Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Chroniques culturelles 2018
Connexion S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés FAQ Membres Rechercher Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Le Salon courtois » Chroniques culturelles 2018 Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 30, 31, 32  >
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant 
Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Mer 16 Mai - 09:31:12 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 16 mai



16 mai 1364 : bataille de Cocherel (près d'Evreux). Les Anglos-Navarrais bloquent la vallée de la Seine qui est l’axe d'approvisionnement de Paris, alors que la situation politique et économique du Royaume de France est très précaire. Le roi Charles V, récemment couronné, envoi Bertrand du Guesclin dégager l'axe vital. Arrivant avec 2000 hommes devant Cocherel, il constate que l'ennemi, reprenant la tactique anglaise de l'époque, occupe une colline sommairement fortifiée d'où il attend que les Français fidèles à leur fougue, l'attaquent dans une charge suicidaire. Du Guesclin retient ses troupes qui souffrant de la chaleur et de la soif aimeraient en finir au plus vite. Conscient que l'attaque et l'attente sont dangereuses, il ruse et simule une retraite qui incite les Anglos-Navarrais à quitter leurs positions pour poursuivre les fuyards. Du Guesclin fait volteface et s'imbrique dans le dispositif anglais empêchant les fameux archers d'utiliser leurs armes. Un petit détachement déborde l'ennemi et capture leur chef, Jean de Grailly. La victoire assoit le roi de France sur son trône et donne une grande crédibilité au chef de guerre breton.
 
16 mai 1635 : la France entre dans la guerre de 30 ans. La France déclare la guerre à l'Espagne. Le même jour Richelieu crée 12 régiments de cavalerie dont le 2ème régiment de cuirassiers, dit « Cardinal duc » (dissous en 1991 à Reutlingen en Allemagne).

16 mai 1843 : prise de la Smala d'Abd el Kader (Algérie). Le duc d'Aumale (fils du roi Louis-Philippe) surprend le camp itinérant d'Abd el Kader et le charge d'emblée remportant une victoire inattendue. Abd el Kader, absent du camp se rend fin 1847.  Il passera plusieurs années en résidence surveillée aux châteaux de Pau puis d’Amboise et sera libéré le 13 octobre 1852 par Louis-Napoléon.
 
16 mai 1916 : signature des accords Sykes-Picot (Londres). L'empire ottoman ayant rallié en octobre 1914 le camp des Empires centraux (Allemagne et Autriche-Hongrie), la France et le Royaume-Uni cherchent à "monter" les tribus arabes contre les Ottomans et signent secrètement des accords prévoyant pour l'après-guerre le partage de la région correspondant au Moyen-Orient actuel, en deux zones d'influence. La Russie tsariste, dans la confidence, ne s'y oppose pas, mais ce sont les Bolcheviks qui une fois au pouvoir (novembre 1917) vendent la mèche. Les frontières actuelles en découlent (sauf pour la Jordanie et Israël).
 
16 mai 1950 : Première évacuation sanitaire par hélicoptère en opération (Cochinchine). « Dans la région de Bien Hoa. Les lieutenants Le Borgne et le CCh Pich Seam du 1er BCCP, blessés, sont évacués dans les paniers latéraux d’un Hiller 330. Ces paniers sont encore dépourvus de matelas et de couverture. Le pilote est le lieutenant Santini de l’armée de l’Air qui vient tout juste de terminer son entraînement ». LCL Frédéric A.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Publicité
MessagePosté le: Mer 16 Mai - 09:31:12 (2018)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Mer 16 Mai - 09:33:45 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*


_  Ephéméride du 16 mai


16 mai 1843 : Le duc d’Aumale, le fils de Louis Philippe, bat Abd el-Kader et capture sa smala.

16 mai 1943 : Après 4 semaines de combat, le ghetto de Varsovie est écrasé par les SS. 56065 sont morts.

16 mai 1945 : Les Françaises votent pour la première fois aux élections municipales.

16 mai 1954 : Le gouvernement français ajourne la représentation des ballets du Bolchoï àl'Opéra de Paris après les déclarations de M.Molotov sur le VietNam.

16 mai 1972 : L'écrivain japonais Yasunari Kawabata, prix Nobel de littérature en 1968, se donne la mort à Zushi, près de Yokosuka. L'auteur des Belles endormies (1961) était un proche de Mishima.

16 mai 1990 : Le portrait du Dr Gachet de Van Gogh est vendu à New York 458 millions de francs.

