Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
Connexion S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés FAQ Membres Rechercher Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Les neuf muses...(chant, poésie, théâtre, arts) » L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant 
L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Mar 8 Aoû - 12:04:04 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_ L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort.


                                 


Auteur de nombreux livres, essentiellement des romans historiques et des biographies, il a succombé après un accident de voiture dans le Calvados. Il avait remporté en 2002 le prix Interallié pour Les Vieillards de Brighton.
Gonzague Saint Bris est décédé cette nuit dans un accident de voiture, dans le Calvados. L’information révélée par le site internet de l’hebdomadaire Le Point a été confirmée au Figaro par la gendarmerie de Pont-l’Évêque. Il avait 69 ans.
L'accident dans lequel a trouvé la mort le romancier s'est produit sur une route départementale près de Pont-L'Evêque, dans le Calvados. La voiture dans laquelle il circulait a percuté un arbre pour des raisons inconnues. La conductrice qui l'accompagnait, sa compagne Alice Bertheaume, a été pour sa part grièvement blessée.

"C'est une tragédie, une perte immense", a dit Marie-Claude Mahiette, collaboratrice de l'écrivain et directrice de La forêt des livres, un festival littéraire créé par Gonzagues Saint Bris.

Gonzague Saint Bris est l’auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, essentiellement des romans historiques et des biographies. Il avait remporté en 2002 le prix Interallié pour Les Vieillards de Brighton. Il a notamment écrit pour Le Figaro et Paris Match.

Des incertitudes sur la tenue de son festival La forêt des livres
Gonzague Saint-Bris était avec sa famille le propriétaire du château du Clos Lucé, à Amboise, où est mort Leonard de Vinci. Il est aussi le créateur de La Forêt des livres, festival littéraire qui se tient près de Loches, sa ville natale, en Indre-et-Loire.
Bouleversée, Marie-Claude Mahiette, amie et collaboratrice, n'a pas pu confirmer si le festival La forêt des livres, où sont attendus notamment Franz-Olivier Giesbert, le chanteur et nouvelliste Raphaël, Claude Lelouch et Valérie Trierweiler, pourrait se dérouler comme prévu après le décès de son créateur.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/08/08/97001-20170808FILWWW00066-l821…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gonzague_Saint_Bris

Un nouveau livre de l'écrivain, Les Aristocrates rebelles (Les Arènes) est attendu en librairie le 30 août. Gonzague Saint Bris y relatait le destin de personnages comme Cyrano de Bergerac, Olympe de Gouges, Lord Byron ou encore Alphonse de Lamartine.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Publicité
MessagePosté le: Mar 8 Aoû - 12:04:04 (2017)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Mar 8 Aoû - 12:55:09 (2017) Répondre en citant
Lycaon75
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 3 917
Localisation: Paris et Sud IDF




RIP malheureusement nul n'est épargné

_________________
Preservons la faune et la flore

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Mar 8 Aoû - 13:22:58 (2017) Répondre en citant
possum
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 23 895
Localisation: Dans le Sud, bien sûr !




Rien lu de lui !

RIP

_________________
La rue appartient à celui qui y descend...

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Mar 8 Aoû - 20:32:12 (2017) Répondre en citant
TanNoni
Membre (modérateur du tchat)

Hors ligne
Inscrit le: 06 Sep 2007
Messages: 2 275
Localisation: Paris




Rien lu non plus.
Avec Christian Millau, voici deux invités fidèles de Radio Courtoisie qui disparaissent...
RIP

_________________
« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. »
Chamfort (1740-1794)

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Mer 9 Aoû - 03:33:09 (2017) Répondre en citant
Granada
Administrateur
Administrateur

En ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 22 399
Localisation: Paris




RIP
Son mérite à mes yeux était de préserver le Clos Lucé ... pour le reste, j'ai dû feuilleter qq pages, sans plus.

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Mer 9 Aoû - 05:31:59 (2017) Répondre en citant
Antoine Beretto
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 715
Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne




Sa compagne aurait essayé d'éviter un animal qui traversait la route et ils ont heurté un arbre, les deux ayant été éjectés du véhicule.
Mais quelle poisse. A 69 ans, il avait encore de belles années devant lui.
C'est vraiment un été très dramatique où nous perdons énormément de personnalités.

_________________
En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 13:44:59 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Ah zut, quel dommage !
Bien que n'ayant jamais lu aucun de ses livres, j'aimais bien l'entendre sur Radio Courtoisie.
Et il avait fondé un festival du livre, ce qui, à notre époque, relève de l'exploit.
RIP

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 13:46:04 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Moralité, il vaut mieux rouler en 4x4 et freiner, ou foncer sur l'animal, mais ne pas essayer de l'éviter.

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 15:32:21 (2017) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 32 993
Localisation: Paris




*
_ Exactement ce que je pense, j'aime les animaux mais comme pour un humain, je préserve ma vie en premier lieu, je freinerai mais je roulerai droit...

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 16:53:30 (2017) Répondre en citant
Lycaon75
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 3 917
Localisation: Paris et Sud IDF




Moi non, une vie quelle qu'elle soit vaut d'etre épargnée et je ne vois pas en quoi la mienne serait prioritaire sur celle d'un animal, alors oui tant que possible, je l'éviterais. Je ne suis pas spéciste.

