Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Chroniques culturelles 2019
Log in Register Vous avez de nouveaux messages " href="privmsg.php?folder=inbox" class="mainmenu" onmouseover="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files2/b/t/btn_pm_on-36d66.gif'); return true;" onmouseout="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files9/b/t/btn_pm-36de9.gif'); return true;">Log in to check your private messages FAQ Memberlist Search Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Le Salon courtois » Chroniques culturelles 2019 Goto page: <  1, 2, 346, 47, 4863, 64, 65  >
Post new topic  Reply to topic Previous topic :: Next topic 
Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 04:12:19 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




Ephéméride du 5 juin


1305 : Clément V est élu Pape
D'une famille noble d'Aquitaine, archevêque de Bordeaux en 1299, Bertrand de Got fut élu Pape par les cardinaux réunis en conclave à Pérouse, grâce à l'appui du roi de France, Philippe le Bel.
C'est lui qui installa la Papauté en Avignon, et c'est lui également qui fut « maudit » par Jacques de Molay, sur son bûcher : « Pape Clément, Roi Philippe, Chevalier Guillaume de Nogaret, avant un an, je vous cite à comparaître au Tribunal de Dieu... Maudits, vous serez maudits... »
Les Papes resteront en Avignon jusqu'en 1370

1595 : Victoire d’Henri IV à la Fontaine-Française
Le roi de France, malgré sa conversion, doit faire face à la persistance de nombreuses oppositions, la plus dangereuse étant celle de la Ligue, aux troupes desquelles il s'oppose précisément à la Fontaine-Française.
La victoire complète du roi aboutira finalement au démantèlement de la Ligue, et aura donc une très réelle importance politique.
Au centre de la place Henri IV, coeur du village, une très élégante fontaine honore le souvenir du roi et de sa victoire.

1662 : Le Carrousel de Louis XIV
Le roi, âgé de 24 ans, décide de donner une grande fête dans le jardin des Tuileries, à Paris. Plusieurs milliers de spectateurs contemplent les savantes évolutions des cinq quadrilles (troupes de cavaliers) exécutant des parades.
C'est à cette occasion que Louis XIV prend comme emblème le Soleil.
Le spectacle est si grandiose que la place prendra le nom de Carrousel. En 1806, Napoléon Ier y fera édifier l'Arc de Triomphe que l'on connaît justement sous le nom du Carrousel.

1710 : Consécration de la Chapelle royale de Versailles
Dédiée à Saint Louis, elle prend la suite de quatre précédentes chapelles transitoires, ou d'attente, nettement plus modestes, situées à l'intérieur du château, et, à la différence de ces installations provisoires, elle est un édifice indépendant, enfin inauguré à la fin du règne de Louis XIV, après avoir été très souvent reporté, suite aux difficultés financières.
Commencée par Jules Hardouin-Mansart, elle fut terminée par Robert de Cotte. Sa construction s'étala sur plus de vingt ans.

1805 : Pierre Guillemot fusillé.
Pierre Guillemot - que l'on appelait le "Roi de Bignan", naquit dans le Morbihan, le 1er novembre 1759.
Il était l'un des douze enfants de Pierre Guillemot et de Françoise Le Thieis.
Il fut un chef militaire chouan qui tint en respect les troupes républicaines dans une grande partie du Morbihan de l'an II à VIII (de 1794 à 1800), délogeant "les Bleus" de Locminé, tenant tête au général Hoche et tentant d'empêcher Brune de libérer Vannes.
Au début de la Révolution, il était agriculteur propriétaire à Kerdel, près de Buléon, en Bignan : recruté par Georges Cadoudal, il commença sa carrière par l'occupation de Grandchamp, l'abattage de l'Arbre de la Liberté, la saisie de la caisse des impôts et la libération d'un prêtre réfractaire qu'une soixantaine de Bleus emmenaient prisonnier.
Au printemps 1795, une explosion de munitions accidentelle, tua une quinzaine de ses hommes; il survécut, mais défiguré.
Pour ses succès, il fut surnommé le "Roi de Bignan" et devint colonel de l'armée royaliste et Chef de Légion pour tout le département.
Après un exil en Angleterre avec Cadoudal, il revint en France en 1804 et mit au point, pour libérer Cadoudal, un plan qui échoua.
Se cachant à Plaudren, il y fut capturé à la suite d'une dénonciation : trahi par son propre courrier, il fut assailli par onze hussards qui lui infligèrent dix-sept blessures.
Longuement interrogé, il ne livra aucun renseignement : "jugé" par une commission militaire, il fut fusillé à Vannes le 5 janvier 1805.

1815 : Mort de Louis du Vergier, frère d'Henri de La Rochejaquelein.

1883 : Inauguration de l'Orient Express
C'est le train le plus luxueux d'Europe : reliant Paris à Istanbul, par Munich, Vienne, Belgrade et Varna, il met trois jours pour parcourir ses 3.186 kilomètres.

1891 : Inauguration de la basilique du Sacré-Coeur, à Paris

1949 : Création du parc ornithologique de Pont de Gau, en Camargue

1970 : Premier Festival Interceltique de Lorient
Festival de la musique et de la culture bretonne mais aussi des nations d'implantation celte dans les îles britanniques (Écosse, Pays de Galles, Cornouailles, Île de Man, Irlande) et dans le nord de l'Espagne (Galice et Asturies)

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Publicité
PostPosted: Wed 12 Jun - 04:12:19 (2019)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 04:16:03 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




C’est arrivé un 5 juin

le 5 juin 774 : Charlemagne, Roi des Francs et des Lombards
Après avoir assiégé et pris Pavie, la capitale lombarde, après 9 mois de siège, Charlemagne détrône Didier, roi des Lombards. Il le ramène prisonnier en France. Les États Lombards constituent une sorte de vice-royauté franque. Dans les actes officiels, Charlemagne est désormais désigné sous le double titre de Roi des Francs et de roi des Lombards. Il s'adjoint en outre le titre de "patrice des Romains".

