Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Viva Polska
Log in Register Vous avez de nouveaux messages " href="privmsg.php?folder=inbox" class="mainmenu" onmouseover="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files2/b/t/btn_pm_on-36d66.gif'); return true;" onmouseout="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files9/b/t/btn_pm-36de9.gif'); return true;">Log in to check your private messages FAQ Memberlist Search Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Actualité politique » Viva Polska
Post new topic  Reply to topic Previous topic :: Next topic 
Viva Polska
PostPosted: Sun 20 Jan - 12:24:01 (2019) Reply with quote
Saint-Louis
Membre (modérateur du tchat)

Offline
Joined: 21 Nov 2008
Posts: 2,102
Localisation: South




L’assassinat du maire libéral pro-LGBT de Gdańsk Paweł Adamowicz, attaqué à l’arme blanche, le dimanche 13 janvier, sur la scène d’un concert caritatif, et décédé le lendemain des suites de ses blessures, serait, à en croire les libéraux et la gauche, la conséquence directe d’un climat de haine que le PiS ferait régner en Pologne depuis maintenant trois ans. C’est le message colporté sur les bords de la Vistule par des médias et des personnalités hostiles aux gouvernements du parti conservateur Droit et Justice et également ailleurs en Europe par l’AFPReuters et différents médias marqués à gauche.
À Varsovie, le maire libéral fraîchement élu, lui aussi favorable à l’endoctrinement LGBT, a tout de suite décidé d’organiser dans les écoles de la ville des cours pour apprendre aux enfants à rejeter les « discours de haine », en confiant ces ateliers à une organisation gauchiste qui se concentrera sur les thèmes chers à leur camp politique : homophobie, romophobie, capacitisme (préjugés contre les handicapés), classisme (préjugés de classes), etc. Rien, en revanche, sur la cathophobie, car les propos pouvant blesser les catholiques relèvent de la liberté d’expression. Il y aurait pourtant des choses à dire, même en Pologne, après la sortie récente d’un film qui a bénéficié d’un énorme rabattage médiatique, Kler (« Le Clergé »), et qui met en scène trois prêtres et un évêque réunissant à eux seuls tous les défauts et tous les vices possibles : pédophilie et autres déviances sexuelles, mépris pour la loi, corruption, hypocrisie, fascisme, vulgarité, alcoolisme et brutalité.
Seul geste en faveur des catholiques pratiquants en cette semaine de lutte contre le « climat de haine », la pièce de théâtre La Malédiction, du metteur en scène croate Oliver Frljić, jouée depuis bientôt deux ans au Teatr Powszechny de Varsovie, s’est vue provisoirement amputée de sa scène finale dans laquelle une actrice simulait une collecte d’argent auprès des spectateurs pour faire tuer Jarosław Kaczyński, le leader du PiS, en expliquant que c’est pour l’avenir du pays. En revanche, la scène où l’on peut voir une actrice qui se frotte les parties génitales avec une croix en bois et avec un drapeau du Vatican en émettant des sons imitant des gémissements de chien, la scène de simulation de sexe oral par la même actrice sur une figure grandeur nature de saint Jean-Paul II équipée d’un godemiché en guise de pénis, sur fond d’homélie du pape polonais, avant que cette figure ne soit accrochée à une potence et qu’on lui mette au cou une pancarte avec l’inscription « défenseur de la pédophilie », ainsi que la scène où les acteurs portant soutane crient en gémissant « Poooologne » tout en imitant un mouvement de copulation, continuent toutes d’être jouées. Le maire libéral de Varsovie n’a aucunement l’intention de lutter contre ces discours de haine-là relayés par les institutions publiques gérées par les libéraux. Les libéraux n’ont pas, non plus, l’intention d’engager une réflexion sur la radicalisation de leur propre discours contre la droite conservatrice.
Ceux qui accusent le PiS de faire régner un climat de haine depuis trois ans omettent, par ailleurs, de rappeler l’assassinat politique d’un assistant parlementaire du PiS à Łódź, en 2010, par un homme qui disait haïr Kaczyński et le PiS et que la Justice a reconnu comme étant responsable de ses actes au moment des faits alors que, dans le cas présent, on a affaire à un assassin qui était soigné pour sa schizophrénie paranoïde et dont on ne sait pas encore avec certitude ce qui l’a poussé à commettre son crime. Ils omettent encore de rappeler qu’en Allemagne, il y a aussi eu une tentative de meurtre politique contre la personne d’un député de l’AfD, Frank Magnitz, le 7 janvier dernier, et que si climat de haine politique il y a, il n’est pas forcément pire en Pologne que dans d’autres pays d’Europe.