16 mai 1990 : Mort de Sammy Davis Junior.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Jeu 17 Mai - 10:02:23 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 17 mai



17 mai 1648 : victoire de Zumarshausen (Allemagne).Dernière bataille de la guerre de Trente ans sur le sol allemand. Elle est l’une des très nombreuses victoires que Henri de la Tour d’Auvergne, vicomte de Turenne a remporté pour le compte du roi de France. « Sans doute le plus grand homme de guerre français avant Napoléon » Universalis. Aussi bon stratège que tacticien, on lui doit le fameux : « Tu trembles carcasse, mais tu tremblerais bien davantage si tu savais où je vais te mener ». En effet, d’une bravoure sans pareille, il ne cachait pas son appréhension juste avant les combats.
 
17 mai 1684 : Duquesne bombarde Gênes. En guerre contre l’Espagne, Louis XIV décide de punir la République de Gênes alliée à l’empire d’Espagne. Il commande au lieutenant-général Duquesne l’attaque de la ville. Son escadre bombarde Gênes jusqu’au 28 juin, tire 3000 bombes et provoque d’importants dégâts dans la ville, à l’arsenal et au palais des Doges. La République de Gênes se soumettra aux conditions de Louis XIV et signera un traité de paix en février 1685.
 
17 mai 1809 : prise du fort de Camporoso (frontière italo-autrichienne). Le Prince Eugène de Beauharnais commandant l'armée d'Italie force le passage du col de Camporoso défendu par un détachement autrichien. Beauharnais est en route pour rejoindre Napoléon à Lobau. Il participera à la fin de la campagne d'Autriche à la bataille de Wagram (5 et 6 juillet) ayant une action déterminante.
 
17 mai 1944 : les Allemands abandonnent le mont Cassin (Italie). La bataille du Monte Cassino a commencé en janvier 1944 sur la ligne Gustav qui interdit l'Italie du Nord aux forces alliées. Bloqués de longs mois face au verrou de cette ligne de défense, les 300 000 alliés engagés ne parviennent pas à réduire les 100 000 Allemands malgré des attaques aériennes massives et de nombreux assauts frontaux. Le commandement américain s'en remet alors aux plans du général Juin, commandant le CEF (corps expéditionnaire français) qui consistent à utiliser les aptitudes des troupes marocaines au combat en montagne pour prendre les sommets environnant le mont Cassin. Le mont Majo tombe le 13 et dès lors les troupes allemandes vacillent. Le maréchal Kesselring donne l'ordre à la Xème armée dont le PC vient d'être anéanti par un bombardement aérien de se replier. La route vers Rome est ouverte.
 
17 mai 1987 : exocet contre frégate américaine (Golfe persique). Durant la guerre Iran – Irak (1980-1988), les belligérants ciblent leurs terminaux pétroliers et créent une zone d’insécurité dans l’une des mers les plus stratégiques du monde. L’USS Stark, frégate américaine opérant sur place est touché par deux missiles Exocet tirés par un Falcon 50 irakien qui a pris le bateau pour un pétrolier iranien. 37 marins américains sont tués. La frégate parvient néanmoins à rentrer aux USA par ses propres moyens.

                           cimetière militaire de Monte-Cassino
                        

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Jeu 17 Mai - 10:04:46 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 17 mai


17 mai 1593 : Henri IV est réaliste. “ Paris vaut bien une messe ”, lui a dit son fidèle ministre Sully, lors des Etats généraux qui ont posé au roi la condition de sa conversion pour sa légitimation au trône de France. Deux mois plus tard, dans la basilique de Saint-Denis, Henri abjure la religion réformée.

17 mai 1794 : Le général Jean Victor Moreau, alors âgé de trente et un ans, s’empare de Tourcoing, ce qui ouvre la route de la Belgique et de la Hollande aux armées françaises.

17 mai 1838 : Mort de Talleyrand.

17 mai 1947 : A Varsovie, le gouvernement communiste décide la déportation d'environ 150.000 Ukrainiens du pays des Lemkys, du Sian et de Kholn. L'opération a pour but de permettre à la Pologne de reculer sa frontière orientale sur la ligne Curzon.


17 mai 1970 : Au Festival de Cannes,Robert Altman reçoit la palme d'or pour son film M.A.S.H.


                        
                                      

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Ven 18 Mai - 09:00:13 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*


_  Ephéméride du 18 mai




18 mai 1291 : mort du grand-maître du Temple (Saint Jean d’Acre).  Guillaume de Beaujeu meurt en défendant la porte Saint Antoine dans la dernière citadelle franque de Terre sainte. Elle tombe 10 jours plus tard, le 28 mai.
 
18 mai 1302 : matines de Bruges. La garnison française de Bruges est attaquée dans son sommeil par les rebelles flamands de Peter de Conincke qui refusent l’autorité de Philippe Le Bel. Mille Français sont assassinés au petit matin alors qu’ils sont hébergés par l’habitant.
 