le 5 juin 1316 : le Roi Louis X meurt d'un refroidissement à Vincennes. Son frère Philippe devient régent.
Le fils de Philippe IV le bel meurt après deux ans d'un pitoyable règne. Ses deux frères vont lui succéder puis la dynastie des Capétiens directs s'éteint, comme dans l'ancien testament. Difficile de ne pas penser au testament de Saint Rémi qui concerne la monarchie française

le 5 juin 1595 : victoire d'Henri IV à la Fontaine-Française.
Le Roi de France, malgré sa conversion, rencontre encore de nombreuses oppositions. Henri IV est parti ce matin-là en éclaireur, et tombe prématurément sur les troupes espagnoles. Il les charge malgré son infériorité numérique ; il a moins de 3000 soldats avec lui ; les surprend et les oblige à battre en retraite. Les Espagnols de Velasco et les Ligueurs à Fontaine-Française se regroupent à Fontaine-Française, où le rusé Navarrais a regroupé tous les habitants qu'il a trouvés en les équipant de tous les objets en métal disponible. Devant la masse qui s'oppose aux troupes de la Ligue, les Espagnols fuient définitivement. La victoire du Roi aboutira finalement au démantèlement de la Ligue.

le 5 juin 1662 : carrousel grandiose, aux Tuileries, pour célébrer la naissance du Dauphin
Le Roi Louis XIV donne une grande fête dans le jardin des Tuileries, à Paris. Plusieurs milliers de spectateurs contemplent les savantes évolutions de cinq quadrilles, cinq troupes de cavaliers exécutant des parades.

le 5 juin 1874 : les Français en Cochinchine.
Le traité de Saigon de 1862 transfère à la France la souveraineté sur des parties importantes de l'Annam, créant la colonie de Cochinchine, le grenier à riz du Viêt Nam, et lui donnant accès à la péninsule indochinoise. En 1874, un second Traité de Saigon est signé entre le dernier empereur d'Annam (Viêt Nam), Tu Duc, la France, représentée par son négociateur, Paul-Louis-Felix Philastre. Il établit la reconnaissance par le Vietnam de la souveraineté française sur les trois provinces du Sud (la future Cochinchine), cédées par l'Annam, en plus de Saigon et de l'île de Poulo Coudor. Par le fleuve Rouge et le port de Hanoï, la France s'offre de facto une voie commerciale avec la Chine.

le 5 juin 1981 : les centres américains de contrôle et de prévention des maladies rapportent leurs observations sur une nouvelle maladie rare, qui sera appelée le « SIDA ».

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 04:19:25 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




ça s'est passé un 5 juin

5 juin 1240 : Victoire des Russes sur les Suédois
Le 5 juin 1240, à la tête des troupes de la république voisine de Novgorod, le jeune prince russe Alexandre vainc les Suédois, au bord de la Neva. Cette première victoire vaut au vainqueur le surnom de Nevski et va contribuer à l'émergence de l'empire russe.

5 juin 1799 : Humboldt s'embarque pour l'aventure
Le 5 juin 1799, le naturaliste allemand Alexander von Humboldt et son compagnon français, le botaniste Aimé Bonpland appareillent à La Corogne à destination de l'Amérique du sud. C'est le début d'une exploration très compl ète du Nouveau Monde, de sa faune, de sa flore, de sa géologie et des moeurs de ses indigènes.

5 juin 1832 : Funérailles tragiques du général Lamarque
À Paris, les 5 et 6 juin 1832, les funérailles du général Jean-Maximilien Lamarque (62 ans) donnent lieu à une tentative de renversement de la monarchie constitutionnelle instaurée deux ans plus tôt, avec Louis-Philippe 1er sur le trône.
Les républicains, qui ne se consolent pas d'avoir été volés de leur Révolution des « Trois Glorieuses » appellent leurs partisans à manifester à l'occasion des funérailles de ce général, héros des guerres de la Révolution. Une foule immense se réunit autour du convoi funéraire.
L'armée et la garde nationale arrivent à contenir les manifestants entre les Boulevards, la Seine et la Bastille. Le 6 juin, le dernier carré de résistants est écrasé dans la rue du Cloître-Saint-Merri, près de la rue Saint-Martin, au cœur de la capitale. On évalue le bilan à 600 morts ou blessés. Les tribunaux promulguent de nombreuses condamnations dont sept condamnations à mort commuées en déportation par le roi.
Le drame a été popularisé par Victor Hugo dans Les Misérables (1862). C'est à l'occasion de ces émeutes, en effet, que le lecteur fait connaissance avec Gavroche.

5 juin 1947 : Le plan Marshall
Le 5 juin 1947, dans un discours à l'Université de Harvard, le général George C. Marshall, présente un «programme de reconstruction européenne» (European Recovery Program ou ERP) pour lutter «contre la famine, le désespoir et le chaos».
Ce programme gardera dans l'Histoire le nom de son auteur, Secrétaire d'État (ou ministre des Affaires étrangères) dans le gouvernement du président Harry Truman.

5 juin 1967 : La guerre des Six Jours
Le 5 juin 1967, les Israéliens attaquent la coalition arabe groupée à leurs frontières et la défont dans une « guerre des Six Jours ».

5 juin 1968 : Attentat mortel contre Robert Kennedy
Le sénateur américain Robert Kennedy (43 ans) est touché de deux balles tirées à bout portant par un jeune Palestinien, Sirhan Sirhan, alors qu'il sortait d'un hôtel de Los Angeles où il venait de remporter les primaires démocrates de Californie pour les prochaines élections présidentielles.
Bob Kennedy s'était fait connaître comme general attorney (ministre de la Justice) sous la présidence de son frère John Kennedy. Il était donné favori pour les élections présidentielles de la fin de l'année.

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 04:31:01 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




C’est arrivé le 5 juin


755 : mort de Saint Boniface (archevêque de Mayence), évangélisateur de l'Allemagne, mort en martyr en Frise (° 680).

1646 : naissance d'Elena Cornaro Piscopia, philosophe et mathématicienne italienne, première femme à obtenir un diplôme universitaire († 28 juillet 1684).

1798 : les Irlandais Unis sont vaincus par les Britanniques à la bataille de New Ross.

1806 : dissolution de la République batave par Napoléon Ier, qu'il remplace par le Royaume de Hollande dirigé par Louis Bonaparte.

1826 : mort de Carl Maria von Weber, compositeur et chef d'orchestre (° 18 novembre 1786).

1882 : inauguration du musée Grévin à Paris, à l'initiative du journaliste Arthur Meyer.

1921 : mort de Georges Feydeau, auteur dramatique français (° 8 décembre 1862).

1949 : naissance de Ken Follett, écrivain gallois.

1975 : Référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans la Communauté européenne.

2002 : lancement de la première édition « officielle » du navigateur « Mozilla Firefox ».

2004 : mort de Ronald Reagan, 40e président des États-Unis d'Amérique (° 6 février 1911).