_________________
Le beau est la splendeur du vrai

Publicité
PostPosted: Sun 20 Jan - 12:24:01 (2019)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Viva Polska
PostPosted: Fri 21 Jun - 19:53:15 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 44,055
Localisation: Au pays des cigales




Quote:
Pologne : une parade gay bloquée par les contre-manifestants à Czestochowa



De notre correspondant permanent à Varsovie. – Czestochowa, avec son sanctuaire de Jasna Góra abritant l’icône miraculeuse de la Vierge noire, est la capitale spirituelle de la Pologne. Pour la deuxième année consécutive, les milieux LGBT avaient décidé d’y organiser une parade homosexuelle au pied du sanctuaire. Cette fois encore, la mairie – de gauche – a choisi d’autoriser cette provocation dont la date avait été choisie pour coïncider avec un pèlerinage d’enfants de toute la Pologne, organisé par la radio catholique Radio Maryja. L’année dernière, le lobby LGBT avait choisi la date du pèlerinage des familles organisé par la même radio, honnie des milieux gaucho-libertaires qui lui reprochent son conservatisme sociétal. Si les protestations des conseillers municipaux du parti Droit et justice (PiS, le parti au pouvoir au niveau national) n’y ont rien fait, pour la deuxième année de suite les contre-manifestants nationalistes, auxquels se sont joints d’autres plus proches du PiS chrétien-démocrate ou tout simplement catholiques ou hostiles à ce type de provocations, sont parvenus sans grande difficulté à bloquer la marche LGBT qui comptait au maximum quelque 200 ou 300 manifestants. Les militants homosexualistes ont donc été maintenus à bonne distance du sanctuaire et les enfants venus en pèlerinage n’ont pas été troublés.

La police séparait les deux groupes, tandis que certains parmi les militants homosexualistes s’adonnaient à leurs profanations habituelles en paradant, déguisé en prêtre franciscain avec une passoire sur la tête pour l’un, ou en religieuse avec un soutien-gorge sur le front pour l’autre. Ce dernier, un barbu, affirmait appartenir à « l’ordre des sœurs de la perpétuelle indulgence », un mouvement LGBT créé il y a quarante ans à San Francisco pour parodier les religieuses catholiques. On a pu voir aussi, comme avant, à la marche « des égalités » de Varsovie où les LGBT avaient organisé une parodie de messe catholique le 8 juin dernier, des copies de l’icône de la Vierge noire de Czestochowa sur lesquelles Marie et Jésus arboraient une auréole repeinte aux six couleurs de l’arc-en-ciel LGBT. On notera, dans le cas de la manifestation anticatholique de Varsovie (plus importante et plus médiatique que celle de Czestochowa), qu’elle était officiellement soutenue par les grandes multinationales (Coca-Cola, Google, Microsoft, Johnson & Johnson, Procter & Gamble, IBM, Nielsen, Universal et sa marque de glaces Ben&Jerry’s, Citibank, JPMorgan, etc.) et aussi par la banque française BNP Paribas. Si ces compagnies prétendent que leurs personnels s’engagent volontiers en faveur de « la diversité » et de « l’égalité », on peut supposer qu’il ne vaut mieux pas y exprimer des opinions divergentes dans ce domaine si l’on veut y faire carrière. La marche de Varsovie, avec ses profanations anticatholiques, qui faisait suite à la parodie de procession du Saint-Sacrement à la « marche des égalités » de cette année à Gdansk, était également soutenue par plusieurs ambassades occidentales dont, bien entendu, l’ambassade de France.

A propos de la parade gay qui devait conduire au sanctuaire de Jasna Góra le 16 juin, Mgr Waclaw Depo, archevêque de Czestochowa, a estimé dans le journal catholique Nasz Dziennik qu’il s’agissait de « la confrontation de ceux qui ont rejeté Dieu avec la civilisation chrétienne », et que « nous n’accepterons pas les profanations, les moqueries contre Dieu, nous n’accepterons pas cette haine sociale que veulent semer ceux qui sont non seulement les ennemis de l’Eglise mais aussi les ennemis de la Pologne ».

Olivier Bault



Source : Présent

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Viva Polska
PostPosted: Sat 13 Jul - 12:53:25 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 44,055
Localisation: Au pays des cigales




Quote:
Bravo aux Polonais qui résistent au totalitarisme LGBT

Une trentaine d’entités territoriales polonaises : villages, communes ou une assemblée régionale, se sont déclarées «libres de l’idéologie LGBT».

Il s’agit d’une réaction directe à l’adoption en février d’une déclaration en faveur de la communauté LGBT adoptée par la mairie de Varsovie.

Dans une déclaration intitulée «Le district de Swidnik libre de l’idéologie LGBT», les conseillers dénoncent une «guerre idéologique» déclenchée par des

«radicaux qui tendent vers une révolution culturelle en Pologne en attaquant la liberté de la parole, l’ingénuité des enfants, l’autorité de la famille et de l’école».

Le préfet de Lublin a remis récemment des décorations aux responsables locaux qui se sont opposés à «l’idéologie LGBT qui attaque la famille, la nation et l’État polonais».

Les évêques polonais ont dénoncé «l’endoctrinement LGBT» exercé par IKEA à l’encontre d’un salarié limogé qui, des extraits de la Bible à l’appui, s’y était opposé.

Dans une décision récente, le Tribunal constitutionnel polonais a donné raison à un imprimeur qui, au nom de la «liberté de conscience», a refusé la commande d’une organisation LGBT.



Source : le Salon beige

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Viva Polska
PostPosted: Today at 12:52:34 (2019)
Contenu Sponsorisé





Viva Polska
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Actualité politique
All times are GMT + 2 Hours  
Page 1 of 1  

  
  
 Post new topic  Reply to topic  

Portal | Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation