Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC :: La zone PS... en 2016
Log in Register Vous avez de nouveaux messages " href="privmsg.php?folder=inbox" class="mainmenu" onmouseover="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files2/b/t/btn_pm_on-36d66.gif'); return true;" onmouseout="changeImages('btn_top_pm', 'http://img.xooimage.com/files9/b/t/btn_pm-36de9.gif'); return true;">Log in to check your private messages FAQ Memberlist Search Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index
Bienvenue aux amis du Pays réel et de Radio Courtoisie, pour défendre l'identité française, sa culture, sa langue, son histoire, échanger des propos sur l'air du temps.
Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Forum du Pays Réel et de la Courtoisie » Actualité politique » La zone PS... en 2016 Goto page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Post new topic  This topic is locked: you cannot edit posts or make replies. Previous topic :: Next topic 
La zone PS... en 2016
PostPosted: Mon 11 Jan - 14:21:34 (2016) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 47,150
Localisation: Au pays des cigales







Source : le Journal du Chaos

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

Publicité
PostPosted: Mon 11 Jan - 14:21:34 (2016)
Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?

La zone PS... en 2016
PostPosted: Mon 11 Jan - 14:22:25 (2016) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 47,150
Localisation: Au pays des cigales







Source : le Journal du Chaos

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

La zone PS... en 2016
PostPosted: Mon 11 Jan - 14:24:03 (2016) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 47,150
Localisation: Au pays des cigales




Et c'est pas mieux chez leurs frères ennemis !





Source : le Journal du Chaos

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

La zone PS... en 2016
PostPosted: Mon 11 Jan - 17:17:33 (2016) Reply with quote
kikou
Utilisateur courtois

Offline
Joined: 06 May 2013
Posts: 3,972
Localisation: Sud de France




Tous pourris, tous corrompus !

La zone PS... en 2016
PostPosted: Fri 15 Jan - 23:09:57 (2016) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 47,150
Localisation: Au pays des cigales




Quote:
La semaine politique de Jean Cochet

La semaine dernière aura été celle des commémorations, un exercice dans lequel François Hollande, avec sa dégaine d’ordonnateur des pompes funèbres, excelle. En tête de son mémento le 6 janvier, anniversaire du décès de François Mitterrand (1996), avec un déferlement d’hommages télévisuels. Et un François Hollande qui en profite pour se glisser subrepticement, d’une cérémonie l’autre, dans la filiation du « grand homme ». Une sorte de captation d’un héritage pourtant pas très resplendissant.
M… comme mensonge ?

Ces quatorze années de socialo-mitterrandisme, même entrecoupées de cohabitations chiraquienne puis balladurienne, furent avant tout l’ère du mensonge. Mensonge sur l’état de santé du chef de l’Etat. Sur sa double vie. Sur son passé (par omission). Sur ses promesses électorales. « Il n’est pas socialiste celui qui n’accepte pas la rupture avec le capitalisme » éructait, avec des accents mussoliniens, le tribun des années 70, en pleine « Union de la gauche », prônant l’alliance avec un PC qu’il avait jadis combattu. C’était bien sûr avant d’être élu président de la République, où après quelques malheureux essais de capitalisme d’Etat (nationalisations à gogo) il fit basculer la France dans le socialo-libéralisme. Ce seront « les années fric » avec pour oriflamme le flambeur, aujourd’hui flambé, Bernard Tapie…

Mensonges et impéritie économique. C’est sous Mitterrand que se sont envolés les déficits, la dette extérieure de la France, et par-dessus tout, le chômage. Une envolée dans laquelle le niveau de vie des Français a laissé beaucoup de plumes. Giscard mérite de nombreux reproches. Mais sur le plan économique, et dans un contexte difficile, il avait au moins laissé à ses successeurs une France économiquement encore présentable, avant la ruine des années Mitterrand.
Célébrons !

La liste des mesures démagogiques et handicapantes que nous devons au sphinx de Jarnac est impressionnante. Par exemple la retraite à 60 ans, instaurée au moment où l’espérance de vie s’allongeait. (Oui, je sais… Sur ce sujet, je suis en désaccord complet avec le FN. Mais je persiste et signe : la retraite à 60 ans fut une grave erreur, dont les retraités, présents et à venir, n’ont pas fini de payer la note. Du moins tant qu’il leur restera quelques sous.) Plus grave encore : toutes les décisions qui ont inféodé la France à l’UE, y compris l’abandon de sa souveraineté monétaire, portent la signature consentante d’un François Mitterrand entièrement acquis à l’idéologie européenne. Célébrons !

