Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
Connexion S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés FAQ Membres Rechercher Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Actualité politique » A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !... Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant 
A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 03:29:11 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Citation:
40%

C'est la proportion de détenus qui font le ramadan. D'après le garde des Sceaux, Jean Jacques Urvoas, 27000 personnes ( sur 68500) sont concernées par cette pratique religieuse dans les prisons françaises



Source : VA

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Publicité
MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 03:29:11 (2017)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 15:52:29 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Citation:
Notre responsabilité de critiquer l'islam

Un lieu commun est apparu parmi les élites des médias et de la politique selon lequel la critique de l’islam ou même de l’islam radical ne pourrait servir qu’à pousser les musulmans modérés dans le camp radical.

Il faudrait remettre en question cet argument dans la mesure où il se peut aussi bien que le manque de critiques ait mené à la renaissance de l’Islam militant. Loin de critiquer l’islam, les gouvernements occidentaux, les médias, les académies, et même les Églises ont tourné leur veste pour affirmer que les atrocités commises au nom de l’islam n’ont rien à voir avec l’islam. En fait, les médias occidentaux ont adopté un système rigide d’autocensure qui les empêche d’admettre que ces atrocités sont en fait commises au nom de l’Islam.

Le récent exemple est l’assassinat de l’ambassadeur de Russie par un policier turc. Les premiers mots sortis de la bouche de l’assassin après la fusillade furent : « Nous sommes ceux qui se sont engagés vis-à-vis de Mahomet à poursuivre le Jihad ». Si vous ne vous souvenez pas de l’avoir entendu dire cela, c’est parce que cette partie de la déclaration était omise dans presque tous les compte-rendus dans la presse et à la télévision. Apparemment, nos pontes dans les médias craignent que si nous étions conscients de la dévotion de cet homme à Mahomet, nous pourrions dire quelques provocations qui convertiraient un nombre important de musulmans paisibles en jihadistes jeteurs de bombes.

Le principal exemple de la rançon du silence est peut-être la crise actuelle en Europe. Les terroristes islamistes ont déclaré la guerre à l’Europe, et il en a résulté une série d’attaques mortelles – dans les aéroports, les métros, cafés, les salles de concerts, et plus récemment, dans les marchés de Noël. Tout cette destruction est le résultat indirect de l’ignorance sur l’islam – une ignorance qui, à son tour, est le résultat d’un black-out presque total sur les nouvelles défavorables à l’Islam.

Quiconque ayant une compréhension approfondie de la culture et de la religion de l’islam aurait pu prédire que, même sans le flux de migrants musulmans en 2015-2016, l’arrivée régulière d’immigrants musulmans au cours des années créerait une situation explosive. Il est étonnant que les conséquences de cette migration massive n’aient jamais été discutées – sauf en des termes élogieux. La seule chose que l’on avait le droit de dire à propos des migrants était qu’ils résoudraient les pénuries de main-d’œuvre, rempliraient les coffre-forts, et apporteraient un enrichissement culturel à l’Europe.

Ceci était la ligne officielle. Ceux qui déviaient de ce message pouvaient s’attendre à être censurés, perdre leur emploi ou même être traînés en justice. Dites quelque chose de négatif au sujet de l’immigration musulmane sur les pages de votre Facebook, et vous recevez la visite de la police. Dites-le en public et vous êtes convoqué au tribunal. Peu importe si vous étiez un écrivain célèbre (Oriana Fallaci), le président de la Société de la presse libre danoise (Lars HedeGaard), ou un membre populaire du Parlement danois (Geert Wilders). Si vous ne pouviez pas dire quelque chose de gentil à propos de l’islam, vous ne devriez rien dire du tout.

En ce qui concerne l’Europe, l’idée que la critique de l’islam donnera naissance à une armée de radicalisés ne tient pas. La critique de l’islam est essentiellement un crime dans beaucoup de parties de l’Europe, et l’a été depuis très longtemps. En Europe, peu nombreux sont ceux qui osaient critiquer l’islam, mais les radicalisés sont venus malgré tout. Plus que tout autre chose ce fut le silence qui a permis à l’islamisation et à la radicalisation de se propager en France, Allemagne, Belgique, aux Pays-Bas et en Suède.