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 04:40:25 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




Ephéméride du 6 juin


1249 : Septième Croisade : Louis IX s'empare de la ville de Damiette
La septième Croisade semble bien commencer : elle finira très mal.
D’abord, l'armée royale n'a pu débarquer toute entière, d'un seul coup; la partie débarquée des troupes doit donc attendre l’arrivée du reste de la flotte, dispersée par la tempête. Lorsque l'armée est enfin réunie, elle ne peut marcher sur Mansourah et Le Caire, car la crue du Nil a commencé, ce qui laisse le temps aux Égyptiens de se ressaisir.
Ensuite, il faut, après la fin de la crue du Nil, choisir si l'on ira attaquer Alexandrie ou Le Caire : s'emparer d'Alexandrie, un grand port, permettrait de renforcer les liaisons avec l’Occident, mais Robert 1er - le propre frère du roi - convainc Louis IX de marcher sur le Caire et de refuser les propositions du sultan, qui propose d’échanger Damiette contre les trois villes d'Ascalon, Tibériade et - surtout - Jérusalem.
On ne sait pourquoi, mais Louis IX va suivre le mauvais conseil, s'enfoncer vers un Sud brûlant que les Francs ne connaissent pas mais où, bien sûr, les musulmans sont « chez eux »; la fin est bien connue : ce sera le désastre de Mansourah, et, pour la première fois dans l'histoire, le roi de France fait prisonnier

1606 : Naissance de Pierre Corneille

1651 : Découverte de "la Vénus d'Arles"

1717 : Le Régent achète... "le Régent"
Après sa découverte en Inde, à Golconde, en 1698, la pierre fut acquise par Thomas Pitt, gouverneur du fort Saint-Georges à Madras, à un prix très élevé. Le diamant faisait alors 426 carats, avant son arrivée en Angleterre en 1702 afin d'être taillé. L'opération dura deux ans entre 1704 et 1706 ; on en tira plusieurs pierres secondaires vendues au tsar Pierre Le Grand. La taille, qui fut réalisée par un joaillier du nom de Harris, correspond à l'aboutissement d'une technique peut-être née à Venise au début du XVIIe siècle : la taille en brillant. Ce procédé permet d'obtenir des angles qui, formés par les facettes, sont parfaits et donnent à la lumière une intensité et un scintillement incomparables.
Profitant de la prospérité économique née du système de John Law pendant la Régence en France, Philippe d'Orléans, régent de 1715 à 1723, convainquit le Conseil de Régence d'acheter le diamant le 6 juin 1717. Au moment de son acquisition, Le Régent surpassait tous les autres diamants alors connus en Occident puis, dès 1719, avait déjà triplé sa valeur d'achat. Aujourd'hui encore, il est considéré comme le plus beau diamant du monde : sa couleur est de la "première eau", c'est-à-dire qu'elle est parfaitement blanche et d'une pureté pratiquement irréprochable. Après la Régence, ce joyau est demeuré l'une des pièces les plus précieuses des biens de la Couronne et a servi de parure à toutes les têtes couronnées.
Le Régent fut porté pour la première fois par Louis XV lors de la réception de l'ambassade de Turquie en 1721. Il fut ensuite provisoirement serti sur la couronne du sacre de Louis XV, le 25 octobre 1722. Peu après son mariage avec Marie Leczinska le 5 septembre 1725, le roi commença à porter le diamant sur son chapeau, habitude qu'il conserva jusqu'à la fin de son règne. Pour le sacre de Louis XVI, le 11 juin 1775, on réalisa une nouvelle couronne semblable à celle de Louis XV et ornée du Régent en face frontale. Tout comme son grand-père, Louis XVI arbora le diamant sur son chapeau. Volé en 1792 puis retrouvé en 1793 caché dans une charpente, il fut mis plusieurs fois en gage par le Directoire puis le Consulat avant d'être définitivement récupéré par Napoléon Bonaparte en 1801. Il fut alors utilisé pour embellir l'épée du Premier consul réalisée par les orfèvres Odiot, Boutet et Nitot. En 1812, Le Régent devint un des ornements du glaive de l'empereur Napoléon Ier, réalisé par Nitot. Suivant les changements de régime, il fut serti sur les couronnes de Louis XVIII, Charles X et Napoléon III puis sur le diadème grec de l'impératrice Eugénie.

1796 : La Révolution vend la cathédrale de Cambrai, pour démolition
L’ancienne cathédrale Notre-Dame de Cambrai était un édifice de style gothique, construit aux XIIème et XIIIème siècles, aujourd’hui entièrement disparu.
Siège d’un immense évêché, la cathédrale était connue comme la "merveille des Pays-Bas", en raison principalement de sa haute flèche ajourée, qui culminait à 114 mètres du sol !...
En 1791 la cathédrale fut affectée au culte constitutionnel. Elle fut cependant endommagée dès l’année suivante, et en 1793 fut convertie en magasin à grains. Le 6 juin 1796 elle fut vendue à un marchand de Saint-Quentin nommé Blanquart, qui entreprit de la démolir pour en vendre les pierres

1844 : Naissance de Georges Fabre
A partir de la Révolution, et suite à l’anarchie qu’elle instaure partout, le Mont Aigoual, comme beaucoup d’autres massifs forestiers français, se dégrade rapidement. L’érosion des sols s’ensuit, selon un mécanisme logique : ingénieur forestier, Georges Fabre - le véritable maître d'œuvre du reboisement à partir de 1875 – arrive à démontrer qu'une partie de l'ensablement du port de Bordeaux vient de la terre arrachée par les pluies dans le massif de l'Aigoual...
Ayant obtenu, grâce à cette démonstration, le financement nécessaire, Fabre crée l'observatoire du mont Aigoual, et lance le reboisement du massif : il crée dix arboretums à différentes altitudes, expositions et natures de terrains pour chercher les essences d'arbres adaptées aux différentes parties du massif (l'arboretum de l'Hort de Dieu, sur le flanc sud de l'Aigoual, l'arboretum de la Foux, celui de Puéchagut…)

1929 : Naissance de Pierre Duclos, alias François de Boisvallée
Peu connu du grand public, Pierre Duclos a mené sa carrière dans le monde du cinéma (musiques de films) et des enregistrements de chanteurs (Edith Piaf...).
Il avait pourtant un autre talent : sous son pseudonyme de François de Boisvallée il a comme prolongé, en plein XXème siècle, l'élan de la musique baroque du XVIIIème; une musique qui, succédant à la musique de la renaissance et précédant la musique classique, s'étend approximativement de 1600 à 1750. Mais dont la veine, l'esprit et la beauté peuvent fort bien être retrouvées deux siècles après, et permettre à quelqu'un qui avait les qualités musicales d'un Pierre Duclos, alias François de Boisvallée, de produire deux chefs d'oeuvres : l'Adagio royal et l'Adagio religioso

