Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Ces aliénés qui nous gouvernent
Log in Register Vous avez de nouveaux messages " href="privmsg.php?folder=inbox" class="mainmenu" onmouseover="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files2/b/t/btn_pm_on-36d66.gif'); return true;" onmouseout="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files9/b/t/btn_pm-36de9.gif'); return true;">Log in to check your private messages FAQ Memberlist Search Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Actualité politique » Ces aliénés qui nous gouvernent
Post new topic  Reply to topic Previous topic :: Next topic 
Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Sat 13 Oct - 23:46:33 (2018) Reply with quote
Antoine Beretto
Utilisateur courtois

Offline
Joined: 12 May 2009
Posts: 768
Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne




Des anciens guérilléros de Colombie (les FARC) vont être reconvertis en "éco-guides" des forêts. En 2019, cinq à six agents du Parc Naturel Régional de Gascogne vont être envoyés en Colombie pour les former.
Ce sera ensuite aux ex-guérilléros de venir terminer la formation dans les forêts d'Aquitaine.
Merci à monsieur Renaud Lagrave, vice-président socialiste (*) de la région et par ailleurs président du Parc Naturel de Gascogne (tiens, le cumul des mandats) qui a fait voter une subvention de 30 000 euros. Les chômeurs locaux en attente de formation, apprécieront.
Après le retour des loups, des ours dans les montagnes, les socialos-bobos nous proposent l'arrivée des FARC dans les bois !

source :
https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/captieux_33095/gironde-landes-anciens-gu…

(*) En Aquitaine, nous avons encore des dinosaures socialistes !

_________________
En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait

Publicité
PostPosted: Sat 13 Oct - 23:46:33 (2018)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Sun 14 Oct - 09:37:02 (2018) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 39,459
Localisation: Paris




*
_ Pas de doute, les politiques marchent sur la tête, le monde politique est fou, depuis quelques décennies, nous laissons les fous, les débiles mentaux diriger le pays, ( pas seulement le nôtre )...

 Désormais nous atteignons des sommets ou plutôt les abysses les plus profondes, preuve que les français sont pires que des veaux, ils s'enlisent dans la fange mais continuent d'accélérer sans placer une planche sous les roues...




                                   

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Wed 17 Oct - 00:53:33 (2018) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 39,459
Localisation: Paris




*

Nouveau ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, franc-maçon mal-aimé de la presse sioniste mais très présent au CRIF
 dans Politique — par Pierre-Alain Depauw — 16 octobre 2018



                      https://www.medias-presse.info/nouveau-ministre-de-linterieur-christophe-ca…


*
_ Christophe Castaner vient d'être nommé ministre de l'Intérieur. Poker, grand banditisme… L’inventaire de ses relations est riche.



Christophe Castaner, de joueur de poker à ministre
Il a été porte-parole du gouvernement, ministre des relations avec le parlement,  patron de La République en marche, le voilà ministre de l'Intérieur à la place de Gérard Collomb. Le parcours de Christophe Castaner a pourtant de quoi interpeller. Le Journal du dimanche s’est penché sur l’histoire mouvementée de l’ancien maire de Forcalquier, une histoire qui aurait très pu mal tourner pour le ‘’bad boy’’ du gouvernement.

Comme le raconte le JDD, Christophe Castaner quitte le foyer familial à l’âge de 18 ans, sans avoir passé son bac. A cette époque, il joue au poker dans des tripots pas forcément bien fréquentés, et se lie notamment d’amitié avec un certain Christian Oraison, dit aussi Le Grand Blond, un délinquant formé par un parrain du grand banditisme marseillais. Celui qui des aveux même de Christophe Castaner a été son "grand frère", son "protecteur" est retrouvé abattu de plusieurs balles en 2008.


A lire aussi :Qui est la discrète femme de Christophe Castaner ?  
Christophe Castaner assume son passéLoin de battre en retraite, Christophe Castaner avec qui Emmanuel Macron fume de temps en temps le cigare, assume ce passé. "J’ai été sur le fil du rasoir", dit-il en précisant : "Le poker était un truc réservé à un milieu interlope".