18 mai 1565 : début du siège de Malte. Soliman le Magnifique envoie près de 40 000 hommes commandés par Mustapha Pacha pour s’emparer de l’ile de Malte. Ile stratégique posée au milieu de la Méditerranée, elle permet aux chevaliers Hospitaliers de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem de contrôler le trafic maritime mais aussi d’appuyer les corsaires du camp chrétien. Rejetés de l’ile de Rhodes par Soliman en 1522, les Hospitaliers de Jean Parisot de La Valette mettent un point d’honneur à tenir Malte.  Les Ottomans, vaincus, sont obligés de battre en retraite en septembre après 4 mois de siège très meurtrier.  Lire le roman captivant La Religion de Tim Willocks.
 
18 mai 1756 : début de la guerre de sept ans. L'Angleterre déclare la guerre à la France même si les Français et les Anglais s'affrontent violemment depuis 1754 dans le Nouveau Monde pour contrôler le futur Canada, appelé alors Nouvelle France. Maîtrisant les voies maritimes, les Anglais empêchent les Français de ravitailler et renforcer leurs colonies. Faute de soldats et de moyens, le marquis de Montcalm commandant des troupes françaises sera vaincu. Il obtiendra cependant quelques victoires sur le terrain. Le traité de Paris en 1763 officialise la perte du Nouveau Monde pour la France.

18 mai 1794 : bataille de Tourcoing. Le général Moreau bat les anglo-autrichiens qui doivent reculer et laissent ainsi les Français se réorganiser face à l'invasion des monarchies coalisées contre la Révolution.
 
18 mai 1799 : mort de Beaumarchais (Paris). Auteur de théâtre (Le mariage de Figaro,…), inventeur (d’un mécanisme d’horlogerie) et espion des rois Louis XV (chasse aux pamphlets visant la couronne) et Louis XVI (aide aux insurgés américains dans la guerre d’indépendance).

18 mai 1804 : naissance du 1er Empire : Sénatus-consulte du 18 mai : « Article premier. Le gouvernement de la République est confié à un empereur, qui prend le titre d'Empereur des Français... ».

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Ven 18 Mai - 09:03:58 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 18 mai



18 mai 1735 : Départ d’une expédition scientifique vers l’Equateur qui quitte la Rochelle avec la mission d’y mesurer la longitude d’un arc d’un degré du méridien. Elle est dirigée par La Condamine, de l’académie des Sciences.

18 mai 1799 : Le dramaturge de génie Beaumarchais et homme touche-à-tout du XVIIIe siècle meurt chez lui, après avoir écrit la veille un petit poème à la gloire de Bonaparte et une dernière lettre de réclamation au Congrès des Etats-Unis qui lui doit de l’argent.

18 mai 1804 : Un sénatus-consulte proclame Bonaparte "empereur des Français et de la République française" sous le nom de Napoléon Ier. Le gouvernement de la République est confié à un empereur héréditaire. Le titre d’empereur a été choisi parce que plus " républicain " que celui de roi.

18 mai 1909 : Les ballets de Serge Diaghilev font un triomphe au Châtelet.

18 mai 1911 : Mort du compositeur Gustav Mahler.

18 mai 1913 : Naissance de Charles Trénet.

18 mai 1920 : Naissance de Karol Wojtyla, Jean-Paul II depuis 1978.

18 mai 1927 : Naissance de François Nourissier.

18 mai 1930 : Emeutes aux Indes après l'arrestation le 5 avril du Mahatma Gandhi.

18 mai 1938 : Première à Paris de Quai des Brumes de Marcel Carmé réunissant pour la première fois à l'écran Michèle Morgan et Jean Gabin.

18 mai 1963 : Jean de Brem, militant de l'OAS de 27 ans, est tué par la police au Quartier latin, rue de l'Estrapade.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Sam 19 Mai - 09:39:01 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*


_  Ephéméride du 19 mai



19 mai 1635 : En s’engageant dans cette guerre, Louis XIII entraîne la France dans ce que l’on nommera plus tard la guerre de Trente Ans.

19 mai 1781 : Démission de Necker.

19 mai 1798 : Départ de Bonaparte pour la campagne d’Egypte. Le Directoire n’est pas mécontent de voir s’embarquer pour l’Egypte ce général qui commence à être trop populaire. Le but de la mission qui lui est confiée est militaire ­ il s’agit de couper à l’Angleterre l’une des routes des Indes ­, politique ­ la France envisage de fonder une colonie ­, et scientifique ­ le général Bonaparte est accompagné de savants et d’artistes tels que Berthollet, Monge et Quesnot.

19 mai 1802 : Le Premier Consul, Bonaparte, crée l'ordre de la Légion d'Honneur.

19 ami 1882 : Mort à Down, près de Beckenham, de Charles Darwin.

