Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Chroniques culturelles 2018
Connexion S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés FAQ Membres Rechercher Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Le Salon courtois » Chroniques culturelles 2018 Aller à la page: <  1, 2, 337, 38, 3959, 60, 61  >
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant 
Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 08:52:22 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 5 juillet


5 juillet 1830 : Les troupes du corps expéditionnaire français ont débarqué le 16 juin à Sidi-Ferruch. La veille, elles ont emporté la victoire en prenant le fort l’Empereur à Staouéli. En ce 5 juillet, Alger capitule.

5 juillet 1833 : Mort de Nicéphore Niepce, frappé d’apoplexie dans la chambre même où il avait fait toutes ses expériences sur la photographie. Son associé, Daguerre, reprendra le flambeau avec succès.

5 juillet 1857 : Les Fleurs du Mal de Baudelaire censurées.

5 juillet 1884 : Naissance à Baudach, près de Sorau dans la région de la Niederlausitz (Basse-Lusace) de Joa­chim Kurd Niedlich, philosophe allemand, dont les préoccupations concrètes étaient de sauver le patrimoine national dans le cadre des réseaux de “Heimatschutz”. Cette activité le conduit à s'interroger sur le sens et la teneur de la religiosité populaire allemande, qu'il s'agit de restaurer dans sa plénitude pour assurer une véritable renaissance nationale. Son intérêt pour la religiosité populaire le conduit à explorer pendant de longues décennies le patrimoine mythique allemand et les contes véhiculés par les populations rurales, comme l'avaient fait avant lui les frères Grimm. Il participera, avec le prêtre et théologien protestant Friedrich Andersen, à la fondation du Bund für deutsche Kirche. Il meurt en 1936.

5 juillet 1924 : A Colombes, cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques d'été.

5 juillet 1944 : Françoise Pénicaut, 26 ans, petite-nièce de l'ancien président Sadi Carnot, est abattue sans jugement à Exideuil (Charente) par un groupe se réclamant du "maquis Bernard". Les mêmes éléments procéderont entre le 15 juin et le 11 août à 72 autres exécutions sommaires, dont celles de 14 femmes.

5 juillet 1962 : Massacres d'Oran. Deux jours après la proclamation officielle de l’indépendance de l’Algérie, une manifestation est organisée à Oran par le Front de Libération Nationale (FLN) signataire des accords d'Évian. En fin de matinée, et alors que la manifestation se déroulait dans le centre-ville, de nombreux Européens, hommes, femmes, enfants de tous âges, furent pris à partie, lynchés et massacrés dans les rues, lieux et édifices publics où ils s’étaient réfugiés. D’autres, par centaines, furent pris en chasse et enlevés, souvent même à leur domicile ; la majorité de ces derniers demeurent, à ce jour, portés disparus. De leur côté, se conformant aux ordres reçus de Paris, les nombreuses troupes françaises encore stationnées à Oran n’intervinrent pas. Seuls quelques rares officiers prirent courageusement, à titre individuel, la responsabilité de contrevenir aux instructions.

5 juillet 1972 : Démission de Chaban-Delmas. Pierre Messmer est nommé quelques heures plus tard.

5 juillet 1978 : Mort à Mons-sur-Marchiennes (Belgique) du peintre, sculpteur et dessinateur Paul Cuvelier, créateur du personnage de Corentin Feldoë dans le journal Tintin. Il était âgé de 55 ans.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Publicité
MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 08:52:22 (2018)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Ven 6 Juil - 08:47:42 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 6 juillet




6 juillet 1495 : bataille de Fornoue (Italie).
Le roi de France Charles VIII, fils de louis XI, est à l’origine des guerres d’Italie qui vont durer pendant plus de 60 ans. Cherchant à récupérer les droits de la maison d’Anjou sur le Royaume de Naples, il conquiert la ville en 1494 mais ne pouvant s’y maintenir, décide de rentrer en France. C’est durant le retour qu’une ligue de presque toutes les cités italiennes tente une embuscade à Fornoue. Les Français bien que plus faibles numériquement parviennent à passer et laissent le souvenir d’une furia francese.
 
6 juillet 1746 : bataille navale de Negapatam (Inde).
Durant la guerre de succession d’Autriche. Le comte de la Bourdonnais bat l'Anglais Peyton dans les eaux stratégiques de la côte de Coromandel ce qui lui permet de prendre ensuite  Madras. Peu après, une dispute entre la Bourdonnais et Dupleix quant à la manière d'étendre l'influence française aux Indes provoque le départ du premier (avec sa flotte) privant le premier d'appui naval.

6 juillet 1779 : bataille navale de la Grenade (Antilles).
Le comte d’Estaing n’exploite pas sa victoire contre l’Anglais Byron, le laissant filer avec ses bateaux.

6 juillet 1782 : bataille navale de Negapatam (Inde).
Suffren contre l'Anglais Hughes : bien que les Français perdent plus d'hommes au court du combat, ils restent maîtres des eaux de Negapatam toujours aussi stratégiques.
 
6 juillet 1801 : bataille navale d’Algésiras (Baie de Gibraltar).
Le contre-amiral Linois repousse une escadre anglaise deux fois plus puissante que la sienne grâce aux batteries côtières qu'il a fait armer par des hommes d'équipage débarqués. Bonaparte lui décernera un sabre d'honneur pour cette victoire
 
6 juillet 1809 : victoire de Wagram (Autriche).
Les Autrichiens prennent l'offensive en tentant de faire céder les ailes de Napoléon (tenues fermement par Davout à droite et Masséna à gauche), mais Napoléon enfonce leur centre en inaugurant la technique de la grande batterie, véritable charge de pièces lourdes dont les servants, soutenus par l'infanterie, viennent frapper l'ennemi à bout portant. L'archiduc Charles est contraint au repli. Napoléon perd 25 000 hommes dont 7 000 tués, parmi lesquels de grands noms viennent s'ajouter à la liste de ceux tombés à Essling, comme le maréchal Lannes (transféré au Panthéon en 1810), le général Lasalle. Le colonel Daumesnil y perd une jambe mais gagne le grade de général.