Mensonge, reniement, aveuglement, incompétence, corruption… C’est ce régime de décrépitude dont se réclament aujourd’hui, à juste titre d’ailleurs au vu de leur bilan identique, les socialistes au pouvoir. En ce sens François Hollande est bien le digne héritier de François Mitterrand. Célébrons !

Ce dernier possédait toutefois une culture littéraire, historique, une connaissance du pays réel et un sens du romanesque qui manquent cruellement à son lointain successeur. Chez Hollande plus aucun vernis pour masquer, dans toutes leur nudité, les déficiences et les ridicules de ce régime agonisant.

Un ridicule que les palinodies de Christiane Taubira illustrent avec éclat. Le seul éclat d’ailleurs dont est capable ce gouvernement. Ministre de la Justice, Taubira récuse verbalement la déchéance de nationalité, dont elle avait même annoncé prématurément le retrait. Mais en bon petit soldat hollandais, attachée avant tout à ses prérogatives ministérielles, elle défend tout de même cette option hollandaise. N’est-ce pas là aussi la continuité d’un mitterrandisme au visage de Janus, dont les protagonistes jouent, dans un double langage permanent, au billard à trois bandes ? Sauf, bien sûr, que sous Mitterrand, Taubira n’aurait pas osé ouvrir son arrogant clapet.

Taubira représente une double caution. Celle bien sûr des minorités visibles dont elle assure une visibilité tapageuse et hargneuse. Et également celle de l’électorat de gauche. N’est-elle pas la madone du mariage pour tous, comme Simone Veil a été en son temps l’image iconique de l’avortement ? A dix-huit mois de l’élection présidentielle, Hollande redoute une rupture avec cette diva cabotine et mal embouchée, qui pourrait, craint-il, lui refaire le mauvais tour qu’elle a joué en 2002 à Lionel Jospin, en entrant de nouveau dans la course élyséenne. Avec cette fois le soutien de la gauche contestataire… Enfin, pour le moment, elle cause, elle cause, mais elle ne part pas…

Autres commémorations de la semaine passée : celles des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015. Commémorations à l’image de ce gouvernement : émotionnellement infantiles et ouvertement récupératrices. Toute la vacuité du régime s’exprimait dans ces hommages boboïsants. Non, je ne suis pas Charlie. Je suis, comme sans doute beaucoup de lecteurs de Présent, à l’exact opposé des idées philosophiques, politiques et esthétiques de ce journal. Ce qui ne m’a pas empêché d’éprouver, le 7 janvier 2015, effroi, indignation et compassion pour ses rédacteurs et dessinateurs décimés et leurs proches. Comme pour toutes les autres victimes du terrorisme islamiste qui a sévi en France 2015, et dont Charlie constituait, pour rester dans la note de cet hebdo satirique, l’apéro sanglant.

Effroi, indignation, compassion… Et aussi une grande colère contre leurs assassins. Et plus encore contre ceux qui, après avoir décervelé ces zombies, les ont armés et actionnés. Une colère dont ceux qui célèbrent le plus Charlie, tout à leur émotion dégoulinante, semble curieusement manquer. Ce dont les félicitent bien sûr les clercs du régime. Pourtant il y a des colères indispensables…Celles qui, mieux que les larmes, permettent de rester debout.

Digne ressentiment à ma douleur bien doux !

Je reconnais mon sang à ce noble courroux

Mais nos contemporains sont loin des héros de Corneille. Leur indignation demeure compassionnelle, larmoyante et ne sert souvent qu’à saturer les esprits d’angoisses… J’ai du mal à reconnaître le sang français dans ce galimatias éploré, pas à la hauteur de cette tragédie. Et du péril qui nous menace…

Hollande cérémonise à tout va, néanmoins il rechute dans les sondages. Pourtant l’actualité n’a cessé de favoriser son talent pour inaugurer les chrysanthèmes.


Jean Cochet



Extrait de Présent du samedi 16 janvier 2016
Soutenez Présent ! Abonnez-vous !