Mais si Christophe Castaner a fini par devenir un élu socialiste puis un ministre, c’est parce qu’il s’est finalement résolu à prendre des études. C’est celle qui deviendra sa femme, Hélène, qui le tire vers le haut comme il le confiait à Paris Match en novembre dernier.


https://www.planet.fr/politique-banditisme-poker-le-passe-houleux-dun-minis…


                                   

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Thu 18 Oct - 22:54:27 (2018) Reply with quote
ozone
Membre (modérateur du tchat)

Offline
Joined: 15 Apr 2008
Posts: 3,643




Merci A. Beretto pour vos conseils sur les logiciels sony

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Fri 19 Oct - 17:31:25 (2018) Reply with quote
possum
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 30 Jul 2007
Posts: 25,412
Localisation: Dans le Sud, bien sûr !




...mais de toute façon, quoiqu'on dise, quoiqu'on écrive, quoiqu'on fasse...







_________________
La rue appartient à celui qui y descend...

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Tue 30 Oct - 13:19:58 (2018) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 39,459
Localisation: Paris




*
_ Piqué sur FB...

 Ça vaut son pesant de kleenex ! Elle porte bien son nom...




                         



                           https://www.dailymotion.com/video/xk8kwh

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Mon 5 Nov - 02:05:55 (2018) Reply with quote
Antoine Beretto
Utilisateur courtois

Offline
Joined: 12 May 2009
Posts: 768
Localisation: Quelque part en Basse-Guyenne




ozone wrote:
Merci A. Beretto pour vos conseils sur les logiciels sony
Mais de rien ! En fait, j'ai plusieurs ordinateurs dont un est encore sous XP alors j'ai pu télécharger le logiciel en question et voir s'il s'adaptait bien à XP.
J'ai eu aussi beaucoup de chance de le trouver car internet est rarement une source d'anciens logiciels ou d'anciennes versions.
Tout est culture de l'instant, pour ainsi dire.

Pour ce qui est des fous qui nous gouvernent, nous ne sommes plus à un paradoxe près.
Castaner, proche du milieu marseillais qui devient ministre de l'Intérieur.
Marlène Schiappa qui écrivait des bouquins pornographiques et qui fait mettre des amendes aux messieurs qui aborderaient les jeunes femmes dans la rue.
Lors du gouvernement précédent, nous avions tout de même M.Cahuzac qui devait traquer l'évasion fiscale et qui était lui-même un évadé fiscal.
A quand un ministre de l'éducation nationale ... illettré ? Un garde des Sceaux repris de justice ? Attendons le prochain gouvernement Philippe IV.

_________________
En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Tue 27 Nov - 19:36:45 (2018) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 39,459
Localisation: Paris




*
_  Voilà pourquoi Christophe Castaner est surnommé « Simplet » !


                                              

Parmi les sept nains de Blanche-Neige, c’est celui-ci qui a été choisi pour lui, de préférence à Atchoum et aux autres. Un sobriquet qui lui va très bien.

Du temps où il traînait rue de Solférino, les collègues, les camarades de Castaner l’appelaient « Simplet ». La preuve que, chez les socialistes, on ne manquait quand même pas d’hommes et de femmes lucides et intelligents. Mais on pardonnait à Christophe Castaner d’être champion dans la catégorie « nigaud poids lourd ». Car, élu de Forcalquier, il était doté d’un bel accent des Alpes-de-Haute-Provence qui faisait merveille sur les plateaux de télévision.

Il aimait parler. Il ne refusait aucune invitation des médias. Depuis qu’il a pris du grade et est devenu porte-parole du gouvernement, il est très demandé et lui, en vrai goinfre, en redemande. Con, En Marche et fier de l’être ! Christophe Castaner ne recule devant aucune bêtise, fût-elle énorme, devant aucune flagornerie.