6 juillet 1836 : combats de la Sikkak (Algérie).
Le général Bugeaud remporte son premier succès contre Abd el Kader.

6 juillet 1917 : prise d'Aqaba par les Arabes de Lawrence d'Arabie (Jordanie).
Un des conseillers militaires les plus célèbres de l’Histoire, Thomas Edward Lawrence, parvient à fédérer les forces des Howeitat (jusque-là fidèles aux Ottomans) et celles des tribus arabes insurgées pour prendre le port stratégique mais faiblement défendu d’Aqaba.
 
6 juillet 1975 : mort de Skorzeny (Madrid).

Le général SS Otto Skorzeny, chef des opérations spéciales d’Hitler, meurt d’un cancer à 67 ans dans l’Espagne franquiste où il a trouvé refuge après-guerre. Connu pour l’exfiltration rocambolesque de Mussolini (septembre 1943) et les combats à l’arrière des lignes américaines durant la bataille des Ardennes (décembre 1944), il l’est moins pour ses activités au profit du Mossad israélien (1963) consistant à empêcher l’Égypte d’acquérir des capacités balistiques.


                       

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Ven 6 Juil - 08:52:38 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 6 juillet




6 juillet 1809 : Bataille de Wagram remportée, une fois de plus, par Napoléon face aux armées autrichiennes.

6 juillet 1880 : À Paris, sur proposition de Benjamin Raspail, la Chambre des députés adopte par décret la date du 14 juillet « comme jour de la fête nationale annuelle ». Le texte ne précise pas s'il s'agit de commémorer la prise de la Bastille en 1789 ou la Fête de la Fédération de 1790.

6 juillet 1885 : Première inoculation du vaccin antirabique de Pasteur.

6 juillet 1898 : Répondant à la demande des planteurs, désireux d'échapper au tarif protectionniste américain, les États-Unis annexent les îles Hawaï.

6 juillet 1927 : La Chine est l'URSS rompent leurs relations diplomatiques.

6 juillet 1930 : Sherlock Holmes a perdu son créateur. Sir Conan Doyle est mort.

6 juillet 1949 : Centenaire de Gauguin à l'Orangerie.

6 juillet 1962 : Le lieutenant Roger Degueldre appartenant à l'OAS est exécuté dans des conditions troubles au fort d'Ivry.



                       

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Sam 7 Juil - 08:37:37 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 7 juillet



7 juillet 1124 : reddition de Tyr. 
Après cinq mois de siège par les forces chrétiennes du Patriarche de Jérusalem, Gormond de Picquigny,  Tughtekin offre la reddition de la ville. Les habitants ayant la vie sauve et conservant leurs biens, se mêlent aux Croisés et visitent leur camp. Les sources s’accordent sur un respect mutuel et sincère à cette occasion.  Au même moment, le Roi de Jérusalem, Baudoin II,  est retenu captif par un prince turcoman qui ne le libèrera qu’en Août.
 
7 juillet 1874 : adoption du fusil Gras. Utilisant des cartouches à étui métallique, il encrasse moins le canon et est plus fiable que le Chassepot auquel il succède.
 
7 juillet 1900 : appellation des troupes coloniales.
Les troupes de la Marine ne relèvent plus du ministère de la Marine mais sont rattachées au ministère de la Guerre sous l’appellation de troupes coloniales. Loi du 7 juillet 1900.
 
7 juillet 1915 : fin de la première bataille d'Isonzo.
L'Italie est entrée en guerre le 23 juin en attaquant l'Autriche-Hongrie dans le but de prendre le port de Trieste, dont la majorité des habitants sont italiens. Trois fois plus nombreux que leurs adversaires, les Italiens attaquent le front, situé sur la rivière Isonzo. Le relief montagneux profite à la défense austro-hongroise et l'attaque est un échec. L'Italie poursuit ses offensives sur ce front jusqu'en 1917, ce qui donnera lieu à 11 autres batailles.
 
7 juillet 1916 : mort au combat du sous-lieutenant Pierre Six (à Estrées-Mons).
Il est l’un des 22 internationaux français de football tués durant la Première Guerre mondiale. Alors qu’il évolue à l’Olympique lillois, il participe en tant que milieu de terrain avec l’équipe de France aux JO d’été de Londres en 1908 où les Bleus sont d’ailleurs battus 9 à 0 par le Danemark. Le 329e RI, régiment de réserve du Havre auquel il appartient lorsqu’il tombe, sera cité pour sa conduite lors des combats de la Somme et recevra la fourragère aux couleurs de la Croix de guerre 14-18 à cette occasion. Il est le 3e régiment à se voir attribuer cet insigne.
 
7 juillet 1932 : naufrage du Prométhée (au large de Cherbourg).
Le nouveau sous-marin de 1500 tonnes coule par 75 mètres de fond alors qu’il est en essais avec son équipage et des équipes techniques de l’arsenal et du Creusot. 7 survivants sur les 69 hommes à bord.
L’accident est dû à un fonctionnement intempestif des purges.
 