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

La zone PS... en 2016
PostPosted: Mon 18 Jan - 12:05:17 (2016) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 44,011
Localisation: Paris




*
_  Preuve que le réchauffement est une arnaque
  Mr. Green


                    

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

La zone PS... en 2016
PostPosted: Tue 19 Jan - 19:52:59 (2016) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 44,011
Localisation: Paris




*
_ UN CV SYMPA POUR BIEN DÉBUTER LA SEMAINE.


             



Si vous aviez encore quelques doutes sur LUI et sur ses compétences,lisez ci-dessous ‼️
FJ

Jean-Christophe Cambadélis :

  Il rentre en politique sous la bannière trotskyste. Il sera membre de l'Organisation Communiste Internationale à partir de 1971.
  Il préside l'UNEF de 1980 à 1984 (qu'il laissera ensuite à un certain Julien DRAY). 
  Après 15 ans de militantisme d'extrême gauche, il entre au parti socialiste en 1986.
  Il n'a jamais eu de diplômes légaux en dehors de son baccalauréat. Il obtient cependant un diplôme de doctorat du 3ème cycle soutenu en 1985> à Paris VII. Son directeur de thèse (Pierre Fougeyrollas) est lui-même membre de l'OCI (Organisation Communiste Internationale) et sa thèse est convaincu de plagiat par l'auteur Laurent Mauduit. Celui-ci  démontre qu'il a obtenu sa thèse en moins d'un an (au lieu de 2 à 3 ans en moyenne) et sans aucun des diplômes universitaires requis pour présenter une thèse de 3ème cycle. Médiapart présentera une enquête qui confirme la fraude et le plagiat.
  Ce diplôme usurpé lui permet d'accéder à des postes de responsabilités au sein du PS et dans diverses structures chapeautées par le PS.
  C'est ainsi qu'il obtient un emploi fictif à l'AGOS, société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés auprès de laquelle il va bénéficier d'un emploi fictif entre 1993 et septembre 1995. Ce poste lui rapporte plus de 442 000 francs (environ 67 382 euros.
  Poursuivi pour recel d'abus de bien sociaux, il est condamné en janvier 2000 à cinq mois de prison avec sursis et 100 000 francs d'amende (environ15 244 euros) par le tribunal correctionnel de Paris (donc son bénéfice après amende est de 52.138 EUR).
  Mis de nouveau en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance dans l'affaire de la MNEF, il est soupçonné d'avoir bénéficié d'un emploi fictif au sein de cette mutuelle étudiante entre 1991 et 1995, pour lequel il aurait touché 620 500 francs (94 580 euros) d'une filiale de la MNEF, au titre d'une activité permanente de "conseil". Sans qu'aucun recours pour exercice illégal de cette profession n'ait été intenté contre lui.
  De 1991 à 1993, c'est en qualité de « sociologue » que Jean-Christophe Cambadélis a été rétribué à hauteur de 420 499 francs (64 104 EUR) par la Mutuelle interprofessionnelle de France (MIF), une filiale de la MNEF. Cambadélis était alors député, avec revenus afférents.
  Non réélu en 1993, il reçoit jusqu'en 1995 quelque 200 000 francs (30 489 EUR) supplémentaires de la MIF, en tant qu'administrateur « chargé des contacts auprès des ambassades ou des universités ».
  Il est également pris dans le scandale des fausse factures de la MN  et sera condamné à ce titre aussi.
  Le 2 juin 2006 il est reconnu « coupable de recel d’abus de confiance » et condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende par la 11e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris (donc après paiement de l'amende il aura un bénéfice de 169 069 EUR).
  Ce cadre PS qui n'a jamais travaillé de sa vie et n'a jamais obtenu de diplômes autres que son baccalauréat aura néanmoins perçu - frais de  condamnations déduits - la somme totale de 221 207 EUR au titre d'emplois fictifs. Il est élu député socialiste en 1988 et perçoit des  indemnités conséquentes à ce titre.
  En 1990 il fonde le Manifeste contre le Front National où il développe " la stratégie du harcèlement démocratique".   Fort de ses glorieux états de service il devient vice-Président du  Parti Socialiste en octobre 2012. Puis, après la défaite du PS aux municipales de 2014 il remplace Harlem DESIR à la tête du PS.
  C'est de ce poste qu'il continue son activisme trotskyste et son enrichissement sans cause. Car il n'a jamais travaillé de sa vie et n'a d'ailleurs aucune compétence professionnelle ni aucune aptitude au travail.
  En 2015 il publie le brillant " A gauche, les valeurs décident de tout " ... ouvrage qui s'est vendu à 326 exemplaires ‼️

