Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: Hyperboréa " Soleil invaincu "!
Log in Register Vous avez de nouveaux messages " href="privmsg.php?folder=inbox" class="mainmenu" onmouseover="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files2/b/t/btn_pm_on-36d66.gif'); return true;" onmouseout="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files9/b/t/btn_pm-36de9.gif'); return true;">Log in to check your private messages FAQ Memberlist Search Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Le Salon courtois » Hyperboréa " Soleil invaincu "! Goto page: 1, 2, 313, 14, 15  >
Post new topic  Reply to topic Previous topic :: Next topic 
Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Wed 29 Apr - 18:50:53 (2015) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 43,937
Localisation: Paris




*
_ SYMBOLISME DE L’HIRONDELLE… PRINTEMPS, SANTÉ ET AMOUR RENOUVELÉ…


            


L’hirondelle est le messager du printemps, il est l’oiseau qui anonce la nouvelle saison et marque par là le symbole de l’éternel retour cyclique. Dans de nombreuses traditions païennes, on associait à l’hirondelle des rites de fécondité et fertilité. Plusieurs légendes rapportent la fécondation merveilleuse de jeunes filles par l’ingestion d’oeufs d’hirondelles. Dans la tradition celtique d’Irlande, l’hirondelle est représentée par le nom de Fand, l’épouse du Dieu de la mer Manannan. Tombée amoureuse du héros solaire Cúchulainn, elle l’invite dans l’autre monde où il passe un mois auprès d’elle. Puis, Cúchulainn retourne auprès de sa femme Emer. C’est alors qu’emplie de mélancolie, Fand revient vers son mari, le Dieu de la mer qui était venu la chercher. Ce passage mythique de la tradition celtique est marqué par l’amour, ce qui coïncide parfaitement avec le symbolisme du printemps. L’hirondelle doit en partie son rôle important au fait qu’elle ne se pose jamais sur la terre, ce qui fait d’elle une créature exempte de toute souillure. Cette idée se retrouve dans la tradition celtique d’Irlande où l’un des trois fils de Nechtan Scene du nom de Fandle est tué par Cúchulainn. Ce Fandle était connu pour son extrême légèreté et pour son aptitude à combattre au-dessus de l’eau.

Dans le symbolisme païen, l’hirondelle est un véritable véhicule dans le mécanisme cyclique de la fécondation de la terre. Cet oiseau est ainsi lié à l’aspect céleste qui vient s’unir à la terre afin de générer son renouvellement. Il était recommandé qu’on ne dérange point l’hirondelle, et encore moins qu’on la tue. Avoir dans sa maison un nid d’hirondelle était considéré comme un puissant signe de chance pour la saison à venir.

En Suisse il était commun de penser que l’hirondelle protège une telle maison contre la foudre et le feu. Dans la Grèce antique, on faisait des cadeaux à celui qui apportait le premier la nouvelle du retour des hirondelles. Dans la Rome païenne, on croyait qu’à la vue de la première hirondelle, on était protégé contre les douleurs des yeux ou des dents. Ici aussi, il était interdit de la chasser. La tradition germanique a également conservé le souvenir de cette importance liée à l’hirondelle, où là aussi la vision de la première hirondelle était un signe de grande chance. Dans la région allemande d’Oldenburg, on disait qu’à la vue de la première hirondelle il fallait regarder en arrière par-dessus l’épaule, ce qui permettait de voir les fantômes du cycle passé. En Silésie il était conseillé d’observer le vol des hirondelles en se couchant par terre sur le dos, ce qui permettait durant toute l’année de ne plus souffrir de problèmes de dos. Un peu partout en Allemagne, il était coutume de croire qu’en observant le vol des hirondelles, il fallait creuser avec le pied gauche afin de trouver un morceau de charbon qui protégerait contre la fièvre.

En règle générale, tout ce qui était lié à l’hirondelle, était considéré comme ayant des vertus médicinales. Même le nid ou bien les excréments de l’hirondelle étaient censés posséder de telles vertus. Ils pouvaient protéger contre les crampes, les maux de tête, les douleurs de gorge, ou la constipation. Mais la magie médicinale n’etait pas la seule, car celle de l’amour était aussi fortement liée à l’hirondelle. Les jeunes filles avaient ainsi l’habitude de tremper un nid d’hirondelle dans du lait, et de faire boire ce breuvage au jeune homme de son choix afin d’éveiller en lui un amour réciproque, faisant de cette boisson un véritable filtre d’amour.