19 mai 1888 : Naissance à Weatherford au Texas du général américain William Hood Simpson, diplômé de West Point en 1909. Il servit sous les ordres du Général Pershing dans l'“expédition punitive” contre le Mexique en 1916, où il s'agissait d'arrêter ou de liquider Pancho Villa. Ensuite, il sert au sein de la 33ième Division américaine en France pendant les deux dernières années de la première guerre mondiale. Commandant de la 9ème Armée américaine en Europe de l'Ouest en 1944, cette fois pour une deuxième “expédition punitive” contre l'Allemagne, il est l'artisan de la dernière campagne militaire alliée en Europe centrale. C'est lui qui commandera 13 divisions américaines, composées de 341.000 hommes, lors de l'assaut lancé contre la ligne Siegfried. Le 12 avril 1945, des éléments issus de ces 13 divisions franchissent l'Elbe, mais ne sont pas autorisées, par Washington, à marcher sur Berlin. Le Général Simpson meurt à San Antonio au Texas, à l'âge de 92 ans, en 1980.

19 mai 1906 : Ouverture officielle du tunnel du Simplon, long de 20 km.

19 mai 1921 : Naissance du comédien Daniel Gélin.

19 mai 1922 : Réforme du système monétaire international à l'issue de la conférence de Gênes. Le dollar et la livre deviennent des monnaies de réserve.

19 mai 1926 : Naissance de l'acteur/comique Fernand Raynaud à Clermont-Ferrand.

19 mai 1928 : Décès à Cologne du philosophe allemand Max Scheler.

19 mai 1935 : Mort du Colonel Lawrence, dit Lawrence d'Arabie, agent de l'Intelligence Service et auteur de "Les 7 piliers de la Sagesse".

19 mai 1962 : Violences en Algérie. L'exode des Européens tourne à la panique.

19 mai 1974 : Valéry Giscard d'Estaing est élu président de la république.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Sam 19 Mai - 10:02:07 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*


_  Ephéméride du 19 mai




19 mai 1643 : bataille de Rocroi. (Guerre de Trente Ans). Afin de soulager le front en Catalogne, l’armée espagnole des Flandres envahit le Nord de la France et assiège la place forte de Rocroi qui garde la route de l’Oise. Les armées françaises réagissent rapidement et sous le commandement du duc d’Enghien (futur Grand Condé) se portent au secours de la garnison. L’affrontement a lieu sur un terrain cloisonné au sud-ouest de la place-forte. D’abord équilibré, le rapport bascule lorsque, après avoir enfoncé l’aile gauche espagnole, le duc d’Enghien décide de s’attaquer aux réserves espagnoles sur leurs arrières. La bataille de Rocroi met fin à la réputation d'invincibilité des tercios espagnols, unités composées de piquiers, d'arquebusiers et de fantassins armés d'épées. Cette victoire permet le retour de la France sur la scène internationale après un siècle de défaites et de guerres civiles ou religieuses.
Pour les lecteurs des aventures du capitaine Alatriste, c’est à Rocroi qu’Arturo Perez-Reverte fait mourir son héros, le capitaine Alatriste... en même temps que la légende des tercios.

19 mai 1780 : "aux Antilles, l’amiral Luc de Guichen livre le dernier de ses « Trois Combats ». La France et l’Angleterre, ennemies dans la guerre d’indépendance américaine, déploient toutes deux une flotte puissante aux Caraïbes pour protéger leurs colonies. À trois reprises, Guichen recherche le combat avec la flotte de l’amiral Rodney, le 17 avril, le 15 mai et enfin le 19 mai : les canonnades sont rudes, les Britanniques subissent des pertes et cessent le combat à la nuit tombante. Plus que des batailles décisives, les Trois combats de M. de Guichen démontrent que la marine de Louis XVI fait jeu égal avec la marine britannique".

19 mai 1802 : création de la Légion d’honneur. Bonaparte : « Je défie qu'on me montre une République ancienne ou moderne dans laquelle il n'y a pas eu de distinctions (...). Les Français (...) n'ont qu'un sentiment, l'honneur. Il leur faut donc donner un aliment à ce sentiment-là ; il leur faut des distinctions. » La nouvelle Institution se veut un corps d'élite destiné à réunir le courage des militaires aux talents des civils, formant ainsi la base d'une société au service de la Nation. Bonaparte, toujours, déclare au Conseil d'Etat : "Si l'on distinguait les hommes en militaires ou en civils, on établirait deux Ordres tandis qu'il n'y a qu'une Nation. Si l'on ne décernait des honneurs qu'aux militaires, cette préférence serait encore pire car, alors, la Nation ne serait plus rien." Extraits du site de la grande chancellerie de la Légion d’honneur. La couleur rouge choisie pour cette médaille rappellent aux contemporains de Bonaparte celle de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis qui depuis Louis XIV récompensait les officiers les plus valeureux.

19 mai 1915 : Albert-Thomas devient sous-secrétaire d’Etat à la guerre, chargé de l’artillerie et des munitions.