Pratiquement plus personne ne parle de migrants flottants, de tribunaux de la charia, de polygamie, de mariages forcés, de refus de s’intégrer, de vague de crimes, ou de vagues de viols. Maintenant que beaucoup sont finalement en train de commencer à dénoncer cet état de chose, il semble que c’est trop tard pour éviter une capitulation (comme le sort de la Suède) ou un conflit sanglant (pareil à celui de la France).

Le véritable argument que la critique de l’islam amènera des modérés dans le camp des radicaux, suggère que la critique est une nécessité. Si l’Islam est tel qu’une religion à la gâchette facile où l’offense la plus légère puisse radicaler ses adeptes, il y a quelque chose de radicalement faux dans la religion elle-même. Nous ne craignons pas que le fait de critiquer le catholicisme mène à produire de grands rassemblements de catholiques furieux se déchaînant dans les rues. Nous ne craignons pas qu’un mot incorrect provoque un jeune Baptiste du sud à sangler une ceinture-suicide.

L’islam invite à la critique. Compte tenu de son sanglant présent et passé. Ce serait hautement irresponsable de ne pas le soumettre à l’analyse et à la critique. Une telle critique n’aurait pas pour objet d’exclure les musulmans (bien que certains seront inévitablement exclus) mais d’alerter les victimes potentielles du Jihad.

Une des notions basiques que les non-musulmans doivent connaître, c’est que l’islam divise le monde en deux parties – le Royaume de l’Islam et le royaume de la Guerre (toutes les sociétés non islamiques). Et on attend de chaque musulman qu’il prenne sa contribution à soumettre les non-islamiques aux États islamiques. Les Européens sont maintenant en train d’éprouver un sens de « je ne sais pas ce qui m’a frappé » car ils n’avaient jamais enregistré ce fait basique au sujet de l’islam.

La raison de notre réticence à analyser et à critiquer l’islam et ses idées, est que cette critique équivaut à critiquer les musulmans (un peuple). Malheureusement, c’est souvent ce qui se passe, même si ce n’est pas notre intention. On ne peut pas se séparer complètement de ses croyances, et, par conséquent, nous prenons les critiques de notre religion pour nous-mêmes. C’est une bonne raison pour formuler nos critiques avec autant de tact que possible. Mais ce n’est pas une bonne raison de ne pas faire de critiques du tout.

Si on ne peut pas critiquer un système de croyances parce que cela heurterait les sentiments de ceux qui adhèrent à ce système, il aurait été mal de critiquer le nazisme, le communisme et l’impérialisme japonais. D’habitude nous nous abstenons de critiquer les autres religions. Une telle approche de vivre-et-laisser-vivre est sensée, mais lorsque l’autre religion considère que vous devez soit vous convertir, soit vous soumettre ou mourir, alors vivre-et-laisser-vivre n’est plus une option. C’est dans cette position que nous sommes vis-à-vis de l’islam. Et c’est suicidaire de prétendre qu’il en est autrement.

William Kilpatrick, traduit par Claude



Source : France catholique

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Ven 6 Jan - 00:50:11 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_  Belfort (90) : Condamné pour avoir ouvert une école primaire musulmane clandestine.

 Par Francois le 04/01/2017

Automne 2014. Des agents de la Ville de Belfort visitent les locaux de l’ancienne mosquée de la rue de Londres, qui doivent être prochainement démolis. C’est alors qu’ils découvrent trois salles de classe bien équipées, quoique dépourvues d’issues de secours.

              

L’enquête révélera qu’une quarantaine d’enfants fréquentent les lieux tous les jours depuis la rentrée de septembre. À l’époque président de l’association Al Imane, un Belfortain de 38 ans comparaissait ce mercredi devant le tribunal correctionnel, pour « ouverture d’établissement privé d’enseignement primaire sans déclaration préalable ».
Délit qu’il conteste vigoureusement. « Il s’agissait de soutien scolaire, pas d’une école. » Pourquoi cette nuance ? Parce que l’ouverture d’une école privée, si elle est parfaitement légale, est soumise à déclaration au maire de la commune, à l’Éducation nationale et au procureur de la République. Démarches qui n’ont pas été effectuées. L’administration ignorait tout de cette école. « Les enfants étaient présents aux horaires de l’école, ils avaient des carnets de liaison comme à l’école, des professeurs comme à l’école, des vacances comme à l’école… », détaille le président Jean-Luc Frey.
(…) L’Est Républicain

http://www.fdesouche.com/807161-belfort-90-condamne-pour-avoir-ouvert-une-e…

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Dim 8 Jan - 03:59:26 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