Écoutez le bruit que fait sa brosse à reluire sur les pompes d’Emmanuel Macron : « Je vais là où il me demande d’aller car j’ai pour lui de l’amour. » Informée de cette déclaration, Brigitte Macron a froncé les sourcils. Mais elle n’a rien dit. La flèche de Cupidon ayant transpercé Castaner, l’épouse du Président a compris l’extrême fragilité d’un grand blessé de l’amour.

Ainsi encouragé dans ses élans amoureux, Castaner a persévéré et surenchéri. Et là, merci d’éloigner de l’écran les enfants et les chastes jeunes filles prépubères : « Macron, je l’ai rencontré quand il était encore à l’Élysée. Au bout de quatre minutes, je me suis dit “Waouh !”, des comme lui, on en rencontre un tous les cinquante ans. » Plus torride que ça, tu meurs…

Vous entendez le bruit de la brosse à reluire ? Vous aimez ce bruit-là ? Alors, encore ceci, puisque ça ne vous lasse pas : « Macron, c’est le Zlatan de la politique, il a une vista incroyable, une part d’humanité rare. » Vous trouvez que c’est trop, que c’est grotesque ? Vous êtes une bande de sans-cœur ! « C’est un grand sensible. Il a trouvé en Macron quelqu’un en qui il a confiance », a expliqué une de ses proches. Walt Disney nous avait caché que Simplet était amoureux de Blanche-Neige…

Il ne faudrait pas croire que Castaner soit juste un amant romantique, doux et tourmenté. Il a aussi des c… Ainsi, pour 20 Minutes, il s’est livré à un très franc exercice sémantique à propos d’une expression qu’il affectionne : « Coincé du trou du cul ».


Dans le temps, en Suisse, il y avait ceux qu’on appelait les « crétins des Alpes ». Des habitants des vallées reculées qui, par manque d’iode, souffraient de déficience mentale. En France, nous avons le crétin des Alpes-de-Haute-Provence.


                         http://www.bvoltaire.fr/voila-christophe-castaner-surnomme-simplet/?fbclid=IwAR2Pl7rDABJfvL-d-H34yLx3HSbWyVC-FPmGlh6xbWCKs3GTx123ta107_w

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Tue 4 Dec - 03:24:07 (2018) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,474
Localisation: Au pays des cigales




Et en plus ils sont sourds et aveugles.

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Tue 22 Jan - 19:23:55 (2019) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 39,459
Localisation: Paris




*
_  La militarisation de l'ordre public en marche

Par William Bourdon, avocat au barreau de Paris et Vincent Brengarth , avocat au barreau de Paris — 22 janvier 2019 à 13:14



La fuite en avant sécuritaire du gouvernement face au mouvement des gilets jaunes aggrave la crise de la démocratie et le discrédit des responsables publics.
  • La militarisation de l'ordre public en marche

Tribune. Depuis le début de la mobilisation des gilets jaunes, plusieurs milliers d’interpellations, des centaines de gardes à vue sont intervenues sans qu’un bilan précis en ait été fait à ce jour. On sait déjà que ces événements ont provoqué des dégâts parfois très lourds puisque près de 50 personnes ont été gravement mutilées. Singulier autisme de l’Etat dont aucun responsable n’a été capable d’envoyer le moindre message de soutien ou de compassion à l’une ou l’autre des familles.

Toute l’histoire de notre pays, et au-delà, enseigne que l’impuissance d’un régime à apporter des réponses à une grave crise sociale conduit mécaniquement à une surenchère sécuritaire, une fuite en avant légale et sémantique dont les effets désastreux sont déjà sous nos yeux. Le droit pénal, ici, a été dévoyé pour réprimer ce qui relève d’une expression collective et les graves dérapages de certains gilets jaunes, condamnables bien sûr, ne sauraient le justifier. Des articles a priori poussiéreux tels que ceux réprimant l’infraction d’attroupement et la participation à une bande violente ont été remis à l’ordre du jour. On rappellera qu’ils ont été intégrés dans le code pénal sur propositions de parlementaires incarnant la droite la plus dure de notre pays.