CHAPEAU ET BRAVO L'ARTISTE ‼️

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

La zone PS... en 2016
PostPosted: Sun 31 Jan - 20:17:20 (2016) Reply with quote
Bonne Maman
Administrateur
Administrateur

Offline
Joined: 26 Jul 2007
Posts: 47,150
Localisation: Au pays des cigales




Quote:
Démission de Taubira : la gauche républicaine manœuvre, Hollande candidat PS largue un boulet FM

Soulagement après la démission de Christiane Taubira. Le garde des sceaux, icône de la gauche « républicaine », symbolise toutes les réformes « sociétales » lancées par François Hollande pour détruire la France traditionnelle : aujourd’hui le candidat PS manœuvre en vue de 2017, et, par un ajustement tactique tenant compte des diverses tendances de la FM, se débarrasse de celle qui était devenue un boulet.

Il y a deux temps principaux dans le quinquennat de François Hollande : d’abord, incapable de tenir les promesses économiques inconsidérées qu’il avait faites en tant que candidat du PS, il a donné satisfactions à l’idéologie « républicaine » par des réformes « sociétales » ; maintenant, il s’agit pour lui, en prenant des postures sécuritaires et en paraissant se soucier de l’emploi, d’assurer sa réélection en 2017. Le premier temps a été inspiré par la part explicitement révolutionnaire de la FM, le second suit la méthode plus feutrée des opportunistes. De ceux qui tiennent un peu compte, en apparence, des vœux du populaire. Hollande n’avait pas d’autre choix, vu ses échecs répétés et l’impopularité persistante qui le frappe : sans doute les massacres de Charlie ou du treize novembre, et les coups de menton qu’il répète depuis avec Jean-Yves Le Drian, lui ont-ils sauvé la mise, mais il a senti le vent du boulet et doit à tout prix continuer à rassurer le peuple. C’est dans cette manœuvre que prend place la démission de Christiane Taubira, contre qui se sont amassés les justes ressentiments des Français.


Taubira icône de la gauche républicaine FM


Celle-ci a pris soin de tomber à gauche. Avec toute l’emphase « républicaine » qu’on lui connaît. Dans les deux tweet qu’elle a livrés à la postérité après sa démission, elle « rêve la justice invaincue » et veut donner le « dernier mot à l’éthique et au droit ». C’est une grimace indécente quand on connaît son parcours, qu’il faut rappeler brièvement. Avant de soutenir le PS et d’être ministre de François Hollande, Christiane Taubira a été membre d’un mouvement indépendantiste guyanais fondé par son époux, qui s’est livré à des attentats ; elle se vante d’ailleurs d’avoir vécu dans la clandestinité. Puis elle a fondé son parti, le Walwari, qui lui a permis d’être élue, de voter en 1993 l’investiture d’Edouard Balladur, puis d’être quatrième de liste sur la liste Energie Radicale de l’affairiste Bernard Tapie, son ami. Elle a concouru à l’élection présidentielle de 2002, obtenant 2,32 % des voix, permettant ainsi à Jean-Marie Le Pen de dépasser Lionel Jospin et de figurer au deuxième tour.

Cette aventurière opportuniste est aussi une contemptrice sans complexe du droit. Elle a fait pression en 2001 sur le tribunal de Bourges qui avait condamné l’un de ses fils pour complicité de vol. Elle a fait traduire pour une affaire la concernant une justiciable ardennaise devant un tribunal à Cayenne, généreusement composé de membres de son parti, le Walwari. Elle a fait poursuivre le conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, par l’association Anticor dont elle est membre du comité de parrainage, s’attirant bien sûr une accusation de prise illégale d’intérêt, qui, malgré l’évidence documentée de ses liens avec Anticor, n’est toujours pas instruite ! Elle a, dans une autre affaire concernant Sarkozy, menti en direct à la télévision en mars 2014, affirmant qu’elle n’était pas au courant des écoutes qu’il subissait, tout en brandissant sottement un document qui prouvait le contraire.

