Il n'y a pas de projet préétabli, nous accompagnerons les Parisiens qui inventeront eux-mêmes une nouvelle place-parc apaisée, propice à la convivialité", insiste le paysagiste Pablo Georgieff, directeur du projet au sein du collectif. Dans un premier temps, Coloco mettra à disposition du public douze unités mobiles, c'est-à-dire des "brouettes customisées" pour transporter le matériel, ainsi que deux bars pour boire un verre et des "îlots de végétation de 12 m²" entourés d'assises. De part et d'autre de la place, deux conteneurs – l'un dans le 11e, l'autre dans le 12e – serviront de lieu d'exposition et de médiation. Et sur le terre-plein central, à côté de la colossale statue du Triomphe de la République, un "village des jardiniers" composé de cinq "cabanes-conteneurs" abritera les vestiaires, le stockage et diverses activités.
Le collectif organisera aussi des "workshops de coconception en écoconstruction" de mobilier urbain. Autour du jardin central, une partie de l'espace circulaire récupéré sur la chaussée deviendra une "piste pour rouler sans moteur", dotée d'un marquage au sol, réservée aux trottinettes, skateboards, tricycles ou voitures d'enfant. D'ici à quelques semaines, une ludothèque mobile et un terrain de jeux s'implanteront sur l'un des terre-pleins périphériques. Et pour l'été, des "médiakiosques", ou encore une "brumisation". De quoi reléguer le rond-point géant au rang de vieux souvenir.

* Bastille (4e-11e-12e), Nation (11e-12e), Panthéon (5e), Italie (13e), Madeleine (8e), Gambetta (20e) et place des Fêtes (19e), dans le JDD du 6 mars 2016.
Source: JDD papier

http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Voici-la-nouvelle-place-de-la-Nation-859109

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Mar 18 Avr - 08:03:52 (2017) Répondre en citant
Granada
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 22 399
Localisation: Paris




ça va être encore sympa pour les riverains de la place d'avoir des gugusses qui feront du bruit jusqu'à point d'heure ... les skateboards de la place de la république sont infernaux !

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Mer 19 Avr - 16:44:50 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_   Paris, Texas ?

par François Lurot (son site)
mardi 18 avril 2017

Depuis juin 2016, un collectif d'habitants du 20e à Paris (près de 4.000 signatures et un forum-citoyen tous les samedis) affronte le géant américain de l'agro-alimentaire Cargill associé à Carrefour. Ces acolytes ont bénéficié de soutiens au sein des mairies de Paris et du 20e et de l'argent public leur est promis pour pérenniser leur juteux projet financier, immobilier et commercial en lieu et place de l'ancien rectorat de Paris.


Les habitants du nord du 20e  réunis dans un collectif réunissant des personnes individuelles, des associations, des membres des conseils de quartiers et des commerçants dénoncent sans faiblir, depuis le mois de juin 2016, l’absurdité d’un projet immobilier prévoyant un supermarché supplémentaire à 100 m d’un autre supermarché, dans un quartier, autour de la place Saint-Fargeau, largement pourvu en supermarchés et superettes, notamment du groupe Carrefour. A quelques centaines de mètres, c'est le désert commercial du quartier des Fougères, où Paris Habitat possède pourtant des locaux vides en pied d’immeubles, une Death Valley où il est prévu de supprimer La Poste, remplacée déjà par un Point Poste tenu par les caissières d'un des deux Carrefour City de Saint-Fargeau.
Absurdité encore de faire louer, comme le suggère une convention passée entre le groupe Carrefour, le promoteur CVI-Gambetta, filiale du géant Cargill et la mairie du 20e, 18.000 m2 de bureaux à une administration publique. De l'argent public au bénéfice d'une société américaine qui compte déjà 14 milliardaires, leader mondial d'une industrie agro-alimentaire de plus en plus critiquée, réputée pour produire la majeure partie des OGM que nous consommons tous les jours dans l'alimentation industrielle, réputée pour délocaliser les entreprises qu'elle rachète en France et partout dans le monde et réputée encore pour déforester l'Amazonie dans une ambiance de Far-West avec force crimes, Indiens spoliés et terres volées.