Hathuwolf Harson

Sources :
“Kleines Lexikon des Aberglaubens”, Ditte und Giovanni Bandini

“Dictionnaire des symboles”, Jean Chevalier et Alain Gheerbrant

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Publicité
PostPosted: Wed 29 Apr - 18:50:53 (2015)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Wed 29 Apr - 19:03:38 (2015) Reply with quote
possum
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 30 Jul 2007
Posts: 26,505
Localisation: Dans le Sud, bien sûr !




On a deux couples qui tournent depuis quelques jours.

Elles ne restent pas toute la belle saison en général.

_________________
La rue appartient à celui qui y descend...

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Thu 30 Apr - 23:01:58 (2015) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 43,937
Localisation: Paris




*
_  LA NUIT DE WALPURGIS…


  La nuit de Walpurgis (prononcer “valpourguiss”) se célèbre dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Le nom se doit à une sainte germanique du nom de Walburga, une sainte chrétienne qui vécut au 8è siècle de notre ère, et qui n’a d’ailleurs aucun rapport avec la fête originelle. Au moyen âge le jour de cette sainte tombait le 1er mai, et c’est l’unique raison pour laquelle cette fête porte son nom. Car la nuit de Walpurgis est une célébration dont les racines sont purement païennes. Plusieurs éléments semblent indiquer que ces racines mélangent tradition germano-nordique et tradtition celtique. Le fait que cette fête se situe la veille du 1er mai démontre qu’elle est probablement l’héritière lointaine de la fête celtique de Beltaine, tout en introduisant des éléments germano-nordiques.



              


C’est en Allemagne où la tradition de la nuit de Walpurgis s’est maintenue le plus intensément, en particulier dans le nord de la Thuringe à la montagne du Brocken également nommée le Blocksberg. Des écrivains comme Goethe firent connaître au grand public cette coutume. Un peu partout en Allemagne continue la tradition de la nuit de Walpurgis, mais pas seulement en Allemagne, étant donné qu’on la retrouve aussi en France (Alsace et Lorraine), en Belgique, en Finlande, en République Tchèque, en Suède, et en Roumanie. La distribution géographique de cette fête tend à démontrer cette double origine germano-nordique et celtique.
Dans tous ces pays, cette fête porte également le nom de “fête des sorcières” ou encore “nuit des sorcières”. C’est un terme que l’on doit à l’influence du christianisme du moyen âge qui voyait dans cette ancienne coutume païenne quelque chose de diabolique. On disait que les sorcières se réunissaient durant cette nuit ensorcelée, et dansaient autour de grands feux. Pendant les 9 jours qui précédaient Walpurgis, les chrétiens avaient l’habitude de faire sonner les cloches dans l’espoir de chasser les sorcières et d’éviter ainsi qu’elles puissent pratiquer leurs “immondes rites idolatres et sataniques”. Ceci pour l’explication obscurantiste chrétienne… Car les sorcières, que l’imagerie chrétienne a réduite à de vieilles femmes repoussantes et maléfiques, ont bien-sûr une origine qui n’est pas du tout diabolique. Ces sorcières étaient en fait le souvenir des anciennes prêtresses païennes, ou tout simplement des sages femmes du clan qui connaissaient la magie des plantes et autres secrets transmis de mère en fille.
Tout semble indiquer que cette nuit de Walpurgis aurait eu à l’origine une double fonction : celle de chasser une dernière fois les démons de l’hiver pour célébrer le retour de la belle saison, et celle de purifier rituellement le clan afin de recevoir les forces de fécondité et d’abondance liées au printemps. Les feux de Walpurgis sont justement la manifestation symbolique de l’élément purificateur lié aux forces solaires et cycliques, feu pruficateur qui n’est pas sans rappeler celui du Beltaine des Celtes. Passer au milieu de deux feux de Walpurgis protégeait le reste de l’année contre la maladie, en particulier contre la peste, la rage, et même la toux.
C’est pendant la nuit de Walpurgis qu’on allait chosir un bouleau dans la forêt pour dresser le célèbre mât de mai. Le bouleau est un arbre lié au culte printanier de la Terre-Mère dans son aspect jeune et vierge, symbolisme que l’on retrouve dans la tradition germano-nordique avec la rune Berkana. Le mât de mai (ou mât de cocagne) quant-à lui est un symbole phallique de fécondité issu de la tradition celtique de Beltaine. Selon certains auteurs, ce mât de mai aurait remplacé le très ancien culte phallique lié aux menhirs, culte pendant lequel les femmes désireuses d’avoir un enfant venaient se frotter le sexe contre la pierre dressée afin d’augmenter de manière magico-religieuse leur fertilité. Il est donc raisonnable de penser que la nuit de Walpurgis devait être le témoin de nombreux rites à caractère sexuel, rites interpétés comme “horreurs orgiaques et sataniques” par l’esprit inquisitoire du christianisme.
Dans la tradition populaire, on se protégeait des derniers démons de l’hiver durant Walpurgis en faisant claquer des fouets, et en exposant au dehors des balais ainsi que des buissons de mai. Le bruit du fouet, et tout bruit en général, était censé chasser les mauvais esprits. Le balais est un symbole à la fois phallique et purificateur. Le buisson de mai, tradition également issue de Beltaine, était décoré de rubans colorés afin de faire fuir les démons de l’hiver et de rappeler le retour de la lumière des beaux jours.
La nuit de Walpurgis est celle que les enfants chosissaient pour faire les 400 coups, en déplaçant par exemple les ustensiles d’un fermier. Les farces infantiles généraient une confusion volontaire qui devaient rappeler les derniers assauts des mauvais esprits de l’hiver.
On peut ainsi constater que la nuit de Walpurgis agissait symboliquement dans trois sens à la fois: chasser définitivement l’hiver, purifier, et préparer les forces de fécondité et fertilité.
Hathuwolf Harson