Arrestations préventives de masse
En couplant systématiquement contrôles d’identité et mises en garde à vue, on a mis en scène une nouvelle cérémonie inédite dans notre paysage public : les arrestations préventives de masse. Avec un seul objectif, celui d'éradiquer de la manifestation en préparation tout individu, sur des motifs parfois aussi bénins que fantaisistes. Par exemple, le fait de porter des lunettes de plongée censées limiter les dégâts provoqués par les armes mutilantes, potentiellement létales, en se protégeant d’une violence policière excessive, peut provoquer l'interdiction d’exercer une liberté fondamentale. Le fait d’avoir voulu manifester en tentant simplement de se prémunir fait aujourd’hui de vous, en France, un délinquant. Une seule logique : faire du chiffre. Elle s’accompagne toujours d’une autre, la multiplication des coups de menton au risque – et c’est ce qui s’est passé – d’élargir encore le fossé qui s’est creusé entre les gilets jaunes et les pouvoirs publics.
Des dizaines de milliers de citoyens paisibles, non violents, se sentent assimilés, par des mots aussi funestes que ceux prononcés par M. Emmanuel Macron lors de la cérémonie des vœux, à «une foule haineuse». Sentiment renforcé par la désignation hypercriminalisante de la nouvelle loi vite baptisée «Loi anti-casseurs».
Comment ne pas douter des effets ravageurs d’une telle confusion qui ne peut qu’attiser le sentiment de la persécution et du mépris ? Comment ne pas éviter le soupçon de la volonté de l’Etat d’entretenir une stratégie de la tension pour, en criminalisant à marche forcée une partie des manifestants, essayer de les dissocier de l’opinion publique et peut-être des autres ? Comment ne pas oublier les propos terriblement sinistres du ministre de l’Intérieur quand il explique que seront complices des violences tous ceux qui participeraient à une manifestation en ces termes : «Ceux qui viennent manifester dans des villes où il y a de la casse qui est annoncée savent qu’ils seront complices de ces manifestations-là ?»

M. Castaner, notre ministre de l’Intérieur, qui a quelques notions de droit, ne peut pas ignorer qu’il n’existe pas de délit de responsabilité collective ou pour autrui dans ce pays. Il envoie ainsi un message fort, que les policiers ne peuvent qu’entendre, de ratisser large. Mais des voix s’élèvent publiquement et à bas bruit pour exprimer leur préoccupation pour eux-mêmes et pour les manifestants.


De l'effet de contagion
L’effet, là encore, est désastreux, car tout manifestant paisible qui voit un de ses collègues s’effondrer du fait du tir de type Flash-Ball ou d’une grenade GLI-F4 s’identifie à lui. L’effet de contagion est connu. Tout cela, les pouvoirs publics ne l'ignorent pas et le méprisent. Ils vont encore plus loin dans la fuite en avant puisqu'on sait qu’à Bordeaux, le samedi 13 janvier, une arme permettant de tirer des balles de défense en rafale a été utilisée pour la première fois.
C'est une fuite en avant dans la militarisation et ce qui l’accompagne, la déjudiciarisation, c’est-à-dire le fait d'éclipser le juge judiciaire. L'autorité administrative aura en effet dans le nouveau projet de loi toute latitude pour procéder à des interdictions administratives de manifester. Une telle extension des pouvoirs administratifs, parce qu’elle court-circuite à nouveau le juge judiciaire, s’inscrit dans la philosophie qui avait préludé à la mise en œuvre de l’état d’urgence : transférer plus de pouvoirs coercitifs du juge vers l’administration, et donc le politique. Une telle migration, par essence, meurtrit les grands principes et ne peut qu’aggraver le sentiment de défiance des citoyens vis-à-vis du juge puisque l’Etat y participe lui-même.
Nous avons assisté de nombreux gilets jaunes, pour la plupart interpellés sur le fondement de l’infraction de participation délictueuse à un attroupement ou de celle de participation à une bande ayant des visées violentes (qui s’inspire de l’association de malfaiteurs). Deux infractions aux contours si friables qu'elles confèrent un pouvoir discrétionnaire à l’administration bien loin de ce qui devrait être la philosophie d’une grande démocratie.