19 mai 1917 : multiplication des refus d’obéissance (secteur Chemin des Dames) : « Les Allemands multiplient les contre-attaques sur le Chemin des Dames et les refus d’obéissance se développent dans l’immédiat arrière-front français ».

19 mai 1935 : mort de Lawrence d’Arabie. (Wareham – Angleterre). L’aventurier britannique meurt à 46 ans dans un accident de moto, après avoir été archéologue, officier, agent de renseignement, écrivain et finalement simple soldat.

19 mai 1940 : le général Weygand est nommé commandant en chef des armées françaises en remplacement du général Gamelin.

19 mai 1978 : la légion saute sur Kolwezi (ex Zaïre, actuelle RDC). Pour libérer des Européens pris en otages par les rebelles Katangais, le président Giscard d'Estaing déclenche l'opération Bonite. Le 2ème REP est largué sur Kolwezi. C'est la plus grande opération aéroportée depuis l'opération sur Suez (1956) : un régiment largué à 8000 km de sa base avec son armement et son matériel. Le 2ème REP déplore 5 morts mais remplit parfaitement la mission. 2800 otages sont libérés. Les transmissions stratégiques seront réalisées par des équipiers du 13° RDP.


                             
                 
 

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Dim 20 Mai - 10:01:41 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 20 mai



20 mai 1802 : Napoléon rétablit l'esclavage dans les colonies.

20 mai 1834 : Mort de la Fayette.

20 mai 1871 : La Commune de Paris publie une "Déclaration au peuple français" où elle réclame "l'autonomie absolue de la Commune étendue à toutes les localités de France" et "l'intervention permanente des citoyens dans les affaires communales par la libre manifestation de leurs idées."

20 mai 1966 : Chabadabada, chabadabada. Au Festival de Cannes, Claude Lelouch est primé pour son film "Un homme et une femme".

20 mai 1968 : La révolte des étudiants du 10 mai fait boule de neige et l’on compte désormais quatre millions de grévistes en France. En ce jour où le personnel de l’ORTF cesse le travail, les ouvriers de Renault, de la SNCF, de la RATP, de l’industrie du textile, de la chimie et des arsenaux sont déjà en grève. La France est paralysée. La veille au soir, le général de Gaulle, fortement agacé par les événements qui échappent à son contrôle, a déclaré : “ La réforme, oui, la chienlit, non ! ”.

20 mai -1977 : Dernier voyage de l'Orient-Express après 94 ans de service.

20 mai 1983 : Publication par la revue américaine "Science" de la découverte par des chercheurs français du virus VIH.

20 mai 1990 : Ion Iliescu, est élu président de la Roumanie lors des premières élections libres depuis 44 ans.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Dim 20 Mai - 10:09:56 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 20 mai


20 mai 1217 : seconde bataille de Lincoln (Angleterre). Défaite du capétien Louis VIII dit le Lion (père de Saint Louis et fils de Philippe Auguste), entrainant la perte de la couronne d’Angleterre. Arrivé en Angleterre un an auparavant parce que les barons anglais ne veulent plus de leur roi (Jean sans terre), il est acclamé roi d’Angleterre à Londres (1216). Constatant un an plus tard qu’il n’est pas suffisamment maniable, les barons le boutent hors du pays.

20 mai 1756 : bataille navale de Port-Mahon (Minorque – Baléares). Dans le cadre de la guerre de 7 ans (1756-1763), la flotte du lieutenant-général de la Galissonnière escorte un convoi de 12 000 Français qui débarquent sur l’ile. L’amiral anglais Byng, avec une flotte de même taille attaque la Galissonnière mais doit rompre le combat. L’annonce de cette défaite à Londres déclenche la fureur de l’opinion publique anglaise. Byng est traduit en conseil de guerre, condamné à mort et exécuté (14 mars 1759).

20 mai 1896 : Djibouti devient une colonie française. Sous le nom officiel de Côte française des Somalis et dépendances (Obock, Tadjoura, Gobad, Goubbet, Danakils) la colonie est créée et placée sous l’autorité du Ministre de France à Addis Abeba (Ethiopie).

20 mai 1929 : première inauguration de l’ossuaire de Douaumont. L’ossuaire symbolisant tellement la bataille de Verdun, et elle-même symbolisant à elle seule la Première guerre mondiale, la nécropole a vécu tout au long de sa construction une succession de visites inaugurales des autorités de l’époque. Le président du Conseil, Poincaré (20 mai), le Président de la République, Doumergue (23 juin) puis Lebrun (7 aout 1932). Elle a été financée aux 9/10ème par les souscriptions privées. Lire le très beau texte d’Antoine Prost, "Verdun" dans Les Lieux de mémoire.