Sources:
“Kleines Lexikon des Aberglaubens”, Bandini
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_de_Walpurgis
Symbolisme du bouleau: https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.300053296800152.1073741833.230064080465741/364619353676879/?type=3&theater
Symbolisme du balai: https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.305926009546214.1073741844.230064080465741/360657987406349/?type=3&theater
Un bon thème musical pour illustrer la nuit de Walpurgis: https://www.youtube.com/watch?v=U10ftE4XQvo

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Thu 30 Apr - 23:31:37 (2015) Reply with quote
TanNoni
Membre (modérateur du tchat)

Offline
Joined: 06 Sep 2007
Posts: 2,805
Localisation: Paris




Je suis bien contente que le christianisme soit venu nettoyer tout cela...

_________________
« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. »
Chamfort (1740-1794)

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Fri 1 May - 11:06:41 (2015) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 43,937
Localisation: Paris




*
_  █│BELTAINE, LE SACRE DU PRINTEMPS.│█


              "Dans les sourires de l'aube, repoussant l'obscurité..."



            


Aujourd'hui, le 1er mai est devenu pour la masse synonyme de jour férié, ou pour d'autres, l'occasion de rejoindre des troupeaux défilant, tristes et bêlant des slogans victimaires de classe opprimée ou sainte martyrisée...

Avant que la pensée unique ne tente d'asservir le monde libre, le temps du 1er mai était une des grandes fêtes saisonnières célébrées par le monde antique: "Beltaine" chez les celtes, "Walpurgis" (christianisée) chez les germains ou "Maïa" chez les grecs et les romains...

Tous ces peuples, proches de la Nature et attentifs à ses cycles naturels, célébraient le retour de la lumière printanières et la floraison des arbres et chantaient leurs dieux et déesses de la fécondité.

A cette occasion, dans toute l'Europe les communautés allumaient de grands feux, préfigurations du prochain grand solstice estival à venir. Jusqu'à une époque récente, les campagnes avaient conservé, malgré les persécutions chrétiennes, le temps et le modernisme artificiel, certains des rites issus de cette Tradition hyperboréenne commune : (feux, bénédiction des troupeaux, quêtes symboliques etc...) le rituel le plus connu étant "l'arbre de mai", car cette période est celle de la frondaison et associe donc mai aux fêtes en l'honneur de la végétation et de la Déesse Mère ou ses avatars.