Comment Hollande, candidat PS, se débarrasse d’un boulet


Cependant, cette récidiviste du mensonge et de l’utilisation de la justice à des fins personnelles est devenue la madone de la gauche « républicaine ». Pourquoi ? Parce qu’avec sa désastreuse réforme pénale et le « mariage » pour tous, elle a imposé à la France un reniement de sa tradition morale et politique, conformément aux exigences des lobbies et de l’idéologie FM. La frondeuse Aurélie Filipetti, compagne d’Arnaud Montebourg, le sénateur de Paris Esther Benbassa, et d’autres, se lamentent donc après sa démission, sur le sort d’un gouvernement où ne subsiste plus, selon elles, le moindre homme de gauche. C’est une comédie, ou plutôt c’est une pause, comme en connaissent toutes les révolutions totalitaires, de la France du président Fallières à la NEP.

L’heure est aujourd’hui, pour le maintien du PS et de son candidat François Hollande, au jeu de rôle des modérés. Par exemple le ministre du travail Myriam El Khomry, qui, grâce aux emplois artificiellement décrétés par Hollande, espère de bons chiffres du chômage qui permettront à son président d’être candidat en 2017, même si ces faux emplois feront peser un poids tel qu’ils accroîtront le chômage en 2018. Par exemple aussi le « libéral » Emmanuel Macron, le « sécuritaire » Manuel Valls, ou encore son ami, nouveau garde des sceaux et ancien président de la commission des lois à l’Assemblée, Jean-Jacques Urvoas.

Une démission qui est une manœuvre cousue de fil blanc


Ce dernier est chargé de faire aboutir la révision de la constitution où François Hollande, tout à la fabrication de son image de président-futur-candidat-soucieux-de-la-sécurité-des-Français, veut faire inscrire la déchéance de la nationalité pour les terroristes. Ici encore on est en pleine manœuvre de la gauche, et en pleine comédie de Christiane Taubira. Celle-ci en effet s’est déclarée dès le départ opposée à cette révision constitutionnelle, et c’est le prétexte de sa démission. Mais à bien lire le texte, on s’aperçoit que la déchéance était possible sans lui, et qu’il va, contrairement à ce qu’Hollande laisse penser, limiter gravement son emploi. Cette fausse controverse permet donc à Christiane Taubira de paraître à bon compte meilleure républicaine, et à Hollande d’être un candidat PS plus crédible aux yeux du Français moyen, en se débarrassant d’un boulet impopulaire. Le tout avec la bénédiction de la FM.

Pauline Mille



Source : Réinformation TV

_________________
"Si je meurs demain, je me regretterai, parce que je m'entends assez bien avec moi-même"

La zone PS... en 2016
PostPosted: Sun 31 Jan - 20:32:05 (2016) Reply with quote
possum
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 30 Jul 2007
Posts: 26,525
Localisation: Dans le Sud, bien sûr !




Pas vraiment d'accord... les "socialistes" sont devenus des "ultra-libéraux", menés, comme des chevaux de cirque, au fouet, par les "Maîtres du Monde" (leurs maîtres, comme ceux des Ripoublicains) cosmopolites, immigrationnistes, heimatlosat haïssant les racines chrétiennes de la France.

Macron est un des relais de la fiance apatride qui dicte les ordres, comme la destruction des paysans (racines ? beurk ! A tuer !) de la classe moyenne, et la "paupérisation concurrentielle" du prolétariat, tiré vers le bas par le "lumpenproletariat" importé à marche forcée.

On laisse "la gauche" jouer avec le "sociétal", qui contribue à détruire l'ordre ancien, "y a pas de petit bénéfice" !

PS, Ripoublikans, même combat... et d'ici que le Front...
 

_________________
La rue appartient à celui qui y descend...

La zone PS... en 2016
PostPosted: Tue 22 Mar - 16:24:18 (2016) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 44,011
Localisation: Paris




*
_ Le PS et ses amis...


              

_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

La zone PS... en 2016
PostPosted: Fri 25 Mar - 14:42:30 (2016) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 44,011
Localisation: Paris




*
_ Les sodomites du gouvernement en action I



       
Quote:


      Réforme des retraites : la mesure passée discrètement à la trappe.