7 juillet 1944 : assassinat de Georges Mandel (forêt de Fontainebleau).
Il restera « l’homme que l’on attendait » tant ses qualités politiques et humaines promettaient. Collaborateur de Clemenceau en tant que journaliste puis comme directeur de cabinet, il devient l'un des hommes politiques les plus prometteurs de la IIIe République. Tranchant, efficace et très patriote, il accomplit un travail exemplaire (ministre des PTT, des colonies et brièvement de l'Intérieur).
Très tôt conscient de la menace hitlérienne, sa lucidité et sa volonté de combattre le rapprochent de Churchill qui voit en lui jusqu’au 17 juin 1940, l'espoir français. D'origine juive, il est haï par beaucoup et s'interdit de partir pour Londres pour ne pas alimenter la critique. Arrêté par la police de Vichy, alors qu’avec quelques députés il gagne les colonies françaises à bord du Massilia, il est emprisonné en France puis à Buchenwald (aux côtés de Léon Blum). Lorsque Philippe Henriot (ministre de Vichy) est assassiné, il est rapatrié en France où des hommes de mains l'exécutent en guise de représailles. Mandel à de Gaulle qui voulait démissionner, le 13 juin 1940 : « Ne pensez qu’à ce qui doit être fait pour la France et songez que, le cas échéant, votre fonction actuelle pourra vous faciliter les choses… ».
 
De Gaulle rend d’ailleurs hommage à Mandel dans ses mémoires car sans ce conseil, il n’aurait pas pu disposer des facilités de transport que sa fonction mettait à sa disposition pour se rendre à Londres.
L’ouvrage de Jeanneney (L’homme qu’on attendait ) tente d’expliquer pourquoi Mandel n’a pas choisi de partir lui aussi pour Londres.
 
7 juillet 1979 : lancement du SNA Rubis (Cherbourg).
Premier des six sous-marins nucléaires d’attaque construits par DCNS. Toujours en service actif et ce depuis le 23 février 1983. Il a participé à la guerre du Golfe, aux opérations Trident et Héraclès en protection du groupe aéronaval. Le programme Barracuda permettra le renouvellement des SNA actuels (type Rubis), lorsqu'ils auront atteint 35 ans de navigation. Il engage les forces sous-marines pour les cinquante années à venir. Livraison des six sous-marins entre 2017 et 2028.
 
7 juillet 1995 : massacre de Srebrenica (Bosnie-Herzégovine).
Ville de 20 000 habitants, à majorité musulmane, Srebrenica est prise par les troupes serbes du général Ratko Mladic sous les yeux des 400 Casques bleus néerlandais qui y sont stationnés. Ils sont évacués alors que les exécutions sommaires de bosniaques musulmans sont perpétrées dans les forêts voisines. Environ 8 000 corps ont été exhumés après la guerre.
En 2014, le tribunal international de La Haye a estimé que l’État néerlandais était civilement responsable de la mort de 300 musulmans, pour ne pas les avoir protégés.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Sam 7 Juil - 08:41:29 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 7 juillet




7 juillet  1531 : Mort à Wurtzbourg du sculpteur allemand Tilman Riemenschneider. Auteur du tombeau d'Henri II et de Cunégonde à Bamberg, il avait pris position en faveur des paysans lors de la guerre des Paysans.

7 juillet 1860 : Naissance du compositeur Gustave Malher.

7 juillet 1872 : Paul Verlaine et Arthur Rimbaud débutent leur long vagabondage par la Belgique et l’Angleterre. Il s’achève tragiquement par une vive altercation, où Verlaine tire sur Rimbaud, le blessant légèrement au bras. Paul Verlaine et Arthur Rimbaud, ayant pris le train à Lille, s'arrêtent à Arras, où ils sont arrêtés par la gendarmerie pour avoir tenu publiquement des « propos subversifs ».

7 juillet 1887 : Naissance du peintre Marc Chagall.

7 juillet 1920 : Naissance de l'artiste lyrique Marcel Markès.

7 juillet 1930 : Mort de Conan Doyle, véritable inventeur du roman policier, avec son héros, Sherlock Holmes.

7 juillet 1937 : Le Japon envahit la Chine.

7 juillet 1951 : Début aux USA de la télévision couleur.

7 juillet 1974 : Abaissement à 18 ans de l'âge de la majorité en France

7 juillet 1993 : Sommet des sept pays les plus industrialisés (G7) à Tokyo, au Japon.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Dim 8 Juil - 09:20:07 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 8 juillet





8 juillet 1862 : À Washington, la loi Morrill interdisant la bigamie et la polygamie entre en vigueur.

8 juillet 1889 : Dernier match officiel à poings nus. A Richburg aux Etats-unis, John L. Sulivan bat Jake Kilrain par KO pour le titre mondial toutes catégories.

8 juillet 1890 : Naissance à Seerhausen, près de Dresde, de l'écrivain et poète expressionniste allemand Hanns Johst. Il se rapprochera par la suite du parti national-socialiste qui le nommera une fois au pouvoir président de la Chambre des écrivains. La fameuse citation « Quand j'entends le mot "culture", je sors mon revolver » (Wenn ich Kultur höre... entsichere ich meinen Browning) attribuée soit à Hermann Göring soit à Joseph Göbbels, est en fait apocryphe et a été prononcée par un des protagonistes fictifs de sa pièce de théâtre Schlageter, Friedrich Thiemann (acte I scène 1), dont la première avait lieu le 20 avril 1933, jour de l'anniversaire d'Hitler. Elle n'en sera pas moins reprise par plaisanterie sous le régime.

8 juillet 1925 : Naissance dans l'Aude de l'écrivain français Jean Cau prix Goncourt en 1961 pour La Pitié de Dieu. A l'origine de gauche, il finira sa vie compagnon de route de la Nouvelle droite.