On connaissait le canada dry... il y a maintenant des écoles dry... ce sont les mêmes horaires, les mêmes apparences, des programmes, mais c'est du "soutien scolaire" ! Nuance !

Il faudrait signaler cela à toutes les écoles entièrement libres de France, qui sont soumises à toutes sortes de contrôles et tracasseries administratives ... Faire du "soutien scolaire" au lieu de donner des cours... Voilà LA solution !

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Lun 9 Jan - 01:51:26 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Citation:
Nos lois démocratiques ne sont pas adaptées aux ignominies islamistes

Toutes les doctrines politiques ou religieuses préconisent plus ou moins – du moins dans le dicours officiel – plutôt l’entraide, le respect, l’empathie et l’amour des autres. Pourtant, notamment deux idéologies dérogent à la règle : la théorie politique du nazisme qui exhortait à la pureté de la race, à l’extermination des Juifs et de tous les déviants sexuels, et d’autre part, les préceptes religieux de l’islam qui prêchent la haine des autres, … l’extermination des Juifs, des incroyants, des déviants sexuels… Évidemment, les spécialistes de l’islam rétorqueront, très justement, que le Coran peut se lire de diverses façons et que les radicaux islamistes sont dans l’erreur d’appréciation. Certes, mais, différence qui en dit long sur les dérives de l’islam, les intégristes des autres religions n’appellent jamais au meurtre de ceux qui ne pensent pas comme eux. En tout cas, ils ne passent pas à l’acte et restent apparemment civilisés, contrairement aux adeptes de l’islam radical qui pratiquent, allègrement, le terrorisme et la communication idéologique par des mises en scènes macabres et barbares.

La haine de l’islamiste contre tous ceux qui ne lui ressemble pas, avant le passage au meurtre pour les plus fanatiques, peut se traduire de mille façons différentes. Toujours bêtement ou violemment, mais à chaque fois avec son « pauvre cerveau devenu comme un pois chiche ; quand il marchait dans la rue, ça sonnait comme un grelot de bicyclette » pour parodier une célèbre réplique écrite par Marcel Pagnol pour sa trilogie. Sauf que chez l’islamiste kamikaze, sa cervelle ratatinée par une idéologie mortifère, ne fait pas « grelin, grelin » pour nous avertir. C’est plutôt l’inverse : l’art de la dissimulation est chez lui, un art de guerre, comme une seconde nature. C’est bien la seule intelligence qu’on peut lui reconnaître et qui, malheureusement, lui permet de faire beaucoup de victimes collatérales.

Confortés par le laxisme ambiant des bisounours professionnels, ayant eux aussi, un pois chiche dans la tête, les islamistes de base qui veulent affirmer leur croyance, profèrent, en toute impunité, des arguments haineux inconcevables pour le commun des mortels un peu évolué. Quelques exemples récents et significatifs, relatés par voie de presse, peuvent étayer l’indigence de leurs raisonnements ou l’incurie des autorités : à Montpellier, dans un cabinet médical, une islamiste bouscule violemment et menace de mort la secrétaire parce qu’elle ne porte pas le voile… Interpellée, peu après, elle nie et assure, contrairement aux témoins ayant assisté à l’altercation, que c’est elle qui a été malmenée… Toujours la même méthode usitée par les islamistes : « ce n’est pas moi, c’est l’autre qui a commencé »… Deuxième exemple : Smaïn Aït Ali Belkacem, 48 ans, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour les attentats de 1995 à Paris, particulièrement surveillé pour avoir, avec son ami d’Amedy Coulibaly, le terroriste de l’Hyper Cacher, fait deux tentatives d’évasion, a pu recevoir au parloir de la centrale d’Alençon-Condé-sur-Sarthe (Orne) son épouse, Aïcha, arrivant d’Algérie, titulaire d’un permis de visite et d’un permis de séjour… alors qu’elle est interdite de séjour en France, par arrêté du ministère de l’Intérieur… Autre exemple : Nicolas Moreau, français de souche converti à l’islam, déjà condamné 14 fois, comparaît devant la 16e chambre du tribunal correctionnel pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste« … Sa stratégie de défense : « si vous me relâchez pas, moi, je vous promets, je vais pas me laisser faire. Je reprends les armes !« … En prison, il est, ce que l’on appelle un détenu difficile : la dernière fois qu’il a menacé un surveillant, il déclara : « Je nique la France et les sales Français !« … Lui, à la place du cerveau, il a quoi ?