Rappelons que s’agissant de l’infraction d’attroupement, elle est a minima d’autant plus délicate et difficile à manier qu’elle est, selon la jurisprudence de la Cour de cassation, une infraction par nature politique (arrêt du 28 mars 2017). Par conséquent, elle relève d’une appréciation éminemment subjective qui ne peut qu’augmenter la part d’arbitraire. Observons d’ailleurs que, par l’utilisation massive de ces infractions, dont la définition est teintée d’un archaïsme évident, on fait disparaître l’exigence de l’élément intentionnel pourtant cardinal dans l’application de la loi pénale. Nul ne peut accepter les violences commises par certains manifestants et nul ne peut accepter non plus l’instrumentalisation qui en faite pour tous les criminaliser.


Les victimes collatérales
Personne ne doit oublier les violences faites à certains policiers qui, à certains égards, sont aussi les victimes collatérales d’une doctrine du maintien de l’ordre qui, si elle était perçue comme doctrine d’excellence en Europe il y a vingt ou trente ans, apparaît aujourd’hui bien archaïque et inadaptée. Nul non plus ne saurait contester l’incroyable asymétrie qu’il y a eu, et dans le discours des politiques, et dans le traitement judiciaire, entre les violences faites aux forces de l’ordre et celles, parfois extrêmes, gratuites et hors de proportions, faites à différents manifestants. Tout ceci traduit une incroyable perte de sang-froid, une incapacité tragique au moment où il faudrait retrouver le chemin du dialogue et de la confiance et renoncer à des logiques court-termistes.

La France, comme elle l’avait fait s’agissant de la mise en œuvre des mesures au titre de l’état d’urgence, donne à nouveau un bien mauvais exemple et envoie de bien sinistres signaux, pas simplement aux Français, pas simplement aux gilets jaunes, mais à tous ceux qui, sur la planète, veulent accréditer l’idée que face à la colère, le découragement et le désespoir, les citoyens devraient s’enchanter d'une promesse de plus de sécurité. C'est une imposture car elle conduit en fait – et les gilets jaunes en sont la criante démonstration – à aggraver la crise de la démocratie et le discrédit des responsables publics.


William Bourdon avocat au barreau de Paris , Vincent Brengarth avocat au barreau de Paris


               https://www.liberation.fr/debats/2019/01/22/la-militarisation-de-l-ordre-pu…

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Tue 29 Jan - 15:39:58 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,474
Localisation: Au pays des cigales




Quote:
Le député cogneur El Guerrab chargé de casser du « facho »


Commission sur « les violences des groupuscules d’extrême droite »

Avec davantage d’audace, l’Etat aurait presque pu affecter à sa place le « gorille » Benalla. Mais ce dernier étant provisoirement tombé en disgrâce et ayant en outre un peu trop tendance à attirer les caméras, on aura sûrement préféré en haut lieu désigner le député cogneur macroniste M’jid El Guerrab pour faire partie de la nouvelle commission aux relents staliniens, chargée d’enquêter exclusivement sur les prétendues « violences des groupuscules d’extrême droite ».

Un député qui travaille du casque

Voilà qui porte encore un sérieux coup à la fameuse « moralisation de la vie politique » à laquelle s’était pourtant engagé le candidat Macron lors de sa campagne électorale. Pensez : il y a deux ans à peine, le 30 août 2017, M’jid El Guerrab, alors député LREM, désireux de régler un contentieux électoral, assénait deux très violents coups de casque de moto à son ancien camarade socialiste Boris Faure, alors premier secrétaire de la Fédération des Français de l’étranger. Une agression qui avait valu au parlementaire socialiste de tomber dans le coma, d’être hospitalisé avec un « pronostic vital engagé » et d’être opéré en urgence en raison d’une « hémorragie cérébrale ». Pressé par plusieurs de ses collègues à démissionner de son mandat de député, le cogneur El Guerrab n’avait rien voulu savoir et s’était borné à quitter LREM pour rejoindre le Mouvement radical. Mieux : alors qu’il avait été mis en examen pour « violences volontaires avec arme », celui-ci se voyait bombardé en septembre 2017 à la commission de la Défense de l’Assemblée ! Et cela continue : alors que dans cette affaire la justice n’est toujours pas passée, le voilà maintenant affecté à cette « commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France ».