8 juillet 1949 : La France prend officiellement ses fonctions au Conseil de l’Europe, créé le 5 mai précédent, et qui a pour objectif de réaliser une union de plus en plus étroite entre les pays européens que sont la Belgique, le Danemark, la France, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède. Ce Conseil décide qu’une couronne d’étoiles d’or sur fond bleu est désormais le drapeau de l’Europe. L’Hymne à la joie de la IXe Symphonie de Ludwig van Beethoven en devient l’hymne.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Dim 8 Juil - 09:50:52 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 8 juillet


8 juillet 1653 : bataille de Rethel (Ardennes). Pendant la Fronde des grands, Turenne sauve le trône du jeune Louis XIV en battant Condé.

8 juillet 1709 : bataille de Poltava (Ukraine actuelle).
Le tsar de Russie Pierre le Grand bat Charles XII, roi de Suède jusque-là invaincu. Il inaugure une tactique que reprendront après lui Alexandre 1er face à Napoléon et Staline face à Hitler : entraîner son ennemi dans l'immensité du continent russe pour mieux le vaincre par épuisement de ses troupes.
Cette défaite met définitivement fin à l'hégémonie militaire de la Suède, qui, après un siècle de promenades militaires aux quatre coins de l'Europe, retombe au niveau d'une puissance locale.
Pierre le Grand devient la coqueluche des cours européennes, tandis que la Russie, qui était, avant la bataille de Poltava, considérée comme une contrée de sauvages, entre dans le concert des grandes nations.
Le Tsar peut alors mettre toute son énergie à la construction de Saint-Pétersbourg qu'il vient de fonder deux ans plus tôt.

8 juillet 1758 : bataille de fort Carillon (Canada).
Montcalm remporte une victoire sur l’Anglais Abercrombie. Montcalm entreprend de bloquer à Fort Carillon (au sud du lac Champlain) les 15.000 hommes du général James Abercromby qui se dirigent vers Montréal. Pour cela, il dispose de seulement 3 600 hommes dont 400 miliciens canadiens et Indiens. Il remporte une éclatante victoire sur les troupes anglaises qui se briseront sur les défenses du fort. Victoire malheureusement sans lendemain puisque les effectifs anglais grandissant auront raison des Français trop peu renforcés.

8 juillet 1827 : mort de Robert Surcouf (Bretagne).
Marin dès 13 ans sur des navires de commerce, il apprend vite le métier dans l’océan Indien.
Officier avant 20 ans pour belle conduite au feu puis lors d’un naufrage, il se voit confier par des armateurs un brick armé pour la guerre de course. Sa carrière de « roi des corsaires » commence. Courageux, inventif, humain, il devient grâce à de nombreux exploits la terreur des marins anglais. Il lui arrive régulièrement d’être victorieux en combattant à 1 contre 3.
Ayant une conception de l’action navale opposée à celle de Bonaparte (guérilla / combat d’escadres), il décline une offre de commandement du 1er consul et préfère poursuivre ses activités pour son propre compte. Enrichi, il devient armateur.
Une répartie célèbre du corsaire à un marin anglais qui lui reprochait de se battre pour l’argent et non pour l’honneur : « Chacun se bat pour ce qu’il n’a pas ! »

8 juillet 1918 : Ernest Hemingway est blessé (Fossalta - Italie).
S'étant engagé (à 18 ans), Hemingway sert sur le front Italien en tant que brancardier. Il est touché par un éclat d'obus autrichien alors qu'il ravitaille une tranchée. Revenu à lui, il porte sur son dos et malgré sa blessure un camarade plus gravement atteint.
C'est au cours de cette évacuation qu'il est à nouveau blessé par un tir de mitrailleuse. Marqué à jamais par la guerre, il devient l'un des artistes les plus représentatifs de la « lost generation » (Paris est une fête).
Journaliste et romancier, il couvre la guerre d'Espagne aux côtés des Républicains (Pour qui sonne le glas), et la dernière année de la Seconde guerre mondiale en France.
Aventurier difficilement contrôlable mais meneur d'hommes avéré, Hemingway se fait éconduire par le général Leclerc pour son mélange des genres ne parvenant pas à se contenter du statut de correspondant de guerre et cherchant sans cesse l'aventure avec une bande de résistants au mépris des règlements. Sa passion pour la navigation et la pêche au gros l'ont aussi amené durant la guerre à pratiquer en dilettante la chasse au sous-marin nazi en mer des Caraïbes avec son petit chalutier...
Personnage hors normes mais atteint d'une maladie dégénérative, Hemingway se suicide à l’âge de 61 ans.

8 juillet 1920 : réception du maréchal Lyautey à l'Académie française.

8 juillet 1940 : nouvelle attaque anglaise (Sénégal).
Toujours dans le cadre de l’opération britannique CATAPULT consistant à détruire la marine française afin qu’elle ne tombe pas aux mains des Allemands, Churchill ordonne une nouvelle attaque, quelques jours seulement après Mers El Kébir (3 juillet) où 1300 marins français viennent de mourir.
Le cuirassé Richelieu (capitaine de vaisseau Marzin) est touché par une torpille d’un hydravion du porte-avions Hermès (contre-amiral Onslow) alors qu’il mouille à Dakar.

8 juillet 1943 : mort de Jean Moulin (en gare de Metz).
Arrêté le 21 juin par la Gestapo à Lyon, le préfet Jean Moulin meurt d'épuisement après avoir été torturé, dans le train qui devait le conduire en camp de concentration.

8 juillet 1976 : premières femmes admises à West Point (État de New York - États-Unis).
S’agissant de l’École spéciale militaire de Saint Cyr, c’est en 1983.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Lun 9 Juil - 08:40:02 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 9 juillet



9 juillet 1429 : prise de Troyes.
Charles VII, en route pour son sacre à Reims butte devant Troyes qui veut rester fidèle aux Anglais.
Jeanne d'Arc le persuade d’entamer le siège de la cité champenoise alors que tous hésitent. Les habitants de la ville apercevant Jeanne diriger les préparatifs, prennent peur et se rendent.
 