1983 : Le château d'Eu est "inscrit" aux Monuments Historiques.
Commencé en 1578 par Henri de Guise, le château actuel ne fut terminé que sous Louis XIV, en 1665. Avant sa construction, en décembre 1430, Jeanne d'Arc, prisonnière des Anglais, avait séjourné dans la prison du précédent château d'Eu.
Le château devint la résidence d'été de Louis-Philippe, roi des Français, qui y reçut deux fois la reine Victoria (en 1843 et 1845), préparant ainsi, cinquante ans auparavant, la future Entente cordiale entre la France et le Royaume-Uni.
Demeure de la famille d'Orléans jusqu’au début du XXème siècle, le château fut très remanié par Viollet-le-Duc. En 1964, il fut acheté par la ville d’Eu.
"Inscrit" à la liste des Monuments historiques ce 6 juin 1983, le château sera "classé" le 30 octobre 1985. Il abrite aujourd'hui, depuis 1973, à la fois l'Hôtel de Ville et le Musée Louis-Philippe

1944 : Débarquement de Normandie
Suivant les plans de l'opération "Overlord", près de 5.000 navires débarquent 130.000 hommes sur 35 kilomètres de plage en Normandie : cette bataille de Normandie durera cent jours, durant lesquels un million de civils français seront comme pris en tenaille entre deux millions de combattants...
La nuit précédente, des parachutistes ont été lâchés derrière les lignes allemandes et les avions alliés ont commencé à bombarder les fortifications du "mur de l'Atlantique".
Ce débarquement, placé sous le commandement du général américain Eisenhower, était secrètement préparé depuis plus d'un an en Angleterre. Fin juillet, les Alliés auront débarqué pas moins de 1.500.000 hommes sur le sol français. En mai 1945, l'Allemagne capitulera.

2009 : Mort de Jean Dausset
Il reçut le prix Nobel de Médecine 1980

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 04:50:27 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




C’est arrivé un 6 juin


le 6 juin 848 : couronnement de Charles le Chauve, Roi de France.
L'archevêque de Sens, Wénilon, sacre Charles le Chauve dans la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans et le couronne Roi de Francie occidentale et d'Aquitaine. En 875, Charles est couronné empereur d'Occident.

le 6 juin 1099 : les armées croisées s'emparent de Bethléem.
Godefroi de Bouillon, qui a refusé la couronne de Jérusalem, et pris le titre d'avoué du Saint-Sépulcre, reste seul, en septembre, avec trois cents chevaliers et deux mille piétons pour défendre ses conquêtes : Jérusalem, Jaffa, Lydda, Ramla, Bethléem, Hébron et toute la Galilée

le 6 juin 1249 : le Roi de France Louis IX et ses troupes débarquent à Damiette.
La veille, après une «messe en mer», Louis IX et ses troupes ont pris place dans des embarcations à faible tirant d'eau en vue d'un débarquement. Le tir intensif des archers et arbalétriers francs affaiblit les cavaliers et fantassins musulmans qui s'avancent dans la mer pour tenter de contrer l'invasion. Les croisés, dont Louis IX en tête, sautent à l'eau et montent au contact. La bataille est gagnée sans pertes notables. Plusieurs émirs sont tués. Fakhr al-Din décide d'abandonner la plage et la flotte du sultan doit se replier. Pris de panique, les habitants de Damiette évacuent leur ville pour fuir dans le delta du Nil, laissant Damiette, qui regorge de nombreuses richesses, à la merci des envahisseurs. Le 6 juin, les croisés peuvent entrer dans la ville.

le 6 juin 1329 : hommage d'Édouard III au Roi de France Philippe VI pour ses possessions françaises : la Guyenne et le Ponthieu, en présence du roi de Bohême Jean Ier de Bohême.
L'Anglais reconnait le Français comme suzerain. En tant que duc de Guyenne, le roi d'Angleterre est vassal du Roi de France et doit lui prêter hommage. La cérémonie tarde car Edouard III tergiverse. Lorsqu'elle a finalement lieu, mais ne résout cependant pas le conflit larvé entre les deux royaumes. Pour souligner son rang, Edouard III s'y rend en grande pompe. Il faut deux jours pour faire passer de Douvres à Wissant le millier de chevaux de l'escorte anglaise.

le 6 juin 1606 : naissance de Pierre Corneille, auteur dramatique français.
Pierre Corneille est un des plus grands auteurs dramatiques français du XVIIe siècle. Le succès rencontré par sa traduction de L'Imitation de Jésus-Christ l'amène, un certain temps, à renoncer à l'écriture théâtrale. Ses œuvres les plus célèbrent sont : "Le Cid", "Horace", "Cinna", "Polyeucte", "Rodogune", "Nicomède", "Le Menteur", "Pertharite", "Oedipe", "Sertorius", "Attila"

le 6 juin 1730 : mort de l'Amiral Alain Emmanuel de Coëtlogon.
Né le 4 décembre 1646, Rennes, fils de Louis de Coëtlogon Vicomte de Méjusseaume et de Louise Le Meneust de Bréquigny, il reçoit une solide instruction à Rennes, et entre au Régiment Dauphin-Infanterie avant de choisir la Marine Royale où il se distingue (Guerre de Hollande, guerre contre les Barbaresques, guerre de la Ligue d'Augsbourg. Pendant la Guerre de Succession d'Espagne, Alain de Coëtlogon est Chef d'Escadre et remporte les victoires navales du Cap de la Roque (22 mai 1703) et de Vélez-Malaga (24 août 1704). Puis, de 1705 à 1714, il commande le Port de Brest, le plus important de France. En 1715, il est admis au Conseil de la Marine. En 1716, le Régent Philippe d'Orléans l'élève au grade d'Amiral du Levant. En 1730, il est élevé à la dignité de Maréchal de France. Il a été décoré du récent Ordre Militaire de Saint-Louis (1694).

le 6 juin 1830: apparition du Christ à sainte Catherine Labouré.
Le Christ, en la fête de la Sainte Trinité, lui apparait comme un Roi crucifié, dépouillé de tous ses ornements.