« Hémiplégie intellectuelle et morale »

Une commission dans laquelle, n’en doutons pas, le voyou El Guerrab aura tôt fait de trouver sa place, tant celle-ci s’apparente à une police politique, avec ses accusateurs publics, ses indics et ses gros bras.

Instituée à la demande de ce grand nostalgique des exécutions massives de la Cabaña qu’est Mélenchon et de ses bolcheviques de la France Insoumise, afin de « pousser l’Etat à prendre la mesure des menaces de mort que ces groupes d’extrémistes profèrent » (sic), financée bien sûr avec nos deniers, cette commission a trouvé son Dzerjinski en la personne de Muriel Ressiguier, députée France Insoumise de l’Ariège, qui pourra s’appuyer sur sa vice-présidente Emilie Guerel, députée LREM du Var et 23 autres membres bien sûr exclusivement de gauche.

Signe une fois de plus, comme l’a très justement souligné Me Gilles-William Goldnadel dans l’excellente chronique qu’il a publiée lundi sur le Figarovox, de cette espèce d’« hémiplégie intellectuelle et morale de traitement entre extrêmes », qui consiste à « laisser dans l’ombre une extrême gauche tout aussi violente mais infiniment plus nombreuse ».

Franck Deletraz



Source : Présent

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Fri 1 Feb - 23:37:06 (2019) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 39,459
Localisation: Paris




*
_  Loi anticasseurs : «On se croit revenu sous le régime de Vichy», dénonce Charles de Courson


LE SCAN POLITIQUE - Le député de la Marne, descendant de résistant, a critiqué avec des mots forts la possibilité pour les préfets de prononcer des interdictions de manifester, votée mercredi soir à l'Assemblée.


Débats houleux dans l'hémicycle, mercredi soir. Les députés ont donné leur feu vert à la mesure phare et la plus controversée de la proposition de loi «anticasseurs» examinée depuis lundi: l'interdiction administrative de manifester. Il s'agit de donner aux préfets le pouvoir d'interdire à certaines personnes de participer à des manifestations, une prérogative réservée actuellement aux juges. La mesure irrite les défenseurs des libertés individuelles, des Insoumis au Rassemblement national, qui ont pris position contre. Mais c'est des bancs du petit groupe «Libertés et territoires» que la charge la plus violente contre le texte est venue.
Le député centriste Charles de Courson, connu dans l'hémicycle pour sa connaissance des finances publiques, est intervenu avec des mots forts pour contrer la mesure: «Une autorité administrative va priver un individu de sa liberté de circulation ou de manifester au motif qu'il y a une présomption, des “raisons sérieuses de penser (...) que son comportement constitue une menace d'une particulière gravité pour l'ordre public”. Mais où sommes-nous mes chers collègues? C'est la dérive complète! On se croit revenu sous le régime de Vichy!», s'est-il enflammé.



   vidéo :  http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2019/01/31/25001-20190131ARTFIG000…

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Sat 2 Feb - 09:10:34 (2019) Reply with quote
possum
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 30 Jul 2007
Posts: 25,412
Localisation: Dans le Sud, bien sûr !




Je suis scandalisé !


Oser comparer l'Etat français à la "Dictature démocrasseuse", c'est ajouter un nouveau mensonge à l'histoire.


Décidément, les gaullistes sont toujours aussi virulents.


Mais quand en finira-t-on avec les références rancies ? Rolling Eyes

_________________
La rue appartient à celui qui y descend...

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Sat 2 Feb - 17:18:14 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,474
Localisation: Au pays des cigales




Avec les gaullistes, on n'est jamais déçu !