Loin des troupeaux humains qui se déversent aujourd'hui mécaniquement dans les rues grises et tristes de nos villes sans arbre, ou restent amorphes devant leur télévision, les communautés naturelles célébraient autrefois la fécondité de la Terre et des êtres vivants, et elles se retrouvaient, chantant avec les dieux et dansant avec les braises qui virevoltaient vers les étoiles...

Puissions nous un jour rallumer les feux anciens avec les débris du monde moderne effondré !



http://alawata-tradition.blogspot.fr/2014/05/beltaine.html

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Fri 1 May - 20:55:01 (2015) Reply with quote
akela
Utilisateur courtois

Offline
Joined: 29 Aug 2007
Posts: 619
Localisation: côte normande




Walburga a donné Wally, ce qui est plutôt sympa... Mr. Green

_________________
nous sommes du même sang, toi et moi!

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Sat 2 May - 00:29:26 (2015) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 43,937
Localisation: Paris




*
_ Wally... gator

                                    


 ou La Wally... https://www.youtube.com/watch?v=mTLF9TIx6lE

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Sun 3 May - 12:47:30 (2015) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 43,937
Localisation: Paris




*
_  █│ORIGINES PAÏENNES DU MOIS DE MAI…│█


            


Les origines étymologiques ne sont pas certaines pour le nom du mois de Mai. Ce qui est certain, c’est que l’origine est païenne. Mais l’explication des origines est multiple, car déjà dans l’antiquité, les auteurs latins émettaient des doutes sur l’étymologie précise. Certains auteurs ont voulu voir dans “Maiestas” l’origine de Mai. Cette Maiestas est un des noms de Bona Dea, la bonne Déesse, la Terre-Mère dans son aspect jeune. Une autre hypothèse est celle qui fait venir le nom de “Maiores”, les anciens sages. Mais la version la plus probable reste toutefois celle qui fait venir le nom de la nymphe Maïa.

Maïa était une Divinité complètement liée à l’élément aquatique, l’eau dans son aspect purificateur et fécondateur. Cette nymphe personnifiait l’éveil de la nature au printemps. Elle est la projection de l’énergie vitale. Les textes anciens expliquent qu’Océan, qui de ses eaux limpides entoure la Terre, avait jadis épousé Thétis, une titanide primordiale, une nymphe marine. Leur fille Pléioné s’unit à son tour avec Atlas qui porte le ciel, et enfanta les Pléiades. Parmi elles, Maïa surpassait en beauté ses sœurs, et reçut dans son lit le grand Dieu Jupiter. Cette idée fondamentale de l’union entre le Dieu céleste et la jeune Terre vierge s’exprime parfaitement dans ce mythe de l’union entre Maïa et Jupiter.

C’est tout le symbolisme du mois de Mai et du printemps en général que l’on retrouve ici. Nous le verrons confirmé avec la grande fête celtique de Beltaine. L’union sexuelle entre Ciel et Terre, l’eau comme symbole de fécondation, l’eau comme symbole de purification, sont autant d’éléments que l’on peut qualifier de typiques pour ce mois de Mai, mois qui célèbre le retour victorieux de la lumière et des forces vives de croissance. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que dans la tradition germanique, le mois de Mai soit associé au Wonnemonat, le mois de la joie (Wonne venant de Wunjo, la rune du bonheur). C’est le mois qui apporte les joies de la vie et de la renaissance cyclique.

Hathuwolf Harson

“Les Fastes”, Ovide


http://fr.wikipedia.org/wiki/Maïa_(Pléiade)

“Kleines Lexikon des Aberglaubens”, Ditte und Giovanni Bandini

“Dictionnaire des symboles”, Jean Chevalier et Alain Gheerbrant

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Fri 8 May - 00:30:23 (2015) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 47,150
Localisation: Au pays des cigales




"Per Horus et per Ra et per solem invictus duceres"

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Mon 11 May - 17:21:02 (2015) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 43,937
Localisation: Paris




*
_   Symboles païens et inscriptions runiques



           


            SYMBOLES PAÏENS DANS L'ARMÉE ALLEMANDE...

Toutes les armées du monde ont intégré dans leurs décorations et signes distinctifs des symboles d'origine païenne. Voici quelques symboles païens que l'on peut trouver dans l'armée allemande actuelle, la Bundeswehr.