         22/01/16



Les assurés auraient dû bénéficier de la possibilité de reporter leurs trimestres d'une année sur l'autre. Mais cette mesure ne verra finalement jamais le jour...
Passé quasiment inaperçu, un article de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2016 supprime purement et simplement une mesure issue de la réforme des retraites de 2014 qui prévoyait la possibilité de reporter des trimestres d’une année sur l’autre. Faute de décret d’application, cette mesure n’était pas encore entrée en vigueur.
Dans tous les régimes de base à l’exception de ceux de la fonction publique, la durée d’assurance n’est pas calculée de date à date, en retenant les trimestres effectivement travaillés, mais à partir des cotisations versées par les assurés. Depuis 2014, il suffit d’avoir cotisé sur la base de 150 heures de SMIC pour valider un trimestre et à hauteur de 600 heures pour en valider 4. Soit à hauteur de 1.450,50 euros en 2016 pour 1 trimestre et de 5.802 euros pour 4 trimestres. Peu importe que vous ayez travaillé toute l’année ou seulement quelques mois.
Mais si vous n’atteignez pas le seuil fatidique de 150 heures de Smic, les cotisations non utilisées pour valider un trimestre sont définitivement perdues. La loi de réforme de retraites de 2014 avait imaginé un nouveau dispositif afin de permettre aux assurés qui avaient validé moins de 4 trimestres au titre d’une année civile de pouvoir reporter leurs cotisations sur l’année civile suivante.
Par exemple, si vous n’aviez cotisé qu’à hauteur de 500 heures de Smic en 2015 au lieu des 600 requises pour valider 4 trimestres, vous auriez pu, avec ce nouveau système, reporter les 50 heures cotisées « pour rien » (500-450) en 2015 sur l’année 2016.
Jugé trop complexe, ce dispositif ne verra pas le jour. Certes la mise en place, à partir de 2017, d’un calcul unique de la retraite pour les salariés ayant cotisé à plusieurs régimes devrait régler une partie du problème. Elle pourra permettre à ceux qui n’ont pas atteint 150 heures de Smic dans chaque régime de valider quand même un trimestre s’ils ont validé 100 heures dans l’un et 50 dans un autre. Mais attention, ce nouveau mode de calcul ne concerna que les assurés qui ont cotisé dans un ou plusieurs régimes dits « alignés » : le régime des salariés, celui des salariés et non salariés agricoles et celui des indépendants (RSI). Il ne changera rien pour les autres…

Nathalie Cheysson-Kaplan
http://www.capital.fr/retraite/actualites/reforme-des-retraites-la-mesure-p…


_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

La zone PS... en 2016
PostPosted: Fri 25 Mar - 14:47:43 (2016) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 44,011
Localisation: Paris




*
_ Les sodomites du gouvernement en action II


  
Quote:

       
 L’État Français va voler tous les terrains des particuliers via l’impôt. Prochaine étape, les biens immobiliers.
par Laurent Freeman - Avr 12, 2015

Je vous l’avais annoncé depuis plus de 2 ans, l’État Français va tout nous prendre : Économies déposées en banque, assurances vies, bien immobiliers et terrains.
Dernier vol en date, les terrains de particuliers qui sont constructibles sont désormais taxés a 5 euros le mètre carré en 2015 et cela passera a 10 euros le mètre carré en 2016.
Si vous avez 10.000 mètres carrés de terrain cela vous fera une augmentation des revenus taxables de 50.000 euros en 2015 et 100.000 euros en 2016. Autant dire une énorme augmentation des revenus imposables que les petits propriétaires auront bien du mal a payer, et donc une forte chance qu’ils seront expropriés par l’État.
La loi demande même aux maires de pratiquer la délation pour le compte de l’État.
Cela va faire la joie des promoteurs immobiliers qui vont ainsi pouvoir transformer nos villages en dortoirs a esclaves.


http://stopmensonges.com/letat-francais-va-voler-tous-les-terrains-des-part…


_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

La zone PS... en 2016
PostPosted: Fri 25 Mar - 14:51:43 (2016) Reply with quote
caporal_épinglé
Modérateur
Modérateur

Offline
Joined: 29 Jul 2007
Posts: 44,011
Localisation: Paris




*
_ Les sodomites du gouvernement en action III



Quote:


Sans le cash, il suffira d'un "clic" pour que votre argent soit bloqué !
15/06/15
Les Suisses sont connus pour être des personnes prudentes . C'est donc avec étonnement, mais surtout beaucoup d'intérêt, que j'ai lu l'enquête réalisée par le journal suisse Le Temps consacrée à la disparition programmée du cash dans nos sociétés.