20 mai 1940 : campagne de France. Rommel prend Arras et Guderian atteint la Manche à Noyelles : les forces alliées sont coupées en deux.

20 mai 1941 : les parachutistes allemands sautent sur la Crète. L’opération Merkur est déclenchée au matin. 17 000 Allemands sont engagés : la moitié par largage de parachutistes sur trois aérodromes de l’île ; le restant débarque par bateaux. La bataille de Crète durera deux semaines. Elle se solde par une victoire allemande mais au prix de lourdes pertes (surtout chez les parachutistes) qui dissuaderont l’état-major allemand de tenter à l’avenir une opération aéroportée d’une telle envergure.

20 mai 1955 : le CEA est reconnu "Maître d'œuvre en matière d'armement atomique". Un protocole d’accord est signé entre les Armées, le ministère des finances et le CEA.

20 mai 1969 : fin de la bataille de Dong Ap Bia (Vietnam).
Victoire sur le terrain, défaite dans les médias.
L’aviation ainsi que l‘infanterie américaine et sud-vietnamienne donnent l’assaut final à la colline de Dong Ap Bia où sont solidement retranchés les derniers défenseurs nord-vietnamiens.
Les Américains perdent une compagnie et ont plus de 300 blessés alors que les défenseurs sont anéantis (630 tués et un nombre indéfini de blessés).
Cette bataille apparaît à l’opinion publique américaine comme une boucherie (Dong Ap Bia devint la bataille de Hamburger Hill !) lorsque les médias s’en font l’écho.
Critiquée par des sénateurs américains, l’opération initiale visant à causer un maximum de pertes chez les Nord-vietnamiens, si elle réussit en partie sur le terrain, est perdue médiatiquement aux États-Unis, l’état-major ne parvenant pas à rétablir les faits et surtout à les remettre en perspective.




                                                                  


                       

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Lun 21 Mai - 09:50:55 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 21 mai





21 mai 987 : Mort de Louis V, son successeur est Hugues Capet.


21 mai 1681 : Ouverture du Canal du Midi (321 km),oeuvre de l'ingénieur Riquet.

21 mai 1895 : Mort du compositeur Franz Von Suppé

21 mai 1904 : Création de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

21 mai 1927 : Charles Lindbergh traverse l'Atlantique en 33h29min.

21 mai 1932 : Amelia Earhart est la première femme à traverser l'Atlantique seule en avion.

21 mai 1962 : Robert Martens, responsable des affaires politiques à l'ambassade américaine de Djakarta, achève de dresser une liste de 40.000 "cadres communistes" de Bali et Java, qui sera remise à l'armée indonésienne et aux milices locales lors du coup d'État de 1965. Les cadres ainsi désignés seront tous massacrés avec leurs familles. "J'ai plein de sang sur les mains, mais ce n'est pas si mal, vu que c'est du sang de communistes", écrira Martens.

21 mai 1975 : Ouverture en RFA du procès de la bande à Baader.

21 mai 1992 : Accord des "Douze" sur la Politique Agricole Commune (PAC).

21 mai 1996 : Naufrage d'un ferry sur le lac Victoria en Tanzanie : 700 morts.

21 mai 2000 : Mort de la romancière anglaise Barbara Cartland.

21 mai 2013 : Dominique Venner se suicide devant l'autel de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il laisse une lettre où il explique son geste "Alors que tant d’hommes se font les esclaves de leur vie, mon geste incarne une éthique de la volonté. Je me donne la mort afin de réveiller les consciences assoupies. Je m’insurge contre la fatalité. Je m’insurge contre les poisons de l’âme et contre les désirs individuels envahissants qui détruisent nos ancrages identitaires et notamment la famille, socle intime de notre civilisation multimillénaire. Alors que je défends l’identité de tous les peuples chez eux, je m’insurge aussi contre le crime visant au remplacement de nos populations."



                                    

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Lun 21 Mai - 09:57:52 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 21 mai



21 mai 1420 : traité de Troyes. Le duc de Bourgogne, Philippe Le Bon et le roi d'Angleterre, Henri V, signent le traité qui livre la France aux Anglais. C'est le résultat de la défaite française d'Azincourt et de la division du royaume entre les Bourguignons et les Armagnacs. Le dauphin Charles VII ne règne plus que sur la moitié sud de la France, son conseil et sa cour sont itinérants.