- En haut à gauche, on reconnaît facilement la rune d'Odal (Othala), rune que nous verrons en détail le moment venu.
- Juste en dessous, une décoration présentant une épée entourée de feuilles de chêne. L'épée, l'ancien attribut du Dieu germano-nordique Tiwaz-Týr, se retrouve sur de très nombreuses décorations militaires du monde entier. C'est un symbole typiquement guerrier.
- À côté, une décoration avec feuilles de chêne. Les feuilles de chêne sont associées à la fidélité et à la force. C'est l'arbre dédié au culte du Dieu guerrier Donar - Thor (voir lien à la fin).
- En haut à droite, un aigle entouré de feuilles de chêne. L'aigle est symbole de pouvoir et de puissance militaire.
- En dessous, un caducée. Symbole sur lequel nous aurons l'occasion de revenir en détail. Le serpent est très présent dans la symbolique liée à la médecine. Ce symbole remonte au culte du Dieu Asclépios.
- À droite une décoration présentant un éclair. Ce dernier est composé d'une rune Sowilo et d'une rune Tiwaz, deux runes également liées aux conceptions guerrières.
- En bas à droite, en premier plan, deux runes Eihwaz, la rune de l'If, bois avec lequel était construit les meilleurs arcs de l'antiquité germanique.

Hathuwolf Harson

Liens:

Symbolisme du chêne: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=261160990689383&set=a.319588084…

Symbolisme de l'aigle: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=298614020277413&set=a.305428916…

Symbolisme du serpent: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=328587323946749&set=a.305428916…

Rune Eihwaz: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=324279151044233&set=a.300053296…

Rune Sowilo: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=342700625868752&set=a.300053296…

Rune Tiwaz: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=357379307734217&set=a.300053296…

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Mon 11 May - 18:05:39 (2015) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 47,150
Localisation: Au pays des cigales




caporal_épinglé wrote:


- En dessous, un caducée. Symbole sur lequel nous aurons l'occasion de revenir en détail. Le serpent est très présent dans la symbolique liée à la médecine. Ce symbole remonte au culte du Dieu Asclépios.

Et le dieu Asclépios vient de la mythologie grecque, pas hyperboréenne.

Quote:

- À droite une décoration présentant un éclair. Ce dernier est composé d'une rune Sowilo et d'une rune Tiwaz, deux runes également liées aux conceptions guerrières.
Rappelons que Jupiter lance aussi la foudre dans la mythologie grecque. Rien à voir avec les runes.

Quote:

L'épée, l'ancien attribut du Dieu germano-nordique Tiwaz-Týr, se retrouve sur de très nombreuses décorations militaires du monde entier. C'est un symbole typiquement guerrier.


Forcément ! Ils se servent plus souvent de l'épée dans l'exercice de leurs fonctions que de la cuiller en bois ou du métier à tisser !

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Mon 11 May - 18:18:29 (2015) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 43,937
Localisation: Paris




*
_ Tout cela montre bien l'imbrication des différentes mythologies.
   Si l'on accepte que tous ces peuples sont "indo-européens" (beurk)...

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Sun 7 Jun - 15:19:54 (2015) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 43,937
Localisation: Paris




*
_  █│ORIGINES PAÏENNES DU MOIS DE JUIN. │█


             


              ORIGINES PAÏENNES DU MOIS DE JUIN...

Dans la tradition païenne de la Rome antique, le mois de Juin tire son nom de la reine du panthéon divin, celui de la Déesse Junon. Cette dernière est la soeur et l'épouse du Dieu Jupiter, le père des Dieux. Junon est la fille du Dieu Saturne et de la Déesse Ops, la Déesse de l'abondance. Junon et Jupiter sont les parents de Mars, le Dieu de la guerre, de Vulcain, le Dieu forgeron maître du feu souterrain, et de Lucina, la Déesse de la lumière et des naissances. Ce lien avec la lumière semble plutôt logique si l'on se souvient que le mois de Juin comporte une date très importante qui est celle du solstice d'été.

