Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
Connexion S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés FAQ Membres Rechercher Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Les neuf muses...(chant, poésie, théâtre, arts) » Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant 
Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
MessagePosté le: Lun 26 Fév - 13:48:13 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 36 163
Localisation: Paris




*
_  Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions.

 Publié le 12/05/2015 à 18h28

                               

                                © E-press / KCS / Archives du 7ème Art / Visual / Getty Tous droits réservés

Réservées aux petites productions d'art et d'essai, les aides publiques au cinéma ? En théorie oui. Mais dans les faits, les grosses cylindrées du septième art en profitent aussi.

Magie du cinéma ou copinage avec les producteurs ? En tout cas, quand il s'agit de biberonner l'industrie du film tricolore, les pouvoirs publics ont souvent tendance à oublier la rigueur. Dernier exemple en date : en décembre dernier, l'Assemblée nationale a encore renforcé l'une des nombreuses niches fiscales dédiées au grand écran. A partir de 2016, donc, le taux du crédit d'impôt accordé aux investisseurs passera de 20 à 30% pour tous les films de moins de 7 millions d'euros de budget. Et pour les œuvres d'animation, il sera porté à 25%.

Bah, ça ne fera jamais qu'un coup de pouce de plus aux salles obscures ! Il y en a tellement que certains producteurs passent aujourd'hui plus de temps à ratisser les aides qu'à peaufiner les scénarios. Pour y voir un peu clair dans ce maquis, Capital a plongé dans la base de données du site Cinéfinances.info, qui compile les budgets de tous les films produits en France. Nous avons sélectionné les trois dernières œuvres dans lesquelles jouent nos principaux acteurs, et additionné les différentes aides publiques encaissées. Le résultat de ce palmarès exclusif est plutôt décoiffant.

Premier constat, les sommes en jeu sont encore plus considérables qu'on ne l'imaginait. En moyenne, chacun des trois films dans lesquels Gilles Lellouche tient le premier rôle a englouti 2,2 millions d'euros d'argent public et ceux de Charlotte Gainsbourg 1,4 million. «C'est considérable, mais cela n'a rien d'étonnant», observe Serge Siritski, de Cinéfinances.info. Selon la Cour des comptes, les seules niches fiscales ont apporté 145 millions d'euros au grand écran en 2012, huit fois plus qu'en 2002. Si l'on y ajoute le financement du régime des intermittents du spectacle (au moins 100 millions d'euros par an pour les seuls faiseurs de films), les aides du Centre national du cinéma (90 millions annuels, dont 25 millions d'avances remboursables), les investissements imposés aux chaînes de télévision (57 millions l'an dernier pour les antennes publiques) et les subsides offerts par les régions (16 millions en 2014), le soutien dépasse 400 millions par an. Deuxième constat : les aides ne vont pas toujours où elles le devraient. Versées au nom de l'exception culturelle, elles sont en effet censées soutenir avant tout les œuvres peu commerciales, qui ne pourraient se tourner sans elles. Pour les heureux élus, c'est le jackpot : les films d'auteur atteignent souvent la limite légale de 50% de subventions. «The Smell of Us», par exemple, long métrage confidentiel de Larry Clark réalisé en France, a bouclé la moitié de ses 2,7 millions de budget avec de l'argent public. Le problème, c'est que l'Etat et ses satellites dispensent aussi leurs largesses aux superproductions. Et pas avec le dos de la cuiller ! Alors que la moyenne des soutiens représente 8,9% du budget des films, certains barnums parviennent à faire couvrir près de 15% de leurs dépenses par le contribuable (16% pour ceux de Charlotte Gainsbourg, 13,6% pour Omar Sy). Selon nos informations, dix projets de films à plus de 10 millions d'euros ont déjà fait le plein de subventions depuis janvier : «Les Visiteurs 3», «Camping 3», «Papa ou Maman 2», «Baby sitting 2», «Les Tuche 2»...