En effet, des pays comme le Danemark étudient la possibilité de supprimer le cash. D'autres, comme la France, la Belgique ou l'Espagne, interdisent déjà les transactions en cash au-delà d'un certain montant. Et des banques américaines comme JP Morgan ont interdit à leurs clients de déposer des espèces dans les coffres qu'ils louent. Mais cela ce n'est que la partie émergée de l'iceberg.
En réalité, comme le rappelle le journal suisse Le Temps, des économistes de renom plaident pour la disparition du cash. Officiellement, c'est pour lutter contre le blanchiment d'argent, le crime organisé, le terrorisme ou la fraude fiscale, sans oublier que le secteur bancaire est en faveur de cette suppression du cash uniquement dans le but de "nous simplifier la vie". Cependant, la suppression du cash serait une attaque contre nos libertés, selon d'autres commentateurs dont Simone Wapler, la très avisée rédactrice de la lettre d'information financière La Stratégie de Simone Wapler.

En fait, comme nos gouvernements sont surendettés, aucune transaction, même la plus petite, ne doit leur échapper. Or, quoi de plus simple que de lever des impôts supplémentaires quand il n'y a plus de cash ? Le jour où tous vos avoirs seront bancarisés sous forme de livrets ou comptes d'épargne, que vos déclarations d'impôts, vos facturations, vos numéros de compte, vos allocations, vos salaires et bientôt vos dépenses de santé seront en ligne, et comme tout cela est connecté, il suffirait en gros d'un "clic" pour que votre argent, votre propriété soit... bloquée !
Quant aux banques, leur pire cauchemar, c'est qu'en cas de manque de confiance, les épargnants sortent leur argent de la banque - c'est ce qu'on appelle le "bank run". Mais là encore, s'il n'y a plus de cash, il n'est plus possible de quitter sa banque, comme l'indique Simone Wapler. Priver les déposants de la faculté de retirer des billets permet de les garder captifs !

Sans compter que s'il n'y a plus de cash, les autorités monétaires peuvent nous imposer un taux d'intérêt négatif sur nos comptes bancaires, car comme il n'y a plus de cash, nous ne pouvons pas retirer nos avoirs. Or, comme l'a fait remarquer un économiste de la banque américaine Citibank, si la Banque centrale américaine avait pu imposer un taux d'intérêt négatif de 6%, elle aurait pu limiter la crise de 2008 !En résumé, je ne dis pas que ce scénario envisagé par des personnes sérieuses, et notamment par le journal suisse Le Temps, va se produire, mais c'est vrai qu'il faut bien reconnaître que l'existence du cash dans nos sociétés permet d'échapper aux taux négatifs, à l'impôt arbitraire et à la faillite d'une banque. Donc, ces commentateurs - que certains considéreront comme des visionnaires et d'autres comme des fous - considèrent qu'il faut en quelque sorte prendre le maquis, entrer en résistance et défendre coûte que coûte une société avec du cash. Comment ? En utilisant au maximum le cash, car il est plus facile de faire disparaître quelque chose qui n'est plus en usage que quelque chose qui sert beaucoup. Au moins, le débat peut commencer.

http://trends.levif.be/economie/politique-economique/sans-le-cash-il-suffir…


_________________
En avant toujours, repos ailleurs !



_ Quand j'entends le mot culture, je charge mon revolver !
Visit poster’s website

La zone PS... en 2016
PostPosted: Sat 26 Mar - 14:57:35 (2016) Reply with quote
ozone
Membre (modérateur du tchat)

Online
Joined: 15 Apr 2008
Posts: 3,669




D'aprés Dupont Aignan cette loi vient d'étre voté cette semaine,mais je n'ai pas trouvé confirmation

http://www.solidariteetprogres.org/loi-urvoas.html

La zone PS... en 2016
PostPosted: Sat 26 Mar - 18:40:21 (2016) Reply with quote
kikou
Utilisateur courtois

Offline
Joined: 06 May 2013
Posts: 3,972
Localisation: Sud de France




Alors ?? On retire le fric et on le planque sous le matelas ?? Shocked

La zone PS... en 2016
  Forum du Pays Réel et de la Courtoisie - FPRC Forum Index » Actualité politique
All times are GMT + 1 Hour  
Page 1 of 8  
Goto page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
  
  
 Post new topic  This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.  

Portal | Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Themes Database