21 mai 1521 : fin du siège de Pampelune (Espagne). Le 20 mai, le général Lesparre prend la ville de Pampelune avec 13 000 franco-navarrais, dans le cadre de la lutte entre François Ier et Charles Quint. La forteresse, défendue par Miguel de Herrera et à peine 1000 Castillans, résiste encore quelques heures alors que tout espoir de vaincre a disparu. Le chef de la forteresse s'est laissé convaincre par la fougue d’Ignace de Loyola qui désire combattre jusqu’au bout quoiqu'il advienne. Noble, basque et chef militaire plein d'avenir, Loyola possède déjà certaines des qualités de persuasion et courage qui feront de lui quelques années plus tard, le fondateur et "général" de l'ordre jésuite. L’artillerie française tire juste et à force de concentrer son bombardement sur les remparts, finit par ouvrir une brèche. Loyola prend la tête d’un détachement pour repousser l’assaut qui se prépare contre l’ouverture pratiquée dans l’enceinte, mais un boulet de canon lui brise les jambes. Le prometteur mais dorénavant boiteux, Ignace de Loyola, vient d’entrer sans le savoir, dans sa deuxième carrière : Il sera général (des Jésuites) et conquérant (d’un empire spirituel).

21 mai 1813 : bataille de Bautzen. Lors de la campagne de Saxe, les maréchaux Oudinot et Ney culbutent une armée prusso-russe (Blücher et Barclay de Tolly), qui parvient néanmoins à se retirer en bon ordre. Le seul réel bénéfice de la journée est la confirmation de l'audace et de la ténacité des "Marie-Louise", ces jeunes conscrits qui ont connu leur baptême du feu à Lützen (2 mai).

21 mai 1871 : début de la semaine sanglante (Paris). Le chef du pouvoir exécutif, Adolphe Thiers, envoie 130 000 hommes (« les Versaillais ») mettre fin à la tentative de révolution des communards parisiens. La reconquête de la capitale se fait quartier par quartier causant un minimum de 20 000 morts.

21 mai 1891 : Pierre Loti « immortel ». Le capitaine de frégate Julien Viaud (Pierre Loti en littérature) est élu à l’Académie française. Il n’ a que 42 ans.

21 mai 1940 : accident du général Billotte. (Ypres – Belgique). A l’issue de la conférence d’Ypres, qui a regroupé les représentants belges, britanniques et français pour décider des mesures à prendre suite à l’encerclement de l’armée du Nord par les forces allemandes, le général Billotte, commandant le corps français et chargé de conduire la contre-offensive contre les unités allemandes les plus avancées, se tue dans un accident de voiture en retournant à son PC. La vacance du commandement sera quasi-totale durant plusieurs jours, empêchant les alliés de saisir l’opportunité d’une « nouvelle Marne », alors même que des avions de reconnaissance français ont décelé la faille dans le dispositif allemand extrêmement étiré. Le commandant britannique, Lord Gort, conduit néanmoins l’attaque qui lui a été demandée à partir d’Arras avec un bataillon de chars qui sera presque totalement détruit, mais non sans mettre sérieusement en difficulté la 7° panzer division du Général Rommel ; toutefois, aucune troupe n’est prévue pour exploiter cette percée. En dehors de l’encerclement, au Sud-Est, le général Besson commandant le groupe d’armées N°3, mal informé des conclusions d’Ypres (cf. la mort de Billotte) et faisant peu confiance aux anglais, reste passif, malgré une supériorité numérique et matérielle croissante grâce à l’arrivée permanente de renforts de Lorraine.


21 mai 1982 : débarquement britannique à San Carlos (Iles Falkland). Depuis que l’Argentine a envahi les iles Falkland (2 avril), les troupes britanniques et argentines se sont affrontées très brièvement en Géorgie du Sud (coup de main des SAS) puis sur mer et dans les airs (Harrier/Mirage III). Le 21 mai, alors que les Britanniques débarquent avec succès 4000 hommes dans la baie de San Carlos pour y établir une tête de pont vers Port Stanley, une attaque aérienne argentine coule une frégate et endommage 2 destroyers en couverture de l’opération.


                        

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Mar 22 Mai - 16:27:13 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 22 mai



22 mai 1689 : Jean Bart et Forbin faits prisonniers. (au large de Cherbourg). Les deux frégates, la Railleuse et les Jeux, commandées par les lieutenants de vaisseau Jean Bart et Forbin, sont attaquées par deux vaisseaux anglais. Blessés, les deux officiers sont faits prisonniers et enfermés à Plymouth. Ils s’échappent quelques jours plus tard en sciant les barreaux d’une fenêtre et traversent la Manche en chaloupe.
 
22 mai 1809 : bataille d'Essling (Autriche). Lors de la campagne d'Autriche, Napoléon frise la défaite. L'Archiduc Charles ne profite pas de son avantage numérique alors que la rupture des ponts sur le Danube a coupé la Grande Armée en trois. Le Maréchal Lannes (mortellement blessé) et 3 généraux sont tués mais les autrichiens perdent 23 000 hommes en 2 jours. Cette journée est racontée de façon romancée par Patrick Rambaud dans son ouvrage passionnant, La bataille (prix Goncourt).
 
