Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Edith Scob, s'en va...
Log in Register Vous avez de nouveaux messages " href="privmsg.php?folder=inbox" class="mainmenu" onmouseover="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files2/b/t/btn_pm_on-36d66.gif'); return true;" onmouseout="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files9/b/t/btn_pm-36de9.gif'); return true;">Log in to check your private messages FAQ Memberlist Search Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Les neuf muses...(chant, poésie, théâtre, arts) » Edith Scob, s'en va...
Post new topic  Reply to topic Previous topic :: Next topic 
Edith Scob, s'en va...
PostPosted: Sat 29 Jun - 20:09:41 (2019) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 40,270
Localisation: Paris




*

_ Edith Scob, révélée par « Les Yeux sans visage », est morte.


  L’actrice, fascinante dans le film d’épouvante de Georges Franju, a montré ensuite sa face solaire, au cinéma comme au théâtre.



                         

                              L’actrice Edith Scob au Festival de Cannes, en mai 2012. LOIC VENANCE / AFP


C’est aux premiers jours de l’été, mercredi 26 juin, que la comédienne Edith Scob s’est éteinte à Paris, à l’âge de 81 ans, nous renvoyant à L’Heure d’été (2008), d’Olivier Assayas, film crépusculaire qui lui offrit l’un de ses plus beaux rôles, celui d’une matriarche se préparant à transmettre son héritage. L’actrice, pour qui le vieillissement ne fut pas une punition mais une certaine libération sur le plateau, nous lègue de riches heures de cinéma et de théâtre qu’il serait injuste de réduire aux premiers rôles d’héroïne masochiste devant la caméra de Georges Franju. Ceux-ci ont par ailleurs révélé sa présence et son regard, du bleu intense qu’avant Edith Scob on croyait réservé aux poupées.
Née à Paris, le 21 octobre 1937, d’un père d’origine russe, architecte, et d’une mère à la rigueur protestante, Edith Vladimirovna Scobeltzine a vite rompu avec les traditions familiales en s’inscrivant à des cours de théâtre parallèlement à ses études de lettres à la Sorbonne. A 20 ans, elle adhère au Parti communiste français. C’est à cette époque qu’elle fait des essais pour La Tête contre les murs (1959), de Georges Franju (1912-1987), et incarne une jeune femme enfermée dans un asile. C’est le deuxième film – d’épouvante – de Franju, Les Yeux sans visage (1960), qui la fait connaître au grand public. Inspirante pour celui qui voulait imprimer sur la pellicule sa poésie de l’effroi, Edith Scob tourna dans six films de Franju.


                         https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2019/06/27/edith-scob-revelee-p…



                         https://fr.wikipedia.org/wiki/Édith_Scob
                        
   


                        

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Publicité
PostPosted: Sat 29 Jun - 20:09:41 (2019)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Edith Scob, s'en va...
PostPosted: Sun 30 Jun - 15:45:00 (2019) Reply with quote
Granada
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 25,035
Localisation: Paris




RIP !

Je m'en souviens surtout dans l'excellent feuilleton "La Poupée sanglante" où elle jouait la Marquise de Coulteray

Edith Scob, s'en va...
PostPosted: Sun 30 Jun - 18:43:35 (2019) Reply with quote
possum
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 30 Jul 2007
Posts: 25,632
Localisation: Dans le Sud, bien sûr !




La camarade stal, traître à la cause familiale, a rejoint le "paradis" des socialistes, où elle cuit à petit feu ! 



C'était une fameuse spécialiste du théâtre "faites culturel, faites chiant", et des pièces pour la "Maison du Peuple et du Camarade Berthold Brecht réunis"  de Potsdam.


Bien assortie à son mari... https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Aperghis

_________________
La rue appartient à celui qui y descend...

Edith Scob, s'en va...
PostPosted: Mon 1 Jul - 19:36:05 (2019) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 44,592
Localisation: Au pays des cigales




RIP

J'aime bien les éloges funèbres à la sauce Possum quand il s'agit de nos amis rouges...

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Edith Scob, s'en va...
PostPosted: Today at 14:09:25 (2019)
Contenu Sponsorisé





Edith Scob, s'en va...
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Les neuf muses...(chant, poésie, théâtre, arts)
All times are GMT + 2 Hours  
Page 1 of 1  

  
  
 Post new topic  Reply to topic  

Portal | Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database