Cargill est en ville

Paris prend aussi des airs de Far-West avec sa guerre des enseignes de supérettes initiée depuis quelques années et maintenant avec le projet d'implantation d’un Carrefour-Market de 1.950 m2 au 92-98 avenue Gambetta, l'ancien rectorat de Paris. Un projet en contradiction avec la défense, maintes fois réaffirmée par la Maire de la Ville Anne Hidalgo, du petit commerce, de l'artisanat et de l'économie sociale et solidaire (ESS)
Les surfaces prévues pour Carrefour pourraient bien mieux accueillir, par exemple, une entreprise comme Kelbongoo, sélectionnée pour porter dans le 10e le projet de la Ville des « quatre saisons solidaires », ou une coopérative comme La Louve, qu'Anne Hidalgo vient d'inaugurer avec un discours dythyrambique dans le 18e. Les habitants apprécieraient un marché « bio », des locaux d'activités d'associations socio-culturelles et de loisirs qui font défaut dans le quartier - le centre d'animation voisin des Amandiers a été purement et simplement rayé de la carte par la mairie du 20e en septembre 2016 et remplacé par un centre théâtral très bobo -, une salle de gym, une salle à louer pour tous, une pépinière d'entreprises de l'ESS ou de « jeunes poussses », une université populaire, des artisans, une maison médicale, etc.
Après des mois d’efforts pour se faire entendre, suite au vœu qu'ils avaient arraché via quelques élus bienveillants - quand même ! - au conseil de Paris du 26 septembre 2016, voeu demandant que « la Maire de Paris lutte par tous les moyens à sa disposition contre l'implantation des très grandes surfaces alimentaires (…) » et que « les parties prenantes, dont les élus concernés, soient réunies afin de travailler à faire évoluer le projet de grande surface alimentaire programmé au 94, avenue Gambetta, et de discuter de l'utilisation des surfaces restantes dédiées à l'activité économique », Frédérique Calandra, maire du 20e, a finalement accepté une réunion, début mai, du collectif des habitants opposés au projet, des élus, du promoteur et de Carrefour.

Faire entendre raison

En attendant cette réunion, le collectif demande à la Maire un soutien fort : l'implication active de ses adjoints et de leurs services pour que le promoteur modifie son projet, et qu'elle fasse savoir au promoteur que la Ville qu'elle soutiendra l'essor des solutions alternatives proposées par les habitants.
La Semaest, société d'économie mixte de la Ville, spécialisée dans l'animation économique des quartiers, a pour mission officielle de conduire des projets d'aménagement, de rénovation et de développement économique au service de la vitalité urbaine. L'ancien rectorat, 92-98 avenue Gambetta, appartient à la zone des Hauts de Belleville, bénéficiaire du Contrat Paris’ Commerces, confié à la Semaest. Celle-ci pourra, sous l'impulsion de la Ville, avec la participation des élus concernés et des habitants, prendre ce dossier en mains au bénéfice du bien commun.
Force reviendra-t-elle à la raison ? Cargill et Carrefour renonceront-ils à un projet non seulement inutile mais destructeur du petit commerce, du paysage urbain, du lien social ?

http://www.agoravox.fr/actualites/info-locale/article/paris-texas-191973

 Absolument scandaleux, une multitude de petits commerces sont réellement menacés, curieusement, Carrefour a placé trois ou quatre Carrefour-Market ou Carrefour-City dans un périmètre très restreint, il y a fort à parier que ces mini-boutiques seront fermées dès l'ouverture de grand-machin et resteront vides, qui pourra alors s'installer ?
 Pour ma part, je suis contre le projet, ne serait-ce que pour emmerder le maire du XXème et le maire de Paris, si ce truc ouvrait, je passerais devant sans y faire mes courses, je préfère Monop'...

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Balade dans Paris 4e itinéraire
MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:37:48 (2017)
Contenu Sponsorisé





Balade dans Paris 4e itinéraire
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Images de notre doulce France
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 2  
Aller à la page: 1, 2  >
  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database
Traduction par : phpBB-fr.com