La France et les pays occidentaux subissent une pression insoutenable de la part d’individus et de groupes décérébrés, soumis à une doctrine de haine et devenus incapables d’avoir le moindre recul raisonnable par rapport à des textes écrits au septième siècle. Cette pression ne serait rien si elle ne s’exerçait pas de manière massivement récurrente et trop souvent sanglante. Et nous interpelle sur une question cruciale : quand les pouvoirs publics vont-ils comprendre que nos lois démocratiques ne sont pas adaptées aux ignominies islamistes et que pour contrer des sauvages sans foi ni loi, ayant un pois chiche à la place du cerveau, il faudra adapter un arsenal juridique et judiciaire particulier ? En temps de guerre, mesures de guerre !

Claude Picard



Source : MPI

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Lun 9 Jan - 17:23:52 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Citation:
Un immigré gambien met le feu à une crèche dans une église

A Foggia en Italie. Le Gambien de 25 ans a déclaré à la police qu’il était musulman et qu’il voulait détruire des symboles chrétiens. Padamalgam.



Source : le Salon Beige

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Lun 9 Jan - 17:51:40 (2017) Répondre en citant
Lycaon75
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 3 925
Localisation: Paris et Sud IDF




Ils ne tolerent aucune autre religion, c'est ce que les dirigeants refusent d'admettre

_________________
Preservons la faune et la flore

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Mar 10 Jan - 16:49:03 (2017) Répondre en citant
Lycaon75
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 3 925
Localisation: Paris et Sud IDF




Le Maroc interdit fabrication et vente de la burqa:
http://m.nouvelobs.com/societe/20170110.AFP5023/le-maroc-interdit-la-fabric…

_________________
Preservons la faune et la flore

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Mer 15 Fév - 14:46:48 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Citation:
Une dizaine de morts dans un nouvel attentat au Pakistan

Drame. Au moins 13 personnes sont mortes et 82 ont été blessées, hier, dans un attentat en plein centre de Lahore, dans l’est du Pakistan. Ce dernier, qui a été revendiqué par les talibans, s’est produit au moment où la rue était bondée, notamment en raison d’une manifestation de plusieurs centaines de pharmaciens rassemblés devant l’assemblée provinciale du Pendjab pour protester contre une loi régulant le secteur médical. En 2016, Lahore avait déjà été le théâtre d’un des attentats les plus meurtriers de l’année, lorsqu’un kamikaze s’était fait exploser dans un parc bondé le jour de Pâques, faisant plus de 70 victimes dont de nombreux enfants.



Source : V.A.

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Lun 20 Fév - 15:55:27 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Citation:
Montauban : encore un « déséquilibré »

Incroyable, le nombre de « déséquilibrés » vivant en France ! Une véritable épidémie. Une « contagion » qui gagne du terrain. Ainsi, dimanche après-midi, à Montauban (Tarn-et-Garonne), un individu originaire de Saint-Denis de la Réunion, qualifié de « déséquilibré », a semé la panique dans les rues de la ville.

Dans un premier temps pris en chasse par la police municipale alors qu’il circulait à pleine vitesse dans le centre-ville, l’homme, âgé d’une trentaine d’années, a stoppé son véhicule à proximité de la préfecture puis en est descendu armé d’un couteau. Là, « sans mobile apparent », il s’est rué sur une passante et a frappé celle-ci d’un coup de couteau la blessant « à hauteur de l’omoplate ». Poursuivant son chemin, il s’est ensuite dirigé vers un couple âgé d’une soixantaine d’années et s’en est pris à l’homme, le blessant légèrement. Un policier municipal mettra fin à son parcours sanglant en tirant sur lui à quatre reprises, le touchant à la jambe et à l’abdomen.