22 mai 1939 : signature du pacte d’acier (Berlin). L’Allemagne nazie et l’Italie fasciste signent un accord militaire pour raffermir l’axe Rome-Berlin (novembre 1936).
 
22 mai 1943 : création du bataillon de choc (Algérie). Le général Giraud décide la création d’une unité française dont la vocation est d’apporter une aide spécifiquement militaire aux organisations de résistance en France. Le commandant Gambiez prend la tête de cette unité, créée à Staouéli (Algérie) avec une trentaine de cadres venus de tous horizons. Leur première mission consistera à préparer la libération de la Corse.
 
22 mai 1947 : mort du général Lelong (Corse). Le Gbr Pierre Lelong, GOLH, Cdt la subdivision d’Ajaccio, trouve la mort dans un accident de jeep. Sorti de Saint Cyr en 1913, il n’avait jamais cessé de s’exposer et de s’illustrer tout au long de sa carrière sur une vingtaine de théâtres d’opérations. Capable d’exploits peu ordinaires, c’est ainsi qu’en Sibérie en janvier 1919, il avait rejoint Omsk, à demi gelé sur une locomotive dont il avait obligé le mécanicien (le pistolet à la main) à le conduire, lui et le prisonnier qu’il escortait, sur des dizaines de km par un froid de loup. Jeune de corps et de caractère, original et non conformiste, il excellait dans le commandement de la troupe. Le GCA Borgnis Desbordes qui avait été son camarade de captivité dans le camp de représailles où les Allemands gardaient les évadés récidivistes au cours de la Grande Guerre, a dit de lui : « …D’aucuns ne comprirent pas que l’on pouvait être un chef, un chef de guerre lucide et obéi, sans être grave et sinistre. On alla même jusqu’à lui reprocher d’être trop brave… ». Ephéméride des TDM.
 
22 mai 1992 : décision de créer le Corps Européen (La Rochelle). François Mitterrand et Helmut Kohl annoncent lors du sommet européen de La Rochelle leur volonté de créer une unité militaire européenne à l’image de la brigade franco-allemande (existant depuis octobre 1989). L’état-major du corps européen est implanté à Strasbourg. Ce corps a depuis été rejoint par les nations cadres belge, luxembourgeoise, espagnoles et les nations associées grecque, autrichienne, italienne, polonaise et turque.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Mar 22 Mai - 16:30:56 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 22 mai



22 mai 1808 : Naissance de l'écrivain Gérard de Nerval.

22 mai 1885 : Mort de Victor Hugo.

22 mai 1924 : Naissance du chanteur Charles Aznavour.

22 mai 1950 : Une loi fixe la Fête des Mères au dernier dimanche de mai.

22 mai 1985 : Enlèvement à Beyrouth des Français Jean-Paul Kaufmann et Michel Seurat.

22 mai 1986 : Mort à Chicago de l'historien des religions d'origine roumaine Mircea Eliade. L'historien italien Claudio Mutti, dans Mircea Eliade et la Garde de fer, (Avatar, 2005) a montré les liens étroits qui unirent ce grand intellectuel au fascisme roumain.

22 mai 1990 : Unification des deux Yémen.

22 mai 1991 : Signature du traité entre la Syrie et le Liban.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Mer 23 Mai - 09:50:43 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 35 990
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 23 mai



23 mai 1430 : Jeanne d’Arc entre dans la ville à l’aube. Le soir, au cours d’une sortie, elle est faite prisonnière. Elle est vendue aux Anglais par un Bourguignon du nom de Jean de Luxembourg pour la somme de 10 000 livres.

23 mai 1790 : Naissance de Dumont d'Urville, navigateur français.

23 mai 1859 : Naissance de Conan Doyle, véritable inventeur du roman policier, avec son héros, Sherlock Holmes.

23 mai 1904 : Création à Paris de la Fédération internationale de Football (FIFA).

23 mai 1934 : Le couple de gangsters meurtriers américains Bonnie Parker et Clyde Barrow est tué par des policiers dans une embuscade.

23 mai 1949 : Création de la République Fédérale d'Allemagne.

23 mai 1956 : Colette Duval bat le record du monde de chute libre à Copacabana en sautant de 11147 m avec ouverture du parachute à 250 m.
                         https://fr.wikipedia.org/wiki/Colette_Duval


23 mai 1956 : Démission de Pierre Mendès-France, ancien Président du Conseil, de son poste de Ministre d'Etat à propos de l'Algérie.

23 mai 1960 : Les Israëliens enlèvent Adolph Eichmann.

23 mai 1976 : Mort de Louis Merlin, créateur d'Europe 1.




                              

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:28:17 (2018)
Contenu Sponsorisé





Chroniques culturelles 2018
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Le Salon courtois
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 31 sur 32  
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 30, 31, 32  >
  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database
Traduction par : phpBB-fr.com