9 juillet 1755 : bataille de Monongahela (États-Unis).
Durant la guerre de sept ans, le général anglais Braddock se dirige avec 2 000 hommes (et 21 pièces d'artillerie) vers le fort Duquesne qu'il compte prendre d'assaut facilement, sachant qu'il n'est défendu que par 900 hommes. Le capitaine Liénart de Beaujeu, commandant français du fort choisit de ne pas attendre pour subir un siège fatal mais au contraire d'attaquer les anglais durant leur approche dans une série d'embuscades en forêt. Les Anglais pensant à une embuscade géante se laissent vite désorganiser. Bien que Beaujeu soit tué, les Français prennent le dessus en utilisant les principes guerriers indiens. Braddock mortellement blessé, les Anglais se replient. Leur retraite est alors permise par le jeune George Washington qui se fait remarquer par ses qualités de chef et d'organisateur.
À titre de représailles, les Anglais déportent 16 000 colons Acadiens (le grand dérangement).
 
9 juillet 1860 : début des massacres de Damas (Syrie).
L'empire ottoman se délitant progressivement, les autorités laissent la communauté druze (au Liban) et sunnite (en Syrie) commettre un massacre de chrétiens maronites et melchites où entre 10 000 et 22 000 d'entre eux périssent (4 à 6 000 rien qu'à Damas). Beaucoup de chrétiens sont sauvés par l'émir Abd el Kader, qui, après sa défaite en Algérie (1847) et son emprisonnement (jusqu'en 1852), s'est exilé volontaire à Damas. Napoléon III lui remettra la Légion d'honneur pour cette action menée au péril de sa vie. Il ordonnera en Août 1860 une expédition pour faire cesser les massacres.
 
9 juillet 1944 : Caen est coupée en deux.
Durant la bataille de Normandie, la ville de Caen est une des plus sévèrement bombardées de la guerre. 400 civils périssent directement des combats que se livrent Anglo-canadiens et Allemands. Au matin, les SS Panzerdivisions se sont repliées au sud de l'orne.
 
9 juillet 1959 : opération ÉTINCELLES (Algérie).
Lancée le 5 juillet dans le cadre du plan Challe, l'opération ÉTINCELLES permet de réduire l'activité du FLN dans les monts de Hodna. Véritable répétition de la grande opération Jumelles (juillet 1959-mars 1960), elle s'appuie sur l'action déterminante des commandos de chasse. Disséminés sur les zones de refuge rebelles, ces commandos localisent l’adversaire et guident l'intervention des forces aéroterrestres.
 
9 juillet 1970 : le service militaire revient à 1 an.
La loi Debré ramène la durée du service militaire de 16 à 12 mois. Les femmes peuvent l'effectuer si elles le veulent. Les sursis sont supprimés.
 
9 juillet 1986 : explosion à la BRB (Paris).
La Brigade de répression du banditisme est détruite (1 mort) par une charge explosive placée dans les toilettes par Maxime frérot, artificier du groupe terroriste d'extrême-gauche Action directe. Ancien parachutiste formé au 1er RPIMa, Frérot a été arrêté en 1989 et a purgé une peine de 23 ans de prison.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Lun 9 Juil - 08:45:28 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 9 juillet



9 juillet 1497 : Vasco de Gama quitte Lisbonne pour découvrir la route des Indes.

9 juillet 1789 : Le rêve des députés du tiers, “ donner une Constitution à la France ”, prend corps aujourd’hui. C’est Mounier qui présente à l’Assemblée le programme du comité de constitution. Celui-ci prévoit la proclamation d’une Déclaration des droits de l’Homme et un texte qui définisse les principes d’une monarchie rénovée.

9 juillet 1810 : Napoléon annexe la Hollande et la divise en sept départements français.

9 juillet 1860 : Début des massacres de chrétiens à Damas par la communauté druze de la ville. A la nouvelle de ces émeutes, l’émotion est si forte en France et en Angleterre qu’on décide d’envoyer un corps expéditionnaire “ pour aider le sultan à rétablir la paix ”. La France est mandatée par l’Europe.

9 juillet 1880 : Mort à Paris du chirurgien et neurologue français Paul Broca, fondateur en 1859 de la Société d'anthropologie de Paris. Spécialiste de démographie et de paléontologie humaine, ses travaux sur le fonctionnement du cerveau lui valurent une renommée mondiale. Il fut également, avec Topinard, le créateur de la Revue d'anthropologie.

9 juillet 1901 : Naissance de la romancière anglaise Barbara Cartland.

9 juillet 1902 : Dépôt du brevet de l'acide barbiturique.

9 juillet 1934 : Naissance de l'auteur-interprète Pierre Perret.

9 juillet 1943 : Débarquement anglo-américain en Sicile. La première opération spéciale de l'OSS est de s'emparer de la forteresse située sur l'île de Favignana, où un groupe commandé par deux gangsters, Max Corvo et Vincent Scamporini, fait aussitôt libérer les membres de la mafia qui y étaient détenus.

9 juillet 1947 : Le président argentin Juan Domingo Peron proclame l'indépendance économique de l'Argentine.

9 juillet 1950 : À Tel Aviv, adoption par la Knesset de la "loi du retour". Celle-ci stipule que tout Juif vivant dans le monde possède potentiellement la nationalité israélienne, avant même son installation en Israël.

9 juillet 1962 : Désormais, les prêtres français ne porteront la soutane que durant l’office religieux. Conformément à l’usage ancien, ils seront dans la vie de tous les jours habillés en civil.