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Wed 6 Mar - 15:09:46 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,474
Localisation: Au pays des cigales




Quote:
Grenoble à feu et à sang !

Zones de non-France

« Véritable champ de bataille », « scènes de guérilla urbaine »… Alors que certains de nos confrères de la presse quotidienne régionale semblent prendre conscience de l’extrême gravité des émeutes qui secouent le quartier Mistral de Grenoble depuis samedi et s’inquiètent de leur rapide extension à d’autres zones ethniques de la ville ainsi qu’à plusieurs communes avoisinantes (Présent du 5 mars), on attend toujours que monsieur Castaner, si prompt à réprimer les manifestations des Gilets jaunes, fasse preuve de la même fermeté à l’encontre des hordes de voyous ethniques qui mettent aujourd’hui la cité iséroise à feu et à sang.

Tuer du flic, du pompier et tout ce qui représente la France

A Grenoble, en effet, pas de VBRG déployés en urgence pour dégager les barricades élevées par les bandes ethniques. Pas de canons à eau non plus pour tenir ces dernières à distance, et éteindre les innombrables feux de poubelles et de véhicules (plus de 70 voitures incendiées dans la nuit de lundi à mardi). Et pas d’hélicoptères pour renseigner et appuyer les forces de l’ordre au sol, alors même que celles-ci interviennent au milieu d’immeubles dont les toits sont systématiquement investis par les « jeunes ». Pourtant, ici, la volonté de tuer du flic, du pompier et tout ce qui peut représenter la France ne fait aucun doute. Pour preuve, le cas de ces soldats du feu dont le camion a été atteint lundi soir par trois cocktails Molotov, alors qu’ils tentaient d’éteindre un incendie de panneau publicitaire. Pour preuve encore, ces dizaines de bouteilles incendiaires, parpaings, pavés et autres boules de pétanque jetées depuis les toits des immeubles sur des forces de l’ordre autorisés seulement (et encore) à faire usage de LBD, de grenades lacrymogènes et… de tonfas ! Aussi, était-il miraculeux de voir les CRS ne déplorer « que » deux blessés légers mercredi matin.

Le coup de gueule de France Police-Policiers en colère

Conséquence directe de cet insupportable laxisme dont fait preuve le gouvernement chaque fois qu’il s’agit de mettre fin aux rébellions de ces bandes ethniques, nous assistons non seulement aujourd’hui à Grenoble à une escalade de la violence anti-police, mais aussi à une rapide extension de celle-ci à d’autres quartiers de la ville ainsi qu’à plusieurs communes voisines, dont Echirolles et Saint-Martin-le-Vinoux.
Bref, une situation devenue tellement insupportable que le syndicat France Police-Policiers en colère a piqué mardi un coup de gueule. Demandant que leurs « collègues ayant tenté d’interpeller [les deux jeunes multirécidivistes samedi soir] ne soient pas inquiétés et qu’ils bénéficient de la protection de [leur] administration », ses responsables ont très justement rappelé que « dans ce dramatique accident, les seuls fautifs sont les auteurs du refus d’obtempérer, pas nos collègues qui n’ont fait que leur travail ». Avant d’ajouter : « Les émeutes subies par nos collègues depuis samedi soir ainsi que les différents appels aux meurtres de policiers circulant sur les réseaux sociaux sont inacceptables. Nous attendons une réponse très ferme de la part de l’Etat et de la justice afin que les auteurs de ces actes soient identifiés, jugés et sévèrement condamnés » car « force doit rester à la loi ».

Franck Deletraz



Source : Présent

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Ces aliénés qui nous gouvernent
PostPosted: Today at 08:36:27 (2019)
Contenu Sponsorisé





Ces aliénés qui nous gouvernent
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Actualité politique
All times are GMT + 2 Hours  
Page 1 of 1  

  
  
 Post new topic  Reply to topic  

Portal | Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database