le 6 juin 1941 : le Conseil des ministres à Vichy refuse de signer les "Protocoles de Paris" qui prévoient une collaboration militaire avec le Reich.
Ces Protocoles, signés à Paris les 27 et 28 mai 1941, devaient formaliser la rencontre de Bertechsgaden entre Darlan (accompagné de Benoist-Méchin) et Hitler et Ribbentrop du 11 mai 1941. Le général Weygand et le Maréchal s'y opposent.

le 6 juin 1944 : le chef de l'Etat Pétain, acclamé à St-Etienne, y apprend la nouvelle du débarquement en Normandie.
Les Français réservent un accueil triomphal au Maréchal pendant sa tournée du printemps 1944, où il visite les villes touchées par les bombardements alliés, et cherche à réconforter les populations. Ces bombardements ont fait plus de 65 000 victimes civiles et 75 000 blessés graves. 590 000 tonnes de bombes ont été déversées sur la France, causant des ravages considérables, pour un résultat militaire nul. En visitant ces villes sinistrées et leurs hôpitaux, le Maréchal est souvent tellement ému qu'il n'arrive plus à parler.
Un premier voyage l'amène à Paris, Orléans et Rambouillet. Les Parisiens se portent spontanément sur le parvis de Notre-Dame, puis à l'Hôtel de ville, pour l'acclamer. De là, il se rend à Rouen, puis dans l'Est de la France, à Belfort, Nancy le 26 mai, Épinal, Dijon. C'est à Lyon, le 6 juin, qu'il apprend la nouvelle du débarquement. Il repasse le même jour par Saint-Étienne, où la réception enthousiaste des ouvriers dépasse tout ce qui avait été vu jusque-là.

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 04:52:09 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




ça s'est passé un 6 juin


6 juin 48 av. J.-C. : César vainc Pompée à Pharsale
Le 6 juin de l'an 48 avant JC (9 août selon le calendrier d'avant la réforme julienne), Jules César et son allié Antoine battent l'armée de Pompée à Pharsale, en Grèce.

6 juin 1654 : Abdication de Christine de Suède
Le 6 juin 1654, après dix ans de règne personnel, Christine de Suède (28 ans) abdique solennellement à Uppsala au profit de son cousin, Charles X Gustave. C'en est fini de la dynastie des Vasa.

6 juin 1982 : Israël déclenche la guerre du Liban
Après ses victoires sur ses voisins arabes lors des guerres des Six Jours et du Kippour, Israël doit admettre que la résistance palestinienne n'est pas morte, même si elle se manifeste de façon plus diffuse.
Le gouvernement de Menahem Begin croit pouvoir la vaincre en attaquant le 6 juin 1982 le Liban, justement miné par des graves divisions internes liées à l'attitude à adopter face aux combattants palestiniens repliés dans le pays. Baptisée « Paix pour la Galilée », l'invasion se soldera par une victoire amère et une défaite diplomatique, illustrées par l'assassinat du président libanais Béchir Gemayel et les massacres des camps de Sabra et Chatila

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 05:13:27 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




C’est arrivé le 6 juin

848 : sacre de Charles II le Chauve, qui était roi depuis le 11 août 843.

1329 : hommage d'Édouard III d'Angleterre à Philippe VI de France pour la Guyenne.

1523 : élection du roi de Suède Gustav Vasa et fin de l'Union de Kalmar. La fête nationale suédoise commémore ce jour.

1599 : naissance de Diego Vélazquez, peintre espagnol († 6 août 1660).

1710 : mort de Louise de La Vallière, qui fut la maîtresse du roi Louis XIV (° 6 août 1644).

1774 : Louis XVI offre le domaine du Petit Trianon à son épouse Marie-Antoinette.

1799 : naissance d'Alexandre Pouchkine, écrivain russe († 29 janvier 1837).

1813 : mort d'Alexandre-Théodore Brongniart, architecte français (° 15 février 1739).

1861 : mort de Camillo Cavour, homme politique piémontais (° 10 août 1810).

1867 : le tsar de Russie Alexandre II échappe à la tentative d'assassinat de Berezowski, au Bois de Boulogne, à Paris. Cet attentat entraîne une brouille avec la Russie.

1872 : naissance d'Alix de Hesse-Darmstadt (rebaptisé Alexandra Feodorovna), impératrice de Russie, épouse du tsar Nicolas II († 17 juillet 1918).

1882 : le fer à repasser électrique est inventé et breveté par un expert en électronique New-Yorkais, Henry W. Seely.

1887 : naissance de John Styth Pemberton fait inscrire au registre du commerce la marque Coca-Cola.

1903 : naissance d'Aram Khatchatourian, compositeur arménien († 1er mai 1978).

1941 : mort de Louis Chevrolet, pionnier américain de l’automobile (° 25 décembre 1878).

1948 : mort de Louis Lumière, inventeur et cinéaste français (° 5 octobre 1864).

1951 : l'ouverture de la 1re édition du festival de Berlin se fait avec la projection du film Rebecca d'Alfred Hitchcock.

1954 : la première émission officielle en Eurovision est diffusée depuis Montreux en Suisse.

1961 : mort de Carl Gustav Jung, psychologue suisse (° 26 juillet 1875).

1962 : mort d'Yves Klein, peintre français (° 28 avril 1928).

1968 : décès de Robert Francis Kennedy, au lendemain de la tentative d'assassinat dont il a fait l'objet à The Ambassador Hotel à Los Angeles alors qu'il était en campagne dans le cadre des primaires démocrates et venait tout juste de remporter l'état de Californie. Blessé grièvement le 5 juin, il succombe finalement le 6 à 1h44 du matin (UTC-8).

2000 : mort de Frédéric Dard, écrivain français (° 29 juin 1921).

2002 : événement de la Méditerranée orientale : un astéroïde d'environ dix mètres de diamètre s'écrase en pleine mer, entre la Grèce et la Libye. Le choc qui en résulte est estimé à 26 kilotonnes, soit une force plus puissante que celle provoquée par la bombe atomique lâchée sur Nagasaki.

2013 : mort d'Esther Williams, championne de natation et actrice américaine (° 8 août 1921).

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 09:26:13 (2019) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 39,619
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 12 juin




12 juin 1248 : Louis IX part en croisade (Paris).  
Le futur Saint Louis quitte Paris pour le port d’Aigues-Mortes et entame les 6 années qu’il va passer en Égypte et en Terre Sainte. Cette croisade est connue pour la défaite de la Mansourah où il est fait prisonnier par les Mamelouks (1250).  
Libéré, il utilise les 4 années suivantes à mettre en ordre le royaume chrétien d’Orient. Pendant ce temps, la mère de Louis IX assure jusqu’à sa mort la régence du royaume de France.   
 