_________________
Preservons la faune et la flore

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 17:52:44 (2017) Répondre en citant
kikou
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 2 802
Localisation: sud de france




Je pense qu'on essaie d'instinct d'éviter l'animal.
De nombreux accidents se produisent chez nous à cause des sangliers qui traversent les petites routes, le soir, dans l'obscurité, pour aller boire.
J'ai entendu de nombreux témoignages.

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 18:48:06 (2017) Répondre en citant
Lycaon75
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 3 917
Localisation: Paris et Sud IDF




Oui ici aussi du gros gibier traverse les routes et un choc frontal avec un sanglier ou un chevreuil peut etre mortel. 

_________________
Preservons la faune et la flore

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Ven 11 Aoû - 01:21:07 (2017) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 38 028
Localisation: Au pays des cigales




Citation:
GONZAGUE SAINT BRIS, C’ÉTAIT QUAND MÊME QUELQU’UN !

Gonzague Saint Bris n’est plus. Ce mardi, il s’est tué en voiture, contre un arbre. Triste journée, car moi, j’aimais bien Gonzague Saint Bris. C’était un aristocrate selon mon goût, c’est-à-dire passablement fêlé de la théière, accroché au château de ses ancêtres comme une bernique à son rocher. Mais aussi capable de consacrer un livre à Michael Jackson tout en traversant les Alpes à dos de mulet, en hommage à Léonard de Vinci et son périple jadis effectué pour répondre à la très royale invitation de François Ier.

Écrivain, essayiste, homme de presse et de radio, éphémère chargé de mission au ministère de la Culture, de 1986 à 1988, Gonzague Saint Bris était aussi conseiller municipal de Loches (ville rendue fameuse par « Les Grosses Têtes » et la non moins célèbre madame Bellepaire), tant il était viscéralement attaché à sa Touraine natale. En 1978, il fonde le mouvement des Nouveaux Romantiques, petit souffle d’air frais en ces temps de technocratie giscardienne triomphante, avec des camarades à peu près aussi ébouriffés que lui, quoique à demi-chauves pour la plupart : Patrick Poivre d’Arvor, Francis Huster, Étienne Roda-Gil, Frédéric Mitterrand et Brice Lalonde.

Tout cela ne mène évidemment pas à grand-chose, on s’en doute. Même pas à une intronisation par trois fois repoussée à l’Académie française. Dommage pour cet auteur prolifique – une cinquantaine d’ouvrages au compteur, ce n’est pas rien – qui, en 2016, reçoit le prix Hugues-Capet pour l’ensemble de son œuvre. Juste réparation pour cet homme qui, à l’instar d’un Max Gallo, ne fut jamais véritablement accepté par la communauté très fermée des historiens « officiels » ; un peu comme un Stéphane Bern ou un Lorànt Deutsch. Historiens du dimanche ? Pas du tout, ces personnes ayant le don de populariser l’Histoire de France à heures de grande écoute télévisuelle et de la vulgariser de la manière la plus intelligente qui soit.

Certes, ils vont droit à l’essentiel, résument plutôt que de se perdre dans les détails, ne prétendent pas au savoir universel, mais commettent finalement moins d’erreurs factuelles que nombre de leurs confrères universitaires. C’est l’école Alain Decaux, qui fut à l’Histoire ce que Jean Vilar était au théâtre : tous pour la culture et, surtout, la culture pour tous ! Il était donc logique qu’un Stéphane Bern salue la mémoire de son illustre devancier en la matière.

Non content d’être un passeur, Gonzague Saint Bris était, de plus, un homme exquis. Je me souviens de lui, au début des années 1990. Je travaillais à l’hebdomadaire Minute. Entre première guerre du Golfe et psychose collective de la profanation du cimetière de Carpentras, l’ambiance était, comment dire, des plus chaudes… Désireux de m’entretenir avec le bonhomme, je finis par dénicher son numéro de téléphone personnel. Et là, je cite de mémoire :

– Allo, Gonzague Saint Bris ? Nicolas Gauthier, de Minute ! Ce serait pour une interview…
– Minute ? Quelle bonne surprise ! Inattendue, surtout…
– Ça ne vous dérange pas de me parler ?
– Et pourquoi donc, je vous prie ? Je lis souvent votre journal, fort bien écrit au demeurant…
– C’est un compliment ?
– Tout à fait, et dit sans malice…

La vérité m’oblige à dire que je ne me souviens plus très bien de la suite, si ce n’est que nous avions parlé de la France et de son histoire. La première, il en était éperdument amoureux. La seconde, il déplorait que son enseignement, dispensé à des têtes de moins en moins blondes, devienne peu à peu passé en pertes et profits.

À l’époque sévissait un autre chevelu à chemise blanche au col perpétuellement ouvert été comme hiver – Bernard-Henri Lévy. Qu’il me soit permis, en termes de look, de gentillesse et d’intelligence, de préférer celui-ci à celui-là.

Sacré Gonzague !

Nicolas Gauthier



Source : La Faute à Rousseau et Bd Voltaire

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:42:20 (2017)
Contenu Sponsorisé





L'écrivain Gonzague Saint Bris est mort
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Les neuf muses...(chant, poésie, théâtre, arts)
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database
Traduction par : phpBB-fr.com