Blessé, mais pas calmé pour autant. A peine menotté, l’agité du cervelet – aussitôt qualifié de « déséquilibré » par le parquet qui, écartant comme il se doit l’hypothèse d’un acte terroriste, précise qu’il a été hospitalisé d’office « au moins trois fois » pour troubles psychiatriques – s’est mis à crier, le regard haineux, « Allah Akbar » et « On va tous vous tuer ». Des injures « habituelles » selon Brigitte Barèges, maire de Montauban.

Un « déséquilibré », un de plus, comme ils disent, inconnu « a priori » des services de police et pas fiché « S ». Pour l’heure, une enquête pour « tentative de meurtre » a été confiée à la police judiciaire de Toulouse. Hospitalisé, il devrait être ensuite, si son état le permet, placé en garde à vue. Puis replacé en asile psychiatrique avant d’être remis dans la nature ?

Pierre Malpouge



Source : Présent

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Ven 24 Mar - 21:55:26 (2017) Répondre en citant
Saint-Louis
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 1 787
Localisation: South





_________________
Le beau est la splendeur du vrai

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Sam 25 Mar - 21:36:23 (2017) Répondre en citant
Granada
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 22 410
Localisation: Paris




On comprend l'essentiel ... mais merci par avance de nous en donner une petite traduction Okay

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Lun 27 Mar - 15:52:41 (2017) Répondre en citant
Saint-Louis
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 1 787
Localisation: South




Mohamed:


-A tué les prisonniers capturés lors des batailles.
-A encouragé ses hommes à violer les femmes réduites en esclavage.
-A demandé pour lui-même des esclaves capturés , et le cinquième de tout autre butin prit à la guerre.
-Ne fut jamais torturé, mais à torturé les autres.
-Et les combattit jusqu'à qu'il n'y ait plus de persécution et de religion autre que celle d'Allah.
-A béni le brutal assassin d'un homme à moitié aveugle.


Et ainsi de suite....la liste n'est pas exhaustive...il ressemble trait pour trait aux membres de Daesh

_________________
Le beau est la splendeur du vrai

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Lun 27 Mar - 15:59:51 (2017) Répondre en citant
Saint-Louis
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 1 787
Localisation: South




Jésus:


-N'a jamais fait de prisonnier.N'a jamais tué personne.
-N'a jamais encouragé le viol.N'a jamais réduit les femmes en esclavage.
-Le Fils de l'Homme n'est pas venu pour être servi , mais pour servir.
-A été torturé, mais n'a jamais torturé personne.
-Aimez vos ennemies et priez pour ceux qui vous persécutent.
-A guéri un aveugle.


Y'a pas photo...comme disait Coluche: " Camarade: choisis ton camp...!!!

_________________
Le beau est la splendeur du vrai

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Lun 27 Mar - 17:15:44 (2017) Répondre en citant
possum
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 23 901
Localisation: Dans le Sud, bien sûr !




Admirables, certes, les enseignements de Jésus... j'y ai eu droit comme tout le monde ici, et selon mon pasteur, j'étais un bon catéchumène.

...mais aujourd'hui, ils sont la cause profonde d'une dévirilisation générale de l'homme occidental.

Si les chrétiens n'avaient pas renoncé à évangéliser le monde, et surtout, s'ils y avaient réussi, on pourrait peut-être se consacrer à cette Très Divine Fraternité.

Malheureusement, les autres religions monothéistes, polythéistes, sans oublier la laïcarde, ne l'entendent pas de cette oreille, et ont plutôt tendance à mettre un coup de gourdin, ou de sabre, quand le bon chrétien tend la joue qui n'a pas encore reçu sa baffe !

_________________
La rue appartient à celui qui y descend...

A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:42:42 (2017)
Contenu Sponsorisé





A propos d'Allah en 2017 mais, qu'importe le cru... rien ne change !...
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Actualité politique
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 5  
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database
Traduction par : phpBB-fr.com