12 juin 1783 : début de la 3e bataille de Gondelour (Inde).  
Le maréchal de camp Pâtissier de Bussy- Castelnau contient avec ses 5000 hommes l’attaque de l’armée du général James Stuart (18 000 hommes) contre le port de Gondelour. Les renforts par bateaux qu’escompte Stuart seront empêchés par l’un des plus beaux combats navals du Bailli de Suffren le 20 juin. Ce n’est que le 23 juin qu’est connue la signature de la paix (9 février 1783) entre France et Angleterre dans le cadre de la guerre d’indépendance des États-Unis.  
 
12 juin 1795(24 prairial an III) : acte de décès de Louis XVII.   
Rédaction, à l'état civil de Paris, de l’acte de décès de Louis XVII, mort en captivité, le 8 juin, à la prison du Temple où, depuis août 1792, il était enfermé avec ses parents, sa tante et sa sœur aînée Marie-Thérèse.  
L'original de cet acte de décès a disparu dans les incendies de la Commune de 1871, mais l'acte avait été recopié par des archivistes et un exemplaire se trouve aux Archives nationales.  
Né dix ans plus tôt, Louis-Charles de France, fils cadet de Louis XVI et Marie-Antoinette, était devenu l'héritier du trône à la mort de son frère aîné, le 4 juin 1789. Dès 1795, des rumeurs courent : le dauphin, remplacé dans sa geôle par un autre garçon, aurait été libéré du Temple. Les « faux dauphins » commenceront alors à apparaître, réunissant un nombre variable de partisans autour de leurs prétentions.  
Dans les années 2000, l'authentification ADN du cœur de Louis XVII (conservé dans de l’esprit de vin puis séché), met fin aux rumeurs.  
Depuis le 8 juin 2004, l'urne funéraire contenant ce cœur a rejoint la chapelle des Bourbons dans la basilique de Saint-Denis. 
 
12 juin 1798 : Bonaparte prend Malte.  
Dans la plus grande discrétion, Bonaparte, en route vers l’Égypte, aborde Malte avec ses 35 000 hommes (330 navires). En quelques jours, il dote l’île d’institutions républicaines durables.  
 
12 juin 1808 : combat de Cabezon (Espagne).  
Au début du conflit espagnol, le général Lassale écrase une armée hétéroclite de 7000 hommes, en une seule charge de cavalerie appuyée par la division du général Merle. Il entre dans Valladolid le même jour. 
 
12 juin 1916 : la tranchée des baïonnettes (Verdun – ferme de Thiaumont).   
Les fusils de soldats des 3e et 4e compagnies du 137e RI sont retrouvés dépassant d’une tranchée ensevelie sous la terre. On pense tout d’abord à l’effet d’un bombardement ayant enterré vivants les soldats du 137e RI – et c’est cette thèse qui provoque la constitution du monument toujours visible – puis, on admet que cela peut correspondre à une sépulture d’urgence pratiquée par des camarades survivants afin d’éviter les épidémies tout en permettant à la relève de retrouver ultérieurement les restes. 
 
12 juin 1943 : arrestation du général Frère (Royat).  
Prestigieux chef militaire, le général Frère commande la VIIe armée lors de la campagne de 1940 et parvient à se replier en bon ordre sans se faire encercler. Gouverneur militaire de Lyon avant d'être mis en retraite, il dirige l'ORA (Organisation de résistance de l'armée).  Il est arrêté par la Gestapo avec son épouse et sont tous les deux déportés en camp de concentration. Son épouse survit à Ravensbrück mais lui meurt au Struthof (13 juin 1944).  Le général Frère a donné son nom à une promotion de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (1948-1950) et a marqué plus d’une génération de soldats ne serait-ce qu’à travers sa devise : « J’obéis d’amitié ». 
 
12 juin1944 : la première fusée V1 tombe sur Londres.  
La première fusée Vergeltungswaffe 1 (arme de représailles), passée à l’histoire comme V1, est lancée par les Allemands dans la nuit du 12 au 13 juin.  
La V1 est l’ancêtre des missiles de croisière. L’impact de cette arme est surtout psychologique, obligeant les Alliés à détourner des moyens aériens et de DCA pour protéger les ciels britanniques et ouest-européens.  

Certains pilotes de la RAF dont le français libre, Jean Maridor, s’étaient spécialisés dans la chasse au V.1. Ce dernier avait mis au point la technique consistant à faire se crasher le V1 en glissant l’extrémité de son aile sous celle de la bombe volante pour lui donner un coup vertical et fatal. 
             
12 juin 1993 : début de la bataille de Mogadiscio (Somalie).  
À la tête d’un groupement tactique français (dans le cadre de la mission Oryx), le colonel de Saqui de Sannes commence à rétablir la situation dans Mogadiscio où 3 journalistes internationaux sont tués et viennent s’ajouter aux 24 soldats pakistanais tombés dans une embuscade tendue par les hommes du général Aydid quelques jours plus tôt (5 juin).  Saqui de Sannes maîtrise la situation en ne déplorant que 3 blessés parmi ses hommes.  En octobre, soit 5 mois plus tard, au même endroit et dans les mêmes conditions, le général américain Garrison, commandant la Task force Rangers déplorera 20 morts et 80 blessés.  
Dans les deux cas, le bilan adverse est inconnu mais supposé important.  Pour poursuivre la comparaison des méthodes française et américaine, lire l’article du colonel Goya, Mogadiscio 1993 – l’Oryx et le faucon noir, sur le blog La voie de l’épée
 
12 juin 1998 : disparition en mer d’Eric Tabarly (Mer d’Irlande).  
Dans la nuit du 12 au 13 juin, Tabarly tombe à la mer.  
Tabarly fut officier marinier pilote de l’aéronautique navale pendant 6 ans (dont 2 en Indochine pendant la guerre) puis officier de marine (ancien de l’École des officiers de marine, et donc de l’École navale), et, en tant que tel breveté fusilier marin et certifié commando.  Il a commandé un engin de débarquement d’infanterie et de chars (EDIC).  Il a quitté la marine avec le grade de capitaine de frégate, atteint par la limite d’âge, et fut promu capitaine de vaisseau au titre de la réserve. 
 
12 juin 1999 : entrée de la KFOR au Kosovo.  
La brigade du général Cuche pénètre au Kosovo depuis la Macédoine (Kumanovo) en application de la résolution 1244 de l'ONU.