Junon n'est pas à confondre avec la Terre-Mère, elle est une Déesse céleste. Tout comme les autres Reines célestes telles Frigga ou Héra, Junon est la Déesse de la maternité, elle est la protectrice de la famille. Son nom vient de la racine indo-européenne *y(e)uh- qui signifie "force vitale". Cette étymologie indo-européenne a donné le mot latin "iuvenis" qui se traduit par "jeune" homme. C'est cette même origine que l'on retrouve dans des mots comme "juvénil" ou "jouvence". Les différents épithètes de Junon nous donnent de bonnes indications pour cerner un peu mieux les caractéristiques de la Déesse. En voici quelques uns:
- Interduca: "celle qui mène la fiancée au mariage".
- Domiduca: "celle qui mène la fiancée à son nouveau foyer".
- Cinxia: "celle qui perd la ceinture de la fiancée".
- Regina: "la reine".
- Moneta: "protectrice des richesses".
- Lucetia: "celle qui attire la lumière" (ici il faut aussi comprendre l'expression "donner le jour à un enfant").
- Pomona: "du fruit".
- Pronuba: "matrone d'honneur".

Hathuwolf Harson


Sources:
"Les fastes", Ovide

http://es.wikipedia.org/wiki/Juno_(mitología)

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Tue 9 Jun - 22:15:39 (2015) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Online
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 43,937
Localisation: Paris




*
_ "Célébrer le solstice d'été, c'est avant tout renouer avec une fête ancestrale et plusieurs fois millénaires".




             


                  Voici le texte complet de Philippe Conrad.

                                                LE SENS DE LA FÊTE:

  L'homme moderne a perdu le sens de la fête. Arraché à son environnement géographique et humain, isolé au milieu des villes "anorganiques", il a oublié ses origines et ne connaît plus rien de ces fêtes que pouvaient produire les communautés de jadis.


  Au détriment des traditions ancestrales, généralement transformées et figées en "folklore", s'est imposée la fête foraine, c'est-à-dire la fête artificielle et étrangère. Au rythme régulier des fêtes saisonnières qui accordaient l'homme à son milieu naturel, s'est substitué le hoquet des musiques exotiques. Les histrions de la radio et de la télévision ont remplacé les grands créateurs du passé. Aujourd'hui nombreux sont ceux qui doivent subir les divertissements factices qu'impose le conformisme ambiant. Le succès du "folksong", c'est-à-dire du chant populaire, s'explique en partie par le désir confus d'une certaine jeunesse d'échapper à l'ahurissement et de renouer avec les grandes liturgies collectives d'autrefois.

  Célébrer le solstice d'été, c'est avant tout renouer avec une fête ancestrale et plusieurs fois millénaire. Mais il ne s'agit pas de procéder à la façon des archéologues et des ethnographes. Cette célébration n'est pas une reconstitution. Elle doit être vivante et joyeuse, en harmonie avec le temps présent.

  Renouer, c'est retrouver le fil perdu. C'est revenir aux sources de notre communauté de culture et de civilisation. À cet égard, le solstice d'été possède une valeur exemplaire. Durant plusieurs siècles, il a subi une tentative d'étouffement de la part du christianisme, puis il a été toléré sous la forme des fêtes de la Saint-Jean. Pourtant, un peu partout, sur les terres d'Europe, les feux solsticiaux se maintiennent et renaissent, témoignant de l'attachement de nos peuples à une certaine conception du monde. La fête solaire réinsère l'homme dans son cadre cosmique. Renouer avec cette fête de la plus vieille Europe, c'est affirmer notre fidélité à l'héritage ancestral et par là-même à notre identité".

  Philippe Conrad

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
PostPosted: Sat 13 Jun - 19:30:28 (2015) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 47,150
Localisation: Au pays des cigales




C'est vrai que le christianisme encombre et gêne. Si on revenait aux bonnes vieilles religions pré-chrétiennes ? Par exemple la religion romaine, avec son panthéon bigarré, ou bien le culte de baal avec ses sacrifices humains ?
Après tout, la mort du Christ sur la croix n'est même pas attestée puisqu'aucun journaliste de l'a-éffeu-pé n'y était...

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Hyperboréa " Soleil invaincu "!
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Le Salon courtois
All times are GMT + 2 Hours  
Page 1 of 15  
Goto page: 1, 2, 313, 14, 15  >
  
  
 Post new topic  Reply to topic  

Portal | Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database