9 juillet 1986 : Explosion d'une bombe dans une annexe de la Préfecture de police de Paris (un mort, 22 blessés).

9 juillet 1991 : Après 32 ans de suspension, l'Afrique du Sud est réintégrée dans le mouvement olympique.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Mar 10 Juil - 08:46:28 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 10 juillet



10 juillet 1690 : bataille du cap Bézeviers.
En Manche, du côté anglais, Tourville bat Torrington, commandant une flotte anglo-hollandaise durant la guerre de la Ligue d’Augsbourg.
 
10 juillet 1798 : combat d’El Ramanyeh (Égypte).
Débarquée le 1er juillet près d’Alexandrie, l’armée d’Orient s’est mise en marche vers le Caire. L’avant-garde, commandée par le général Desaix est attaquée par un détachement de Mamelouks qui subit de fortes pertes en tentant de percer les carrés d’infanterie français.
 
10 juillet 1898 : Marchand arrive à Fachoda (actuel Soudan du Sud).
La colonne Marchand parvient sur les bords du Nil où elle entreprend la construction du fort Saint Louis. Parmi les officiers de cette épopée célèbre se trouve le lieutenant Mangin, qui commande l'escorte des tirailleurs. Lorsque le général britannique Kitchener se présente avec son armée à Fachoda le 18 septembre, il découvre que le drapeau français flotte déjà sur une zone qu'il vient revendiquer pour le compte de l'empire britannique via l'Égypte.
 
10 juillet 1940 : opération Attaque de l'aigle.
Le bombardement de Swansea par la Luftwaffe marque le début de la bataille d'Angleterre.
Il a pour objectif la destruction de la Royal Air Force (RAF), prélude indispensable à une opération amphibie sur les côtes anglaises (opération OTARIE qui n'aura jamais lieu).Malgré des pertes importantes en pilotes, la RAF tient bon mais n’a plus aucune réserve et approche le point de rupture, n’ayant plus le temps nécessaire à la formation de nouveaux pilotes. Les Allemands ne s’en rendent pas compte et le maréchal Göring réoriente sa stratégie contre les villes de Grande Bretagne, ce qui renforce la volonté de résistance de la population, permet à la RAF de se redresser et donc signe l’échec de cette offensive aérienne sans précédent.
 
10 juillet 1943 : opération HUSKY (Sicile).
150 000 soldats anglais et américains débarquent en Sicile, profitant d'une forte tempête qui avait conduit les forces de l'Axe à alléger leur dispositif défensif. Cependant la dispersion totale des troupes aéroportées crée une confusion initiale. A cette occasion sont utilisés les premiers postes « talkie-walkie ».
 
10 juillet 1985 : sabotage du Rainbow warrior (Auckland – Nouvelle Zélande).
Une équipe de la DGSE coule le navire de l’organisation Greenpeace et cause la mort d’un photographe présent à bord.
 
10 juillet 2007 : le Brésil annonce la relance de son programme nucléaire.
Le président Lula relance notamment le programme de la propulsion navale. Le Brésil prévoit de se doter de 6 sous-marins nucléaires d’attaque d’ici 2047.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Mar 10 Juil - 08:50:36 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 10 juillet



10 juillet 1509 : Naissance de Calvin à Noyon.

10 juillet 1778 : La France déclare la guerre à l'Angleterre.

10 juillet 1851 : Mort de Daguerre, inventeur de la photographie à l'âge de soixante-trois ans.

10 juillet 1880 : Amnistie des communards.

10 juillet 1939 : Promulgation à Rome d'un décret du Saint-Office levant l'interdiction de « lire et de conserver le journal L'Action française ». Le 16 juillet, le journal de Maurras, qui avait été mis à l'Index en 1926, laisse « déborder la vénération et la piété dont il est unanimement rempli à l'égard de l'Église catholique ».

10 juillet 1939 : En Allemagne, une circulaire du ministère de la Propagande interdit officiellement l'usage de l'expression "III° Reich" pour désigner le régime. L'Allemagne devra désormais être dénommée Grossdeutsches Reich.

10 juillet 1940 : A Vichy, Philippe Pétain fonde l'Etat français.

10 juillet 1976 : L'usine de l'Icmesa libère une nuage toxique de dioxine qui se répand sur Seveso.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Sam 14 Juil - 20:50:36 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 11 juillet



11 juillet 711 : débuts de l’Espagne musulmane (Guadalete).
Le général Tarik, jeune chef berbère aux ordres du gouverneur omeyade de l’actuel Maghreb a déjà mené plusieurs expéditions victorieuses entre 709 et 711 contre les villages de l’autre côté du détroit lorsqu’il entreprend en mai 711 une opération de plus grande envergure ayant un but de conquête et non plus de razzia. Ses 7 à 12 000 hommes ne rencontrent aucune résistance sérieuse ni à Cadix, ni à Algésiras, le roi Rodric étant occupé à combattre les Basques dans le nord du pays. Lorsque Rodric  (entre le 11 et le 19 juillet selon les sources) se porte enfin à la rencontre de l’armée musulmane, celle-ci est reposée et confiante bien qu’en infériorité numérique. Le combat de Guadalete est remporté par Tarik qui installe l’Islam pour plus de 600 ans en Espagne. L’origine du toponyme Gibraltar vient de la contraction des mots Djebel Al Tarik donnés au mont espagnol.
Lire l’excellent ouvrage d’André Clot, L’Espagne musulmane.
 