                                 https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Maridor
                             

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 09:32:18 (2019) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 39,619
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 12 juin



      Quartidi 24 prairial _ Caille-lait




12 juin 1726 : Le duc de Bourbon est disgracié. Louis XV fait de celui qui fut, des années plus tôt, son précepteur et qui a soixante-seize ans, le cardinal André Hercule de Fleury, son Premier ministre

12 juin 1901 : Becquerel présente ses travaux sur le radium.

12 juin 1936 : Institution de la semaine de 40 heures.

12 juin 1959 : BB devient Mme Charrier.

12 juin 1964 : Afrique du Sud : condamnation à perpétuité de Nelson Mandela, ancien vice-président de l'African National Congress.

12 juin 1969 : Aux 24 heures du Mans, victoire de l'équipage Jacky Ickx-Olivier sur Ford.

12 juin 1973 : Début de l'affaire Lip : les administrateurs sont séquestrés et les locaux occupés.

12 juin 1975 : La Grèce présente officiellement sa demande d'adhésion aux Communautés européennes.

12 juin 1985 : Signature de l'acte d'adhésion de l'Espagne et du Portugal.

12 juin 1986 : L'état d'urgence est instauré sur l'ensemble du territoire de l'Afrique du Sud. Il est totalement levé le 18 octobre 1990.





                        

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 11:17:25 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




Ephéméride du 7 juin

1226 : Antoine de Padoue est nommé Custode du Limousin
Le 7 juin 1226, Antoine est nommé Custode du Limousin, c'est-à-dire supérieur des couvents des frères mineurs de cette région, au chapitre provincial d'Arles.
Il fonde en août 1226 le couvent de Brive, puis part pour Limoges, où il prononcera son premier sermon le 2 novembre suivant.
C'est à Brive-la-Gaillarde qu'il retrouve miraculeusement un manuscrit dérobé, aventure qui lui vaudra sa « spécialité » de saint à qui l'on s'adresse pour retrouver des objets perdus.

1520 : Entrevue du Camp du Drap d'Or
François premier rencontre Henri VIII, le roi d'Angleterre, au camp du Drap d'Or, près de Guines, dans les Flandres.
Ce nom - du Drap d'Or - fut donné à cette entrevue à cause du faste que les deux rois de France et d'Angleterre y déployèrent. Il s'agissait pour François 1er de gagner l'alliance du roi d'Angleterre et de déjouer les intrigues de Charles Quint, dont les possessions encerclaient dangereusement la France. Sur le coup, François Premier sembla arriver à ses fin, mais le cardinal Thomas Wolsey, ministre du roi d'Angleterre, probablement acheté par Charles Quint, fit échouer cette alliance.

1596 : Jean Bodin rédige son testament
On dispose de très peu de dates sur la vie de Jean Bodin.
On sait, par contre, avec certitude qu'il est mort dans sa soixante-septième année, grâce à la rédaction de son testament...
On cite souvent son célèbre aphorisme "Il n'est de richesse que d'hommes", mais la pensée de cet érudit, contemporain de Montaigne et de Nostradamus, grand philosophe politique, et partisan convaincu de l'autorité royale, est essentiellement précisée dans ses "Six livres de la République"

1654 : Sacre de Louis XIV

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 11:21:41 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




C’est arrivé un 7 juin

le 7 juin 1494 : Traité de Tordesillas.
Ce traité est signé entre l'Espagne et le Portugal, pour se partager le Nouveau Monde et la délimitation de leurs futures possessions coloniales. L'année précédente, la bulle Inter caetera du pape Alexandre VI a déjà partagé le globe en deux (Voir la chronique du 4 mai. Le traité de Tordesillas repousse vers l'ouest cette ligne de démarcation qui passe maintenant à 2 000 kilomètres à l'ouest des îles du Cap-Vert. Toutes les terres nouvellement découvertes à l'est de cette ligne appartiendront au Portugal, l'Espagne ayant les terres situées à l'ouest. La France et l'Angleterre n'acceptent évidemment pas ce partage.

le 7 juin 1546 : les rois François Ier et Henry VIII d'Angleterre signent un traité de paix à Adres.
Par ce traité l'Angleterre, qui l'occupe depuis 1542, est censée restituer Boulogne-sur-Mer à la France, dans un délai de 8 ans contre la somme de 800 000 écus d'or. En 1550, Edouard VI remet la place contre 400 000 écus d'or seulement.

le 7 juin 1660 : Apparitions de saint Joseph à Cotignac.
Le 7 juin 1660, vers treize heures, Gaspard Ricard, un jeune berger de 22 ans, garde son troupeau sur le mont Bessillon. La chaleur l'accable et il a soif quand soudain, il aperçoit « un homme à ses côtés » qui lui désigne un lourd rocher en lui disant: « Je suis Joseph, enlève-le et tu boiras ».
Devant la surprise et l'hésitation du jeune berger, l'apparition réitère son conseil. Gaspard soulève alors sans peine le rocher et découvre une source. Il boit alors à satiété et court porter la nouvelle au village. En un lieu que tous savent dépourvu de source, coule désormais une eau fraîche. Ainsi Cotignac mérite bien d'être appelé le village de la Sainte Famille !

le 7 juin 1670 : Louis XIV ordonne la destruction des fortifications et des remparts de Paris, dans le but de transformer la capitale en ville ouverte.

le 7 juin 1680 : fondation des Frères des écoles chrétiennes.

le 7 juin 1863 : les Français font leur entrée à Mexico que Juarez a évacué sans combat.

le 7 juin 1929 : le Vatican devient un État souverain.

le 7 juin 1929 : la France et l'Allemagne signent le plan Young.
Ce plan réduit les réparations de guerre de 70% (38 milliards de reichsmarks payables en 59 annuités jusqu'en 1988). Il n'est jamais réellement exécuté et l'Allemagne ne paiera pas sa dette de guerre.

le 7 juin 1936 : les accords de Matignon sont signés.
Dans la nuit du 7 au 8 juin, à l'hôtel Matignon à Paris, sont signés des accords qui prévoient la généralisation des conventions collectives, la création des délégués du personnel et une augmentation de 12% des salaires. Mais on retiendra surtout l'instauration de la semaine de 40 heures et l'octroi de 15 jours de congés payés.

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 11:22:57 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




ça s'est passé un 7 juin

7 juin 1788 : Journée des tuiles à Grenoble
Le 7 juin 1788, les habitants de Grenoble, dans les Alpes, défient les troupes du roi. Juchés sur les toits de leurs maisons, ils jettent des tuiles du toit de leurs maisons sur les soldats qui avaient reçu l'ordre de disperser les parlementaires de la province.

