Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Bioéthique et thèmes connexes
Log in Register Vous avez de nouveaux messages " href="privmsg.php?folder=inbox" class="mainmenu" onmouseover="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files2/b/t/btn_pm_on-36d66.gif'); return true;" onmouseout="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files9/b/t/btn_pm-36de9.gif'); return true;">Log in to check your private messages FAQ Memberlist Search Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Actualité politique » Bioéthique et thèmes connexes
Post new topic  Reply to topic Previous topic :: Next topic 
Bioéthique et thèmes connexes
PostPosted: Tue 5 Feb - 20:52:09 (2013) Reply with quote
Guinevere
Fou du Roi
Fou du Roi

Offline
Joined: 27 Jul 2007
Posts: 11,912
Localisation: Aux limites et aux franges




Comme toutes les questions sont discutées en rafale, pour ne pas engorger le post-it réservé à la mobilisation, j'ouvre ce nouveau fil sur la bioéthique.

Et d'abord un article fort :

http://piqurederappel.fr/2013/02/03/aidera-t-on-a-faire-un-bebe-pour-regler…

Extrait :
 
Quote:
L‘examen du texte de loi sur le mariage pour tous a commencé voici quelques jours à l’Assemblée nationale. La question de l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes, censée être examinée  fin mars, vient de revenir sur le devant de la scène avec les dernières déclarations de Jean-Marc Ayrault. Celui-ci a annoncé le 3 février que ce sujet délicat serait peut-être examiné plus tard afin de donner plus de temps au comité consultatif national d’éthique (CCNE) pour se saisir de la question. Hasard du calendrier, le forum européen de bioéthique, qui avait lieu du 28 janvier au 2 février à Strasbourg, a consacré sa troisième édition au « corps humain en pièces détachées » et à une réflexion sur la marchandisation du corps humain, qu’il s’agisse d’organes, de cellules, etc…


Ce thème pourrait constituer matière à réflexion pour les parlementaires et le gouvernement : un des risques majeurs de l’élargissement de la PMA est en effet de créer un nouveau « business »  du corps humain. Et comme d’habitude, ce sont les pauvres qui payeront la facture. C’est ce qui se passe déjà en Espagne. C’est en tous cas ce risque qui m’amène à me prononcer contre l’ouverture de la PMA, même si je suis favorable au mariage gay et à l’adoption par les couples homosexuels.


Le premier risque de marchandisation du corps est connu et souvent avancé par les opposants à l’ouverture de la PMA : si on ouvre la procréation assistée aux femmes, il serait logique dans un souci d’équité de l’autoriser aussi aux hommes et donc de légaliser la gestation pour autrui, à savoir la « location du ventre » d’une femme. Or ces mères porteuses qui acceptent contre rétribution de porter le bébé d’un autre couple sont la plupart du temps issues d’un milieu moins favorisé que le couple bénéficiaire.


Mais l’ouverture de la PMA pourrait déboucher  sur un « business du vivant » beaucoup plus vite que cela, par le biais de  la vente de sperme et d’ovules de personnes pauvres. Actuellement la France manque de donneurs de sperme et d’ovules. Le délai d’attente pour bénéficier d’un don est déjà extrêmement long (deux ou trois ans pour les dons d’ovule), au point qu’on conseille aux couples voulant accélérer la procédure d’arriver avec un donneur, procédé déjà très limite sur le plan éthique. Il  est probable que l’arrivée de ces nouveaux couples augmente encore le délai d’attente.


Le risque est qu’on en arrive comme l’Angleterre ou l’Espagne (ne parlons même pas des Etats-Unis)  à proposer des incitations financières aux personnes acceptant de fournir leurs cellules. Afin de pallier le manque de donneurs en Grande-Bretagne, le Nuffield Council on Bioethics, la plus haute instance d’éthique du pays, s’est prononcé en 2011 dans son rapport Le corps humain : don pour la médecine et pour la recherche, pour une indemnisation des donneurs de sperme et d’ovules. Elle propose même que les femmes fournissant des gamètes pour la recherche soient payées. Le problème est qu’à partir d’un certain montant de dédommagement, on ne peut plus parler d’indemnisation mais de rémunération déguisée. Or, le pays a décidé en 2012 de tripler les dédommagements fournis, passant de 250 à 750 livres (900€) afin de remédier à l’insuffisance toujours criante des dons. (Il est d’ailleurs aussi question de repousser de 10 à 40 le nombre maximum d’enfants pouvant naître d’une seule personne). Certains se sont déjà inquiétés du risque d’inciter les plus démunis à troquer leurs gamètes en dehors de toute motivation altruiste, uniquement pour gagner de l’argent.


Le risque est déjà devenu réalité en Espagne. Dans ce pays en pleine crise financière, ce sont désormais les pauvres qui fournissent des cellules. Pour régler leur loyer. Il faut dire que les « dons » sont indemnisés à hauteur de 1000 € pour un ovule et jusqu’à 50 € pour un don de sperme. Tentant dans un pays où 1000 €/mois est considéré comme un bon salaire pour un jeune diplômé et où la moitié des personnes de moins de trente ans sont au chômage ! Maria Casado, directrice de l’observatoire du droit et de la bioéthique de l’université de Barcelone, remarque d’ailleurs* : « Il fut un temps où cet argent n’aurait pas suffi à acheter le bon vouloir des gens, mais dans ces périodes d’extrême nécessité, tout est différent ».


Avant 2009, les donneurs étaient surtout des étudiants (les cliniques allaient draguer les jeunes, déposant des tracts dans les universités). Aujourd’hui, affirme Josep Barrado, porte-parole de la Clinique Fertilab de Barcelone,  80 à 90% des donneurs et 60 à 70% des donneuses sont des adultes au chômage. Depuis 2009, le nombre de donneurs a augmenté de 20 à 30%. Des femmes, âgées d’entre vingt-cinq et trente ans ont dû vendre leurs ovules pour rembourser le crédit de leur maison. Ce business alimente d’ailleurs les cliniques espagnoles, qui fournissent 75% des donations d’ovules en Europe.



L'article continue sur le blog. D'autant plus intéressant que l'auteur n'est pas de notre bord sur le mariage homo.

_________________
Il vous naît un oiseau dans la force de l’âge,
En plein vol, et cachant votre histoire en son cœur
Puisqu’il n’a que son cri d’oiseau pour la montrer.
(Jules Supervielle)
Visit poster’s website

Publicité
PostPosted: Tue 5 Feb - 20:52:09 (2013)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Bioéthique et thèmes connexes
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Actualité politique
All times are GMT + 2 Hours  
Page 1 of 1  

  
  
 Post new topic  Reply to topic  

Portal | Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database