11 juillet 1302 : bataille de Courtrai ou des éperons d’or (actuelle Belgique).
Quelques semaines auparavant, le 18 mai, les habitants de Bruges se révoltent contre la garnison française qui occupe la ville et tuent plus de 1000 soldats dans leur sommeil (les matines de Bruges). Pour venger l'affront, Philippe le Bel envoi son armée contre les milices flamandes peu nombreuses et mal entrainées. Dès le début de l'affrontement, les archers royaux criblent facilement les Flamands qui retraitent vers leurs positions initiales derrière un fossé humide. La chevalerie française s’emballe devant ce premier succès et poursuit les « piétons » sans prêter attention aux fossés dans lesquels elle vient s’embourber. Les milices flamandes contre-attaquent et sans se soucier d’un quelconque code de chevalerie de l’époque, tuent chevaliers et piétons français, qu’ils se battent ou se rendent. Robert d’Artois et un grand nombre de nobles périssent. Les survivants s‘enfuient abandonnant sur le terrain un véritable trésor. Les Flamands récupèrent entre autre 500 éperons d’or (d’où le nom de la bataille des éperons d’or). Humilié, Philippe le Bel devra attendre la bataille de Mons (1304) pour les reprendre à la jeune nation flamande qui trouve dans cette bataille un de ses actes fondateurs.
 
11 juillet 1405 : début des expéditions de Zheng He (entre Shanghai et Nankin). 
Le plus grand amiral chinois « appareille de SouTcheou pour son premier voyage d'exploration, avec, dit-on, 317 navires et 28 000 hommes d'équipage. De 1405 à 1433, le "grand eunuque aux trois joyaux" parcourt en sept expéditions la mer de Chine, le golfe Persique et l’océan Indien, jusqu'au Mozambique, permettant ainsi à la Chine de nouer de nouvelles relations diplomatiques et commerciales. Malgré la condamnation confucéenne de ses voyages "inutiles et dispendieux", Zheng He est un héros national en Chine ». CESM
 
11 juillet 1708 : bataille d’Audenarde ou Oudenaarde (actuelle Belgique).
Les armées françaises du duc de Vendôme sont battues par une coalition européenne durant la guerre de succession d’Espagne.
 
11 juillet 1780 : débarquement du corps expéditionnaire de Rochambeau (Newport – actuels États-Unis).
En vertu du traité d’amitié signé entre Louis XVI et les insurgés américains, 6 000 hommes viennent prêter main forte au général Washington après une traversée de l’Atlantique sous l’escorte d’une flotte commandée par le chef d’escadre de Ternay.
 
11 juillet 1831 : raid de la marine française sur Lisbonne (Portugal).
Le contre-amiral Roussin remonte le Tage avec son escadre et détruit toutes les batteries rencontrées jusqu’à Lisbonne qu’il menace de bombardement. L’opération a été ordonnée par le gouvernement français pour répondre aux vexations infligées aux  Français du Portugal. Le roi du Portugal, après une ultime sommation au canon de la frégate Pallas, accède à toutes les demandes de la France. Le CA Roussin quitte Lisbonne à la mi-août.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Sam 14 Juil - 20:54:58 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 11 juillet




11 juillet 1789 : Renvoi de Necker, ministre, un des hommes les plus populaires du royaume.

11 juillet 1791 : Les cendres de Voltaire sont déposées au Panthéon.

11 juillet 1792 : L’Assemblée législative proclame “ la Patrie en danger ”. Depuis le début de la guerre contre l’Autriche, en avril, les défaites et les retraites se suivent. Les 80 000 hommes de l’armée conduits par des officiers que l’on surnomme des “ vaincre ou courir ” ne parviennent pas à contenir les troupes de Brunswick et les émigrés que conduit Condé.

11 juillet 1859 : Conférence de Villafranca. Cette conférence met un terme à la guerre qu'avaient menée la France et le Piémont contre l'Autriche. Cette paix était provisoire. Elle indique aussi l'incertitude et l'indécision de Napoléon III. Il a déclenché cette guerre pour ôter à l'Autriche-Hongrie sa façade méditerranéenne et sa présence légitime sur le Pô, mais il négocie à Villafranca sans ses alliés piémontais, car il craint qu'ils ne deviennent trop forts ! Il craint également que la Prusse ne profite de la présence des meilleures unités françaises en Italie du Nord pour attaquer en Lorraine et en Alsace. L'Autriche cédait la Lombardie à la France (qui la donnait au Piémont) et l'Italie devait, en théorie, devenir une confédération sous la houlette du Pape où l'Autriche, en vertu des territoires italiens qu'elle possédait encore, aurait eu un droit de regard direct. De même, les alliés traditionnels de l'Autriche en Italie, les Ducs de Parme, de Modène et de Toscane devaient recevoir en retour les apanages que les nationalistes italiens leur avaient ravis. Ces termes n'ont pas été acceptés par les nationalistes italiens et Cavour, Premier Ministre, démissionne pour ne pas avoir à entériner ce traité. Une fois de plus, dans cette affaire, la France a fait le travail de l'Angleterre : à Vienne en 1815, l'Angleterre avait insisté pour créer un “Royaume de Piémont-Sardaigne”, afin d'empêcher et l'Autriche et la France de dominer la plaine du Pô et d'avoir accès aux deux bassins de la Méditerranée. L'Angleterre, après la guerre de Crimée, craignait la présence autrichienne en Méditerranée. Il fallait donc élargir le royaume de Piémont-Sardaigne, soustraire son territoire à deux puissances importantes, capables de le rentabiliser. L'unité italienne a surtout servi à neutraliser les territoires italiens, à les condamner à un certain sous-développement, de façon à laisser les mains libres à l'Angleterre en Méditerranée et dans l'Adriatique. Le fascisme annulera ce projet, qui a aussi, ne l'oublions pas, contraint des centaines de milliers d'Italiens à émigrer vers les États-Unis ou vers l'Argentine. Ces faits expliquent aussi les ambiguïtés d'un Ciano, oscillant entre l'Allemagne et l'Angleterre, en 1938.