Le plus gênant, c'est que ces fonds servent pour une bonne part à payer les cachets plantureux de certaines stars. Prenons par exemple «La French». Gilles Lellouche et Jean Dujardin, ses têtes d'affiche, ont encaissé à eux deux 2 millions d'euros, soit près de la moitié des subventions perçues ! Valérie Boyer, directrice de France 2 Cinéma, qui a mis de l'argent dans ce film, regrette cette dérive. «Ce sont les producteurs et les agents qui en sont responsables.» De fait, dans ce système où l'argent attire l'argent, il est indispensable de mettre en avant des acteurs «bankables» pour décrocher des financements. Pour essayer de briser ce cercle infernal, le CNC vient de décider de limiter les cachets à 900.000 euros. Au delà, le producteur peut faire une croix sur les aides publiques. Mais dans la pratique, la mesure est facile à contourner. D'abord parce que la règle ne s'applique pas sur la partie de la paie indexée sur les recettes, qui compte souvent pour beaucoup. «On n'interdit pas la rémunération au succès», sourit Pierre-Emmanuel Lecerf, directeur financier du CNC. Et puis parce qu'il est toujours possible pour les producteurs de rémunérer discrètement leurs stars via une société étrangère...
                     
              A lire la suite :   https://www.capital.fr/economie-politique/cinema-les-acteurs-les-plus-arros…

    Voyez-vous le point commun entre presque tout ces comédiens  ?

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Publicité
MessagePosté le: Lun 26 Fév - 13:48:13 (2018)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
MessagePosté le: Lun 26 Fév - 20:28:17 (2018) Répondre en citant
Lycaon75
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 5 451
Localisation: Paris et Sud IDF




Ne plus aller voir leurs films et puis c'est tout ! Je n'ai pas mis les pieds dans une salle (nid a microbes) depuis trente ans ne supportant pas le peuple autour de moi ! Je déteste la promiscuité.

_________________
Preservons la faune et la flore

Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
MessagePosté le: Lun 26 Fév - 20:33:44 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 36 163
Localisation: Paris




Lycaon75 a écrit:

Ne plus aller voir leurs films et puis c'est tout ! Je n'ai pas mis les pieds dans une salle (nid à microbes) depuis trente ans ne supportant pas le peuple autour de moi ! Je déteste la promiscuité.
*
_ Il va sans dire que désormais ces comédiens sont grillés pour moi, certains l'étaient déjà depuis longtemps... 
  D'autres à ajouter à la liste tout simplement...

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
MessagePosté le: Lun 26 Fév - 20:38:34 (2018) Répondre en citant
Lycaon75
Utilisateur courtois

Hors ligne
Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 5 451
Localisation: Paris et Sud IDF




Honnetement, aucun comédien-ne ne m'inspire. Le niveau a bien aussi baissé dans ce domaine. Et trop d'aliens partout..

_________________
Preservons la faune et la flore

Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
MessagePosté le: Lun 26 Fév - 20:41:53 (2018) Répondre en citant
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Hors ligne
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 36 163
Localisation: Paris




Lycaon75 a écrit:

Honnetement, aucun comédien-ne ne m'inspire. Le niveau a bien aussi baissé dans ce domaine. Et trop d'aliens partout..
*
_ Nous sommes bien d'accord, mais il faut reconnaître que certains nouveaux ne sont pas désagréables à voir.
 Knock, bientôt Napoléon joués par des aliens, je dis NON, j'invite à m'imiter...

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visiter le site web du posteur

Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
MessagePosté le: Mar 27 Fév - 10:33:07 (2018) Répondre en citant
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

En ligne
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 40 324
Localisation: Au pays des cigales




Le 28 février, demain, sortira en salle un film à recommander : "Jésus, l'enquête". Pas dans toutes les salles, mais quelques unes sont déjà confirmées.



_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:26:28 (2018)
Contenu Sponsorisé





Cinéma : les acteurs les plus arrosés par les subventions
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Index du Forum » Les neuf muses...(chant, poésie, théâtre, arts)
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database
Traduction par : phpBB-fr.com