7 juin 1905 : La Norvège devient indépendante
Le 7 juin 1905, la Norvège devient indépendante. Le pays avait été rattaché à la Suède en 1814, sur une décision du Congrès de Vienne, malgré une première proclamation d'indépendance.

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Wed 12 Jun - 11:38:08 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 43,789
Localisation: Au pays des cigales




C’est arrivé le 7 juin

1002 : Henri II est élu roi de Germanie contre son cousin Othon de Carinthie.

1099 : début du siège de Jérusalem lors de la première croisade.

1778 : naissance de George Brummell, pionnier du dandysme britannique († 30 mars 1840).

1848 : naissance de Paul Gauguin, peintre français († 8 mai 1903)

1892 : Homer Plessy monte dans une voiture réservée aux Blancs. Cela conduira à la décision Plessy v. Ferguson.

1902 : naissance de Georges Van Parys, compositeur français de musique légère († 29 janvier 1971).

1916 : chute du Fort de Vaux.

1917 : Melvin Jones crée le Lions Clubs.

1917 : naissance de Dean Martin, acteur et chanteur américain († 25 décembre 1995).

1920 : naissance de Georges Marchais, homme politique français, secrétaire général du Parti communiste français de 1972 à 1994 et député de 1973 à 1997 († 16 novembre 1997).

1928 : naissance de James Ivory, réalisateur américain.

1937 : mort de Jean Harlow, actrice américaine (° 3 mars 1911).

1948 : Edvard Benes démissionne après le Coup de Prague, la Tchécoslovaquie devient un État communiste.

1954 : mort d'Alan Turing, mathématicien britannique (° 23 juin 1912).

1963 : naissance de Roberto Alagna, artiste lyrique français.

1967 : guerre des Six Jours : les troupes israéliennes prennent le contrôle de Jérusalem, le cessez-le-feu israélo-jordanien prend effet le soir.

1968 : ouverture du Legoland Billund.

1991 : première grande explosion du Pinatubo.

1991 : mort d'Antoine Blondin, écrivain français (° 11 avril 1922).

1998 : mort de Thomas Narcejac (Pierre Ayraud, dit), auteur français de romans policiers (° 3 juillet 1908).

2015 : mort de Christopher Lee, acteur britannique (° 27 mai 1922).

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Thu 13 Jun - 18:35:49 (2019) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 39,619
Localisation: Paris




*
_  Ephéméride du 13 juin




13 juin 323 (avant Jésus Christ) : mort d'Alexandre le Grand (Babylone – actuel Irak). 
À 33 ans, le plus grand conquérant de tous les temps, est emporté par la malaria. En dix ans, il bâtit un empire allant de la Grèce à l'Inde en passant par l'Égypte et l’Afghanistan. Avec ses 30 000 fantassins et 5000 cavaliers, il a dominé un bref instant dans l'Histoire, la presque totalité du monde connu. Il est resté pour la postérité comme le modèle du stratège et de l'explorateur dont tous les conquérants se revendiqueront par la suite. Convaincu d'être le descendant des mythiques Zeus (par son père) et Achille (par sa mère), il est impitoyable et impulsif, n’hésitant pas à faire exécuter ses meilleurs amis. Cependant, élève d'Aristote et admirateur de Diogène, il veut aussi helléniser l'Orient et repousser les limites connues du monde d’alors. Arrivé aux portes de l’Inde, il renonce à la poursuite de son exploration en constatant la fatigue de son armée. Les seuls à avoir rééditer cet exploit dans la conquête sont les Mongols du clan de Gengis Khan. 
 
13 juin 1862 : bataille du Cerro del Borrego (Mexique). 
Le capitaine Détrie à la tête d’une compagnie du 99e régiment d’infanterie de ligne, détecte l’approche d’une brigade mexicaine (2 000 hommes) sur la hauteur dominant la ville d’Orizaba où les troupes françaises se sont repliées après la défaite de Puebla. Il stoppe net leur avance par des assauts successifs puis les met en fuite dès l’arrivée d’une compagnie de renforts. Détrie est nommé chef d’escadron le lendemain. Il terminera général de division et sera fêté comme l’un des héros du Second empire.
 
13 juin 1917 : débarquement de Pershing et Patton (Boulogne-sur-Mer).
177 Américains, dont le général John Pershing, commandant en chef du corps expéditionnaire, et le lieutenant-colonel Patton, débarquent dans le port de Boulogne dans la liesse populaire. Le colonel Jacques Aldebert de Chambrun, descendant direct de La Fayette, les accueille à la descente du bateau.
Arrivés le soir même à Paris, ils reçoivent un accueil indescriptible, toute la capitale se pressant sur le parcours du cortège qui se dirige vers la place de la Concorde. En guise de salut, le général Pershing se montre au balcon de l’hôtel Crillon et la foule consent finalement à se disperser.
 
13 juin 1939 : proclamation du blocus des concessions française et britannique de Tianjin par le Japon (Chine du Nord). 
Le gouvernement chinois collaborationniste et les forces armées japonaises reprochent à la France et à la Grande-Bretagne de donner refuge aux guérilleros chinois, de maintenir leur neutralité, de refuser de donner valeur légale à la nouvelle monnaie « fédérale » chinoise et de ne pas permettre la sortie des stocks d'argent. Les Français et les Britanniques opposent au blocus une résistance passive, jusqu'à la capitulation des autorités de la concession britannique le 11 août. Cette capitulation ouvre la voie à une collaboration franco-japonaise négociée à Tôkyô en juillet 1940 avec les nouvelles autorités pétainistes de la concession française.
 
13 juin 1944 : fin de la bataille de Bloody Gulch (Normandie).

La Easy compagny de la 101e Airborne Division livre un combat au corps à corps contre des éléments de la 17e Panzergrenadier Division ainsi que des parachutistes allemands dans le manoir de Donville. La bâtisse devenue poste de commandement avancé est prise avec 12 tonnes de matériel divers. Le film puis la série « band of Brothers » retracent durant quelques minutes ces combats.




        

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Chroniques culturelles 2019
PostPosted: Today at 03:57:47 (2019)
Contenu Sponsorisé





Chroniques culturelles 2019
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Le Salon courtois
All times are GMT + 2 Hours  
Page 47 of 65  
Goto page: <  1, 2, 346, 47, 4863, 64, 65  >
  
  
 Post new topic  Reply to topic  

Portal | Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database