11 juillet 1892 : L'anarchiste Ravachol est guillotiné à Montbrison.

11 juillet 1935 : Mort d'Alfred Dreyfus, accusé à tort d'avoir livré des secrets militaires et réhabilité.

11 juillet 1937 : Mort du compositeur George Gershwin

11 juillet 1940 : Premier numéro de La Gerbe, hebdomadaire dirigé par Alphonse de Châteaubriant et Marc Augier.

11 juillet 1960 : Congo belge : sécession du Katanga.

11 juillet 1964 : Mort du leader communiste Maurice Thorez.

11 juillet 1978 : L'explosion d'un camion chargé de propylène fait 150 morts et 600 blessés dans un camping de Los Alfaquès.

11 juillet 1987 : La population de la terre franchit le cap de 5 milliards d'êtres humains.

11 juillet 1988 : Attaque par un commando du bateau grec "City of Poros" : 9 morts, 80 blessés.

11 juillet 1989 : Mort de l'acteur et réalisateur britannique Laurence olivier.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Sam 14 Juil - 20:57:51 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 12 juillet




12 juillet 1935 : mort du Lieutenant-Colonel Alfred Dreyfus (Paris).
 
12 juillet 100 (avant JC) : naissance de César (Rome).
Aussi fin stratège que tacticien, l’action de ce général et sa manière de la mettre en scène à travers ses écrits (la guerre des Gaules) a profondément marqué l’histoire de l’Europe. Son prénom est devenu synonyme d’Empereur.
 
12 juillet 1191 : prise de Saint Jean d’Acre (actuel Israël).
Le roi de France, Philippe Auguste et le roi d’Angleterre, Richard Cœur de lion, bien qu’ennemis en Europe, aident Guy de Lusignan à terminer le siège de la forteresse dans le cadre de la 3e croisade.
 
12 juillet 1690 : bataille de la Boyne (Irlande).
Défaite franco-jacobite (catholiques) face aux anglais orangistes (protestants).7000 soldats français envoyés par Louis XIV en renfort du prétendant au trône anglais, Jacques Stuart (catholique) affrontent avec une armée irlandaise, sur les rives de la Boyne, l’armée de Guillaume III (protestant).
Les deux armées se font face de part et d'autre d'un gué. Guillaume III envoie habilement un détachement de cavalerie vers l'amont. Jacques Stuart craint qu'il ne lui coupe ses arrières ou ne le prenne à revers : il distrait environ les deux tiers de ses troupes vers l'amont, ne disposant plus que d’un tiers de ses hommes pour défendre le gué. Guillaume III peut alors traverser la rivière en chargeant un ennemi amoindri. Défaite, l'armée catholique reflue vers le sud.
12 000 hommes refusent de se soumettre et choisissent de gagner la France ou l'Espagne pour continuer la lutte contre l'Angleterre. Ils seront suivis de beaucoup d'autres.
Ces mercenaires irlandais seront surnommés les «Oies sauvages» parce que, motivés, ils arrivent avec la régularité des oiseaux migrateurs. Ils s'illustreront à Fontenoy le 11 mai 1745.
 
12 juillet 1794 : Nelson perd un œil devant Calvi (Corse).
Assiégée depuis le début du mois, la garnison de la ville se rend un mois plus tard. Incités par Pascal Paoli à libérer la Corse des Français, les Anglais s’installent pour deux ans dans l’île.
 
12 juillet 1801 : création de la compagnie des vétérans de la Garde des Consuls.
Formée par l’arrêté du 23 messidor an IX, elle recueille les membres de la Garde des consuls, puis de la Garde impériale qui ne peuvent plus accomplir un service actif pour cause d’âge ou d’invalidité. N’ayant pas vocation à combattre, elle s’est cependant couverte de gloire à la bataille de Marengo où durant 5 heures son carré résiste aux charges de la cavalerie autrichienne.
 
12 juillet 1906 : réhabilitation d’Alfred Dreyfus (par un arrêt de la Cour de cassation).
Après 5 années de bagne, Dreyfus est réintégré le lendemain en tant que chef d’escadron. Il démissionne un an plus tard (en juin) et décède 29 ans plus tard (12 juillet 1935) à 75 ans.
 
12 juillet 1912 : annexion des Comores (océan Indien).
Albert Picquié, inspecteur général des Colonies (janvier 1910-août 1914) annexe l’île qui devient une colonie française et est rattachée administrativement à Madagascar.

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Sam 14 Juil - 21:02:03 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 37 441
Localisation: Paris




*

_  Ephéméride du 12 juillet



12 juillet 1874 : Naissance à Eisenach (Thuringe, Allemagne) de l'écrivain et poète Fritz Reuter, auteur de nombreux romans rédigés en bas-allemand, dont l'humour et le caractère lyrique l'ont souvent fait comparer à Dickens.

12 juillet 1880 : Adoption à Paris d'un décret portant amnistie complète des condamnés de la Commune.

12 juillet 1906 : Réhabilitation de Dreyfus.

12 juillet 1940 : Parution du premier numéro de l'hebdomadaire Au Pilori, « organe de combat contre la judéo-maçonnerie

12 juillet 1967 : Création de l'Agence Nationale Pour l'Emploi (ANPE).


Dernière édition par caporal_épinglé le Sam 14 Juil - 21:11:15 (2018); édité 1 fois

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Chroniques culturelles 2018
MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:57:14 (2018)
Contenu Sponsorisé





Chroniques culturelles 2018
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Le Salon courtois
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 38 sur 61  
Aller à la page: <  1, 2, 337, 38, 3959, 60, 61  >
  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database
Traduction